-
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

01/08/17

Remise en état du forum. (En construction)
Pensser à voter. =D

Les nouveaux arrivants sont priés de se faire répartir dans les 7 jours suivant leur inscription.
Répartition

Puis de poster leur présentation dans les deux semaines suivant celle-ci.
Présentation
Ce forum est en cour d'optimisation pour FIREFOX


Une section "lien sociaux et familiaux" est maintenant en place.
Créé vos liens

Privilégiez les personnages prédéfinis.
Regardez les choix!

N'hésitez pas à poser des questions où à faire des suggestions

Partagez | 
 

 Au dortoir des filles

Aller en bas 
AuteurMessage
Heavy Lovecraft
4ème année
avatar

Féminin

Messages : 98
Age : 28

MessageSujet: Au dortoir des filles   Lun 18 Juil - 12:14

Après quelques minutes Heavy et Jonathan arrivèrent au dortoir des filles, la montée des escaliers n avait pas été des plus facile et des moins douloureuses pour le jeune serpentard. Heureusement le lit d Heavy n était pas très loin.

« Eeeeuuuh attend 2 secondes faut que je débarrasse un peu mon lit, j avais pas prévu de faire venir quelqu un »

Elle enleva donc en douceur, pour pas lui faire mal, le bras de Jo de son épaule et s activa à enlever son uniforme du lit ainsi que quelques sous vêtements et du maquillage. Bah oui Heavy n était pas du genre maniaque mais pas crado non plus hein ! C était des sous vêtements propres non mais ! Elle secoua légèrement ses draps histoire de voir si elle avait rien oublier.

« C est booon tu peux t installer normalement tu risques pas de te faire attaquer par un quelconque objet non identifié ! Fais comme chez toi hein»dit elle tout en filant derrière le paravent pour se changer.

« Si t as besoin de quelque chose hésite pas, il doit me rester quelques potions anti douleurs…c est pas super fort mais ça te soulagera un peu. Ça doit être dans le tiroir de ma table de nuit, sers toi. »[T as droit de trouver ce que tu veux dedans :p]

Heavy enleva sa robe déchirée et ses bas rougis par le sang qu elle jeta sur le haut du paravent .

*Bon…qu est ce que je vais bien pouvoir mettre moi ? Elle était belle cette robe quand même…mais elle est fioutu la à moins que je veuille faire un cosplay des infirmières de Silent Hill*

La serpentarde ouvrit grand son armoire et se plongea dans une réflexion intense.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/crazyqueeeen/
Jonathan Draike
4ème année/Mangemort
avatar

Messages : 45
Age : 28
Localisation : Salle commune dortoire des filles

MessageSujet: Re: Au dortoir des filles   Mar 19 Juil - 21:43

Durant la difficile ascension vers le dortoir, les mots de Heavy tournait dans sa tête. Il était resté sans voie, dans tous les cas il avait bien mérité de se faire gronder. Il sourie, constatent que la chambre d'Heavy contenait beaucoup plus que des soulier. Il ne passa aucun commentaire, appuyant une main contre le mur pour se tenir debout. C'est très lourdement qu'il se laissa tomber sur le lit. Il hésita un moment à s'allonger, il était encore couvert de sang. Pourtant, il n'u pas besoin de se forcer pour s'étendre. Les elfes s'occuperaient de tout nettoyer.

Il ferma les yeux, il se sentait presque bien. Dormir l'aiderait surement. Sous les consignes de sa reine, il tira un bras vers le tiroir qu'il ouvrit lentement, il glissa difficilement une main à l'intérieur. Pas qu'il avait mal, mais il avait la main à l'envers comme il était couché sur le dos. Il tâtonna à l'aveuglette. Ses doigts caressaient du tissu soyeux et de la dentelle. Jonathan se força à ne pas y porter attention, ses doigts se refermèrent enfin sur une petite fiole qu'il extirpa de sa cachette. Il n'y avait aucune inscription dessus. Elle essayait de le tuer!


"Celle-là je peux la boire?"

Le liquide si on peut l'appeler ainsi, était bleuté et avec de petits grumeaux comme s'il avait été mal brassée. Non franchement il ne voyait pas de quoi il s'agissait. Il ferma de nouveau les yeux., secouant légèrement le produit. Il ne croyait pas vraiment qu'elle essayait de l'empoisonner, mais si telle était le cas il esperait qu'elle prendrait son temps. Même si ça impliquerait souffrir.

" Umh... Je préfère de loin une manière plus longue pour mourir..." Lacha-t-il d'une voie amusée. "Si c'est toi j'veux dire." Ajouta t-il dans un petit murmure qui était plus sur lui.

Allonger, il ressentait deux fois moins de douleur que lorsqu'il était assis en bas. Il était détendu, laissait son esprit divaguer à moitié écoutant d'une seule oreille les mouvements de la serpentarde dans la chambre.


"Tas déjà pensés que Yannick n'était peut-être pas fait pour toi?"

Il avait lancé la question comme ça, sans aucune raison particulière. Jonathan aimait Heavy, aucun doute la dessus et il n'était pas contre l'idée d'avoir quelques choses pour lui, qui lui appartiendrait. Où plutôt quelqu'un ... Parce qu'une personne ne se partage pas et Jo avait toujours dû partager avec sa grande famille. Il n'en était pas devenu égoiste.. Peut-être que si, à bien y penser. Le vert et argent n'avait pas manqué de remarquer que Yann passait de moins en moins de temps dans la salle commune et partait sans prévenir personne. Une reine comme Heavy avait droit a beaucoup mieux qu'un amoureu non présent.

Avec l'estime qu'il avait de lui en ce moment, il se força de nouveau à cesser de penser. Elle n'avait pas besoin d'un mangemort. Il regretta de l'avoir ouvert, il refusait de dire pourquoi il était ce qu'il était, mais se permettait de juger les relations de la quatrième année. Il avait du culot. Bruyamment, il soupira, décapsula la fiole et la vida en entier, grimaçant au gout indescriptible qui lui envahi la bouche. C'était grumeleux et visqueux avec un gout... horrible. Il fut pris d'un haut le coeur...


"Ques-ce que ... Ark " ( À toi de voir les effets)
Revenir en haut Aller en bas
Heavy Lovecraft
4ème année
avatar

Féminin

Messages : 98
Age : 28

MessageSujet: Re: Au dortoir des filles   Mar 8 Aoû - 21:42

La jeune serpentarde jeta un rapide coup d œil entre les 2 pans du paravent pour voir ce que Jonathan faisait. Il avait l air bien installé sur son lit et à la limite de l endormissement. Elle se replongea alors dans l exploration de son armoire, telle une aventurière partie dans une contrée lointaine à la recherche d une relique sacrée. Il ne fallait pas perturber l écosystème qui régnait en ce lieu, elle avait déjà eu bien du mal à faire cohabiter tous ce monde dans un espace si confiné.
Coincée entre 2 étagères elle entendit une voix lointaine


"Celle-là je peux la boire?"

Heavy qui était absorbée dans ses recherches ne fit pas vraiment attention et lui répondit assez brièvement.

"Hum hum"

Ce qui signifiait "Oui je suppose, à vrai dire je suis un peu occupée là et a moins que Gilderoy Lockhart débarque torse poil à dos de dragon dans la pièce je vous prie de ne plus me déranger!". Certes ce n était pas très sympathique de sa part mais aux dernières nouvelles il n y avait pas de poison dans le tiroir de sa commode, à moins que...naaaan rien de mortel en tout cas. Enfin bref après quelques bonnes minutes de recherches et une douzaine de jurons notre Lara Croft de placard en était toujours au même point : en sous vêtements avec la moitié de son corps enfourné dans son armoire.
Heavy était prête à déclarer forfait lorsqu elle le sentit sous ses doigts, son saint Graal ! La douceur et délicatesse de la soie qu elle caressait ne pouvait être que celle de sa robe préférée ! Prise d une légère euphorie face a cette découverte, notre exploratrice en oublia la fragilité de son environnement et tel Indiana Jones marchant sur une dalle suspicieuse tout commença a s écrouler sur elle.
L équivalent de 2 étagères bourrés de vêtements recouvraient notre jeune amie gisante au sol. Elle considéra abandonner et rester comme ça pour le reste de sa vie mais une voix lointaine la ramena sur terre. Elle dégagea de son visage les habits qui l empêchait de comprendre ce que le jeune homme racontait et c est à ce moment là qu il lui posa LA question.


"T as déjà pensés que Yannick n'était peut-être pas fait pour toi?"

Elle ne s attendait pas vraiment à cette question même si c était dans la suite logique de leurs dernières discussions.
Yannick était il pas fait pour elle ?
Il y a quelques temps elle aurait répondu sans aucune hésitation mais ces derniers temps il n était plus vraiment le même et sa présence se faisait rare. Bien sur qu elle l aimait mais vu les circonstances la question du jeune vert et argent la chamboula un peu.


"À vrai dire jusque maintenant je ne m était pas posé la question" lui répondit elle d une voix légèrement triste "mais...c est compliqué..."

Un silence suivi cet échange mais il fut de courte durée.

"Qu est-ce que ... Ark "


Le jeune homme venait d avaler une potion, mais la réaction n était pas normale.

*Oh non...est ce que j ai laissé l essence de belladone à cet endroit ??*

Ni une ni deux elle se releva, enfila le 1er tshirt qu elle attrapa et se précipita vers le possible empoisonné. Pour le moment il n avait l air que nauséeux, ce qui était relativement bon signe. Heavy inspecta la fiole mais elle ne se souvenait absolument pas de ce qu elle avait pu contenir, quand tout à coup une chose étrange se produit. Les cheveux lisses du jeune serpentard se bouclèrent et se mirent a étinceler de mille feux.
Là Heavy se rappela du cadeau que lui avait fait son cousin, une potion pour soin capillaires de Lockhart qu elle n avait pas encore eu le temps d essayer et qu elle avait oublié dans son tiroir.  
Soulagée, la jeune serpentarde éclata de rire tout en s asseyant sur le lit. Elle ouvrit le tiroir de sa commode, y attrapa une autre fiole ainsi qu un petit miroir et les tendit à Jonathan.


"Bois ça, boucle d argent" lui dit elle entre 2 éclats de rire "Promis cette fois c est juste un remontant"
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/crazyqueeeen/
Jonathan Draike
4ème année/Mangemort
avatar

Messages : 45
Age : 28
Localisation : Salle commune dortoire des filles

MessageSujet: Re: Au dortoir des filles   Ven 25 Aoû - 3:05

Mais que pouvait bien faire Heavy? Bien dissimulé derrière le paravent, le serpentard l’entendait fouiller, elle semblait en guerre contre une entité parfaitement inconnue de notre jeune homme. Il ne put s'empêcher une fausse inquiétude constatant qu'elle semblait perdre le combat avec dignité.

De derrière sa cachette, ce fut une reine triste qui lui répondit ceci dissuada le vert et argent de toute autre question. Et puis, qu'aurait-il pu dire de plus? Rien qui sortira de sa bouche n’allait aider Heavy puisqu'il voulait Yannick hors du décor. Ce qu'il peut-être égoïste parfois.

Les effets de la potion au gout horrible lui laissèrent une merveilleuse envie de vomir. Qu'il contenu tant bien que mal, cherchant des yeux de l'eau ou du jus de citrouille, n'importe quoi pour faire passer le gout. Au grand désarroi du jeune homme, il n'y avait rien. Il roula des yeux blasés de sa malchance et se laissa tomber sur l'oreiller au moment où Heavy très peu vêtu pointa le bout de son nez alerter par les plaintes enfantines du mangemort.


D'un coup, Jonathan voyait les infirmières d'un tout autre oeil. Si l'infirmière de poudlard avait des soignantes aussi jolies, personne n'aurait à le forcer de rester. Il y avait même plus de chance qu'il se blesse.
Il laissa ses pensées divaguer, jetant de temps à autre un petit coup d'oeil vers la beauté près de lui essayant toutefois de ne pas la fixer comme un pervers finit. Même si l'envie ne lui manquait pas, impossible de se mentir a lui-même. Inutile de dire que cette vision du paradis avait mis le cerveau du quatrième année a off et qu'il n'était pas trop certain de ce quelle avait dit. Il jeta un coup d'oeil dans le miroir, fronça les sourcils devant le reflet. Une longue minute s'écroula avant que ses esprits lui reviennent et qu'il réalise enfin qu'il s'agissait de lui.

Il porta aussitôt ses mains dans ses cheveux qu'il tentât d'aplatir sans vraiment de succès. Les yeux toujours fixés sur la glace. Il avait perdu le peu de dignité qui lui restait. Il était dans un état lamentable devant la reine des verts et argents et pour rajouter, il avait une tête de clown. Il se consola, cette potion n'allait définitivement pas durer jusqu'à la fin des temps. Il posa enfin son regard droit sur Heavy. Il la détailla de haut en bas oubliant d'être discret, ses yeux n'affichant rien d'autre que du désir.

Il passa un bras autour de la jeune femme assise près de lui, remonta légèrement le chandail et posa sa main froide sur la hanche de la rouquine. Son autre main attrapa le bon flacon qu'elle lui tendait sans même le regarder, il fit sauter le bouchon du flacon avec son pouce et en avala tout le contenu d'un coup.
La potion lui fit l'effet d'acide coulant dans sa gorge. Il toussa à quelque reprise pour faire passer cette impression de brulure. L'effet fut de courte durée, il se sentit ensuite beaucoup plus en forme, comme si ses forces lui revenaient.

Il se redressa un peu, resserra sa poigne autour d'Heavy et la tira contre lui. Un léger sourire en coin dessinait son visage alors qu'il laissa le flacon vide tomber par terre. Il releva le menton de la reine souveraine des serpentard et presque sauvagement, il s'empara de ses jolies lèvres roses. Cette potion l'avait remis sur pied, il se sentait beaucoup plus confident, beaucoup moins faible et pathétique. Lentement, il remonta doucement sa main, passant des hanches de la maitresse du harem à ses côtes. Caressant tendrement au passage la peau douche et chaude, contenant difficilement ses envies devenant de plus en plus pressante.


Revenir en haut Aller en bas
Heavy Lovecraft
4ème année
avatar

Féminin

Messages : 98
Age : 28

MessageSujet: Re: Au dortoir des filles   Dim 3 Sep - 8:13

Heavy essaya de s'arrêter de rire mais lorsqu'elle remarqua que Boucle d'Argent ne se reconnaissait pas dans la glace elle ne pu s'empêcher de repartir de plus belle. La situation était tellement comique, c'était plus fort qu'elle. Voyant le désespoir du jeune homme elle se calma un peu et essaya de lui remonter le moral, enfin en quelque sorte.

"Ça te vas pas si mal, je pourrais te donner des conseils pour te coiffer si tu veux" lui dit elle un grand sourire aux lèvres et entortillant une des mèches du jeune homme autour de son index.

C'était sûrement du a la potion mais ses cheveux argentés étaient resplendissant et à vrai dire Heavy avait toujours eu envie de jouer avec. Ils étaient si longs et avaient l'air si soyeux, comment résister ?
Elle glissa ses doigts dans la chevelure du vert et argent pour dégager son visage de toutes ces boucles et c'est a ce moment que leur regards se croisèrent.

Ses yeux cyans qui pouvaient glacer le sang de n'importe qui, provoquèrent exactement le contraire chez Heavy. Elle détourna le regard, essayant de dissimuler ce qu'il avait éveillé en elle mais le rouge de ses joues la trahissait. Et ce n'était pas prêt de s arranger ! La main froide du jeune homme sur sa hanche déclencha en elle un agréable frisson tout le long de son dos. Elle ne pu s'empêcher de mordre légèrement sa lèvre inférieure, c'était une mauvaise habitude qu'elle avait lorsqu'elle savait qu'elle ne devait pas faire quelque chose mais qu'en même temps elle ne voulait pas arrêter. Elle laissa donc la main du serpentard où elle était sachant très bien que ce n'était que le début.

Heavy pris notamment conscience, a ce moment la, du peu de vêtements qu'elle avait sur elle. Dans un élan de pudeur, elle tira timidement sur son haut pour qu'il la recouvre un peu plus mais ses efforts étaient en vain. Surtout que pendant ce temps Jonathan avait repris du poil de la bête grâce a la potion qu'elle lui avait donné.
Le jeune homme qui jusque la était assez faible vu ses mésaventures précédentes, l'empoignait maintenant fermement.


"On ne devrait..."murmura t elle avant de succomber aux douces lèvres du serpentard.

Ce baiser glacé était enivrant, son corps réclamait la fraîcheur de ses mains, elle voulait sentir ses lèvres sur son cou tel un glaçon glissant sur sa peau lors d une chaude nuit d été.
Heavy posa délicatement sa main sur la joue de Jonathan, elle le regarda un instant en se mordant encore la lèvre, essayant de voir ce qu'il y avait derrière ces beaux yeux bleus. Il y avait de fortes chances qu'elle allait regretter ses actions dans le futur mais elle s'en contre fichait.

Il était ce dont elle avait besoin, là, maintenant.

Heavy embrassa passionnément Jonathan, c etait le 1er vrai baiser qu elle lui donnait. Ses mains descendirent jusqu'a atteindre le haut de la chemise du vert et argent qu elle deboutonna soigneusement. Jusque la il avait été le seul instigateur, maintenant ils étaient 2 et elle espérait que ses lèvres de feu ne feraient pas s'évaporer ce jeune homme de glace.
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/crazyqueeeen/
Jonathan Draike
4ème année/Mangemort
avatar

Messages : 45
Age : 28
Localisation : Salle commune dortoire des filles

MessageSujet: Re: Au dortoir des filles   Ven 29 Sep - 3:50

Avec le bazar que les mangemorts avaient foutu, l’ambiance était glauque et dépressive au château. Le joli rire d’Heavy avait ce petit quelque chose qui donnait l’impression que rien de mauvais ne pouvait arriver et resonnait dans tout le dortoir comme une mélodie enchanteresse. Toutefois, il n’était pas dupe, si la coupe de cheveux ne lui « allait pas si mal », toutes ces frisettes lui donnaient l’air d’un caniche d’argent brillant. Le style lisse lui allaient beaucoup mieux de son point de vue, mais il n’allait pas contredire la souveraine, après tout, elle semblait presque fascinée par cette nouvelle coupe.

C’est avec un petit sourire de victoire qu’il fixait la verte et argent et ses joues rosies. Il avait cette agréable impression d’être, pour une fois, extrêmement chanceux.

Il se savait légèrement égoïste, mais cette fois c’était différent. Le désir qu’il ressentait en couvant du regard la jolie Heavy n’avait rien d’un sentiment de possession. Il s’agissait plutôt d’une sorte de tendresse affective qui lui était en quelque sorte inconnue et bien qu’il n’avait aucune intention de forcer sa camarade à ressentir la même chose, il n’avait absolument pas écouté la faible protestation qu’elle avait émise.
Ce qui avait porté ses fruits, la reine des serpentards s’abandonna rapidement à lui, ajoutant même son propre grain de sel. Il releva un sourcil sous l’aplomb d’Heavy qui minutieusement détachait chaque bouton de la chemise en lambeau qu’il portait.

C’est impressionnant tout ce qui peut passer par la tête de quelqu’un en une petite seconde à peine. Le jeune mangemort, incertain attrapa d’une main les poignets d’Heavy, qu’il força à cesser de le déshabiller. Un peu tard puisqu’elle avait fini, mais il ne s’en était pas vraiment rendu compte.

Son cerveau avait repris du service. Le pauvre était tiraillé entre deux pensées très distinctes.
Avait-elle pitié de lui? Allait-elle le regretter?
Il n’avait pas envie de faire d’elle un simple trophée après tout. Toutefois... Il avait littéralement rêvé d’un moment comme celui-là. Pourquoi s’en privé?
Dans toute cette seconde, il en vint a une conclusion presque satisfaisante.

Heavy Lovecraft n’était pas le genre à faire quelque chose contre son gré. Cette simple pensée lui enleva toute hésitation.

Il tira un peu brusquement sur les poignets qu’il n’avait jamais lâchés, forçant de cette manière la maitresse du harem à monter à califourchon sur lui. Ce ne fut que lorsqu’elle fut bien installée qu’il la libéra, sa main alla se poser sur le cou d’Heavy et il l’attira de nouveau, lui volant un léger baiser dont il s’avait déjà qu’il aurait du mal a se passer dans l’avenir. Il laissa ses lèvres s’aventurer, toujours aussi surpris par la différence de température de leurs deux corps. Elle était aussi ardante que le feu d’un volcan. Alors que lui, restait toujours aussi glacial, allez savoir pourquoi...

Il passa lentement des lèvres à la mâchoire et descendit doucement le long de la jugulaire appréciant le doux contact de la peau presque parfaite qu’il avait l’honneur d’embrasser. Sa course s’arrêta près de la clavicule, bloquer par cet ennuyant tissu. Jonathan ne put retenir un léger grognement ennuyé, stupéfait de constater à quel point il était impatient.

Il mordilla le cou d’Heavy en signe de protestation tout en attrapant les bords de son t-shirt fautif, qu’il entreprit de passer au-dessus de la tête rousse.


« Aide-moi, veux-tu? »
Dit-il doucement, il se redressa assis, la forçant a faire de même. Il l’embrassa, lui mordillant la lèvre, un grand sourire aux lèvres, avant de coincer le chandail sur la tête de la souveraine.
Revenir en haut Aller en bas
Heavy Lovecraft
4ème année
avatar

Féminin

Messages : 98
Age : 28

MessageSujet: Re: Au dortoir des filles   Jeu 2 Nov - 3:44

Heavy n avait pas le souvenir que le jeune homme soit si sportif que ça, mais le corps qu elle découvrait petit a petit était digne d une statue grecque. Chaque boutons en moins, exposaient un spectacle dont elle ne perdait pas une goutte. Certes le corps de Jonathan était encore recouvert des séquelles de sa rencontre avec cette mangemorte inconnue mais cela n enlevait rien a son plaisir visuel.
Elle s apprêtait a toucher ce torse qu elle s était appliquée à révéler lorsqu elle fut stoppée.

Le vert et argent venait d attraper ses poignets et n avait pas l air d avoir l intention de la lâcher. Un geste qui ne plu pas vraiment à notre rouquine, elle n essaya pas de s extraire de son emprise mais elle le regarda en faisant une moue boudeuse. Qu est ce qu il pouvait bien lui passer par la tête pour qu il l arrête comme ça ? Allait elle trop vite pour lui ? Ou peut être qu elle avait mal interprété les signaux ?
Nooon c était impossible, qui refuserait ce genre d occasion ? Et puis elle ressentait l électricité entre eux, les regards qu il lui lançait, ses baisers, ses mains sur ses hanches...elle ne pouvait pas avoir mal interprété ça !
Et en effet après cette longue seconde de flottement, Jonathan attira brusquement Heavy pour qu elle vienne s assoir sur lui et d un baiser effaça la moue boudeuse de la jeune serpentarde. La fraîcheur des lèvres de son partenaire dans son cou lui provoqua des frissons sur tout le corps. Cette sensation était tellement agréable, elle ne voulait surtout pas que ça s arrête. Elle n était pas la seule car Jonathan ne pu s empêcher de retenir sa frustration lorsque ses baisers furent arrêté par le haut qu elle avait enfilé quelques minutes auparavant.

C est ainsi que notre reine des serpentards se retrouva couronnée...de son t shirt. Elle s empressa de l enlever de sa tête et le passa derrière la nuque de Jonathan, le rapprochant de son visage par la même occasion.


"Tu es sur que tu veux que je t aide ?" lui susurra t elle en laissant sa main glisser sur le torse nu du vert et argent avant de lui enlever sa chemise qu il avait toujours sur lui.

"T aider comme ça ?"

Elle le poussa pour qu il se retrouve allongé.

"Ou comme ça ?" demanda t elle en dirigeant ses mains vers la ceinture du jeune homme qu elle commença a défaire.

Tout à coup elle s arrêta net. Elle avait entendu quelque chose, des  bruits de pas, quelqu un était en train de monter les escaliers qui menaient à ce dortoir et allaient les voir ! Bien sur, les garçons étaient interdits dans le dortoir des filles mais en plus si on la voyait dans cette position avec quelqu un autre que Yannick ça lui apporterait encore plus de problèmes. Il fallait donc agir vite!
Elle se leva, pris Jonathan par la main et l entraîna derrière le paravent. Ils faillirent trébucher sur le vêtements mais une fois la montagne passé, caché entre la porte de l armoire, le mur et le paravent ils étaient serrés mais en sécurité. Heavy fit signe de ne surtout pas faire de bruit. La porte s ouvrit, c était sûrement une élève qui avait oublié un livre de cours, en tout cas c est ce que nos 2 prisonniers du paravent espéraient plus que tout.

A quelques centimètres l un de l autre, Heavy avait les yeux principalement rivé sur le torse du membre de son harem. Elle n avait pas vraiment fait attention jusque là mais ses blessures étaient nombreuses et encore rouges. La personne qui avait provoqué ça ne connaissait même pas Jonathan et elle l avait laissé se vider de son sang sur le sol de la salle commune. Quel genre de monstre avait bien pu faire ça et pour quelle raison??
A vrai dire il lui avait dit quel genre de monstre cette Natsumi était : une mangemorte.

Mais elle connaissait un autre mangemort et elle ne pouvait pas s imaginer qu il soit comme ça. Peut être que c était une erreur et qu en fait elle avait cauchemardé toutes ces histoires ?
Son regard dériva sur les bras du vert et argent, cherchant la fameuse marque. Ses yeux furent attirer par un bandana aux couleurs de Poufsouffle, elle tira sur le bout de tissus qui se dénoua tout seul révélant le serpent et la tête de mort. Heavy passa sa main dessus comme pour confirmer que se qu elle voyait était bien là.

Au même moment la jeune fille qui les avait interrompus devait avoir fini ce qu elle était venue faire car la porte du dortoir se referma. Serrant d une main le bandana et tenant de l autre le bras tatoué du serpentard elle lui demanda :


"Dis...tu me trahiras jamais ? Tu seras toujours là pour moi ?"
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/crazyqueeeen/
Jonathan Draike
4ème année/Mangemort
avatar

Messages : 45
Age : 28
Localisation : Salle commune dortoire des filles

MessageSujet: Re: Au dortoir des filles   Jeu 16 Nov - 4:10

Chandail passé par-dessus la tête de la rouquine, Jonathan s'autorisa un moment de contemplation, laissant ses yeux parcourir la peau blanche d'Heavy, maintenant seulement recouvert par le fin tissu de ses sous-vêtements.  Si le désir ne se voyait pas déjà dans les prunelles verte du serpentard, maintenant il lui était totalement impossible de cacher cette flamme qui dévorait sa douce. Elle enleva rapidement le tissu de sur sa tête, décidément prête à jouer le jeu et par la même occasion le débarrassa de sa chemise couverte de sang séché. Il reposa sa tête sur l'oreiller, se laissant guider par les mains d'Heavy qui rapidement  changèrent de cible. Elle s'attaqua à la ceinture, aucun doute, il aimait bien cette façon de l'aider.  Alors que le mangemort s'apprêtait à passer ses mains derrière la souveraine des serpentards. Elle s'arrêta net, Jo en fit de même curieux. Avant qu'il n'ait le temps de comprendre, Heavy le tira par la main, les cachant derrière le paravent.  Il laissa un grognement de frustration s'échapper de ses lèvres avant de se taire comme on lui avait gentiment indiqué.

La porte du dortoir s'ouvrit et les yeux du mangemort passèrent rapidement du vert brillant de désir à un vert sombre et dangereux. Il ne pouvait voir qui était entré, mais il était définitivement énervé d'être dérangé et des envies de meurtre lui traversèrent l'esprit plus rapidement qu'il ne l'aurait cru lui-même possible. Il serra les poings fixant le paravent comme s'il pouvait voir au travers. S'imaginant faire souffrir cette nuisance qui semblait chercher quelque chose dans le dortoir. Un moment, il en oublia même la jolie femme presque collée sur lui tentant de rester hors de vue. Lorsque la douceur du tissu qui recouvrait son avant-bras disparut, il tourna finalement la tête vers la verte et argent.  Le mangemort la dévisagea un cour moment, il se battait contre l'envie de se dégager de son emprise.

Le bruit de la porte lui indiqua qu'ils étaient à nouveau seuls. Mais plutôt que de reprendre où ils en étaient. Ce fut une question à laquelle il ne s'attendait pas qui franchit les lèvres de la jeune femme qu'il désirait.  Le quatrième année resta sans voix, incertain de la réponse à lui donner et ennuyer qu'elle sente le besoin d'en parler maintenant, alors que la seule chose qui lui traversait l'esprit en ce moment c'était de la posséder entièrement.

Il baissa les yeux vers sa marque.  Il pouvait parfaitement comprendre les craintes de la rouquine, pourtant, il se sentit blessé qu'elle ne lui fasse pas confiance. Mais ça, il ne l'avouerait jamais. Au contraire, il passa sa main libre derrière la tête d'Heavy et l'attira vers lui pressant brutalement ses lèvres contre les siennes comme s'il essayait de prouver quelque chose. Il la libéra lorsqu'il en eut assez.


"C'est pas suffisant? On n’est pas bien là ?"  Dit-il presque en lui crachant au visage!
"Tu veux quelqu'un toujours là pour toi, vas voir ton invisible petit ami." Siffla-t-il, laissant cette gentille amie Jalousie s'exprimer.
Il fit une pause, avant d'ajouter dans un chuchotement presque inaudible.


" Je préfèrerais mourir plutôt que de te trahir."

Il s'éloigna d'elle, passa l'autre côté du paravent. Il poussa un énorme bureau devant la porte, pas question d'être dérangé de nouveau.  Il alla s'assoir sur le bord du lit. Maintenant, hors de la vue de la souveraine, il s'éclaircit la gorge pour se donner du courage.

"Je t'aime Heavy!"

Il sentit le rouge lui monter aux joues. Tous ces sentiments, c'était compliqué à gérer. Mais celui-ci... Il en était certain.[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Heavy Lovecraft
4ème année
avatar

Féminin

Messages : 98
Age : 28

MessageSujet: Re: Au dortoir des filles   Jeu 30 Nov - 10:18

Heavy ne savait pas vraiment a quoi s attendre comme réponse de la part de Jonathan, ce n’était pas une question très agréable à entendre mais les mots étaient sortis tout seuls. Elle savait très bien les sentiments que le jeune serpentard éprouvait pour elle, cependant la vision de la marque l'avait chamboulée. Dans la conscience collective, les mangemorts étaient des monstres et il était difficile de se détacher de cette image,surtout après les derniers événements. Mais Jonathan...elle n arrivait pas à le voir comme un monstre. Même après ce baiser forcé et sa réponse peu charmante. Elle lui lança un regard noir mais préféra ne rien répondre pour le moment. D accord il devait être vexé par cette question mais la situation dans laquelle ils étaient peu de temps avant n'était pas suffisante pour prouver quoi que ce soit. Il n'était pas le 1er à avoir voulu lui ouvrir les yeux aux délices et aux merveilles et la rouquine était loin d être naïve. En plus il pointa là ou ça faisait mal, sa relation avec Yannick qui était devenue étrange et surtout distante. Elle espérait qu il y avait une explication derrière son comportement, mais en attendant la jeune verte et argent n'était pas du genre à courir après ses conquêtes. Surtout si elle ne se sentait pas désirée.

Après avoir marmonné quelque chose qu Heavy ne réussi pas à comprendre, le jeune serpentard s éloigna, laissant cette dernière seule derrière le paravent. Boudant encore, elle resta sur place, triturant le bandana entre ses mains avant de le jeter par terre. Elle sortit furtivement la tête de sa cachette lorsqu elle entendit du bruit et constata que Jonathan bloquait la porte a l aide d un bureau. Au moins quoi qu il se passe maintenant il n y avait plus aucune chance qu ils soient interrompus.

Tout à coup Jonathan se remis à parler.


"Je t'aime Heavy!"

Trois petits mots qui secouèrent la jeune serpentarde. Cette fois ci elle ne pouvait pas faire la sourde oreille comme à la salle commune, il avait déclaré sa flamme haut et fort et à moins de plaider une surdité soudaine elle allait devoir répondre. Mais quoi ? Elle était attirée par Jonathan, elle avait des sentiments pour Jonathan mais elle ressentait la même chose pour Yannick et elle aimait Yannick. Est ce que cela voulait dire qu elle aimait Jonathan aussi ? Et même si c'était le cas, était ce vraiment une bonne chose de le lui dire ?

Heavy sortit de derrière le paravent et vint s asseoir à coté du jeune homme. Hésitante et évitant son regard elle commença a balbutier quelques mots.


"Je voulais pas te blesser avec ma question, j ai juste...paniqué...Je ne connais pas ton passé et ce qui t as mené sur ce chemin et tu ne me le racontera sûrement jamais...."

Timidement elle posa son regard sur le vert et argent, ses joues rosies lui donnaient un air encore plus charmant. Elle plaça une main sur la joue du jeune homme qui était d'habitude si froide et doucement le fit se tourner jusqu à ce qu il la regarde dans les yeux.

"Mais c'est le Jonathan de maintenant que j aime, pas celui du passé."


Elle rougit légèrement à son tour après s être rendu compte des mots qui venaient de sortir de sa bouche.

"Tu...as une place importante dans mon cœur et je sais que la situation est compliqué mais...j ai juste envie que tu me serres fort contre toi et que tout ce qui est en dehors de cette chambre disparaisse"
Revenir en haut Aller en bas
https://www.instagram.com/crazyqueeeen/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Au dortoir des filles   

Revenir en haut Aller en bas
 
Au dortoir des filles
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» «DANS LE DORTOIR DES FILLES?!»
» Le dortoir des filles de première année
» Potins entre potes au dortoir des filles [Alice, Lucie]
» Dans le dortoir des filles (la grande chambre)
» [CLOS] Dortoir des filles et un garçon qui s'y promène

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Poudlard,Durmstrang et Beauxbâton :: Salles communes :: Serpentard-
Sauter vers: