-
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

01/08/17

Remise en état du forum. (En construction)
Pensser à voter. =D

Les nouveaux arrivants sont priés de se faire répartir dans les 7 jours suivant leur inscription.
Répartition

Puis de poster leur présentation dans les deux semaines suivant celle-ci.
Présentation
Ce forum est en cour d'optimisation pour FIREFOX


Une section "lien sociaux et familiaux" est maintenant en place.
Créé vos liens

Privilégiez les personnages prédéfinis.
Regardez les choix!

N'hésitez pas à poser des questions où à faire des suggestions

Partagez | 
 

 Un soupir, une larme, un sourire.

Aller en bas 
AuteurMessage
Leyna Levasky
2ème année
avatar

Féminin

Messages : 67
Age : 25

MessageSujet: Un soupir, une larme, un sourire.   Dim 5 Juin - 17:03

Une semaine. Déjà une semaine qui venait de s'écouler depuis son départ du lac. Leyna avait été en cours à tous les jours sans vraiment y être. Elle avait toujours la tête ailleur. Évidement elle pensait à toutes les émotions auquel elle avait passé cette nuit là. Du chagrin à la colère au désir et ensuite a de vrai sentiments? La fameuse nuit où elle avait rencontrer quelqu'un qui, l'espace d'un moment, lui avait fait oublier le chagrin que Josh avait laissé derrière lui. Ça avait été si douloureux! Un sentiment dont elle avait essayer de se débarasser pendant toutes ces années s'était dissiper en l'espace d'une nuit. Comment avait-il réussi à lui changer les idées? Ce Frédérick avait complètement fait disparaître la douleur en elle pendant le moment qu'ils étaient ensemble. De doux moments avec lui n'avait été que bonheur. Elle s'était senti revivre et ce sentiment elle ne l'avait pas vécu depuis le départ de Josh. Comment un garçon qu'elle venait de rencontrer la rendais à ce point heureuse en un claquement de doigts? Il y avait quelque chose chez le Serdaigle de magique ( si on oubli le fait qu'il soit sorcier ) qui faisait en sorte qu'elle s'était attaché à lui si facilement, comment savoir?

Lali se promenait à l'extérieur. La température avait nettement augmenter en peu de temps! Il devait faire dans les 25 degrés cette aprés midi. La Beauxbâtons se cherchait quelque chose à faire en ce Samedi ensoleillé. La pauvre... elle ne connaissait personne à part Nathalia et Frédérick. Quoi faire de ces journées de congés quand on est seul? Pas très palpitant. Au fait, où pouvait bien être Nathy à cette heure? Elle aurait bien aimer retourner se promener dans Pré-au-lard. Ou bien Fred, serait-il dans les parages lui? Elle regarda autour d'elle, aucune trace des deux jeunes. Quoi que en repenssant à sa question, elle ne sut dire si elle voulait vraiment le croiser... En ce remémorant comment elle l'avait quitter sans lui laisser la chance de la retenir... Leyna se sentait vraiment mal à cette idée. Il avait été si gentil avec elle! ( On peut aussi oublier le fait qu'il l'ai jeter dans le lac xD ) Comment avait-elle pu?

Dans le fil de ses pensées, elle ne se rendi même pas compte que ses jambes l'avait enmené tout droit au lac. Mais bon, tant qu'à y être aussi bien y rester. Vous ne doutez même pas de l'endroit ou elle alla s'asseoir. Cette fois-ci elle opta pour une position un peu plus confortable. La bleu pâle s'allongea dans le gazon sur le dos. Le grand arbre avait ses grandes feuilles qui faisait de l'ombre alors elle était bien. Elle ne pu s'empêcher de faire défiler certaines images dans ses pensées. Frédérick apparaissant avec citrouille, lui faisant un sourir, la position qu'il avait adopté dans l'eau, ce qui avait fait grimper le désir. Le baiser qui avait fait rebattre son coeur de mile feu! Toutes ses images défilaient et Lali sourit. Mais elle ne pu s'empêcher d'avoir un pincement au coeur.

Il lui manquait? C'était dont ça la boule dans la gorge? Que d'émotion dirait-on... Leyna se rapellait l'avoir entendu lui proposer de sortir un de ces jours. Pourquoi n'avait-elle rien dit sur le coup? Le fait d'avoir peur de se faire des illusions sur les sentiments qu'elle pouvait bien avoir pour lui? Ou si ce n'est que le contraire... La belle ne savait pas ce qu'il lui avait prit, pourquoi l'avait-elle quitter si brusquement? Cette question lui revenait constament en tête et elle commencait à sentir le regret s'installer. Il fallait qu'elle se reprenne! Lali voulait le trouver, lui faire des excuse en espérant qu'il ne lui en voulait pas. Ou bien qu'il ne pense pas qu'elle était parti par sa faute. Peu être qu'elle s'en fait trop et que tout irait pour le mieu.

La Beauxbâtons se leva et descendi la petite coline qui menait au bord du lac. On pouvait déterminer, par les traces, ou elle et Fred avait soit disant campé. Elle alla s'y asseoir et laissa sa longue chevelure rousse dans le vent. Pendant un instant, au loin, elle cru aperçevoir citrouille. Ce devait être son imagination qui lui jouait des tours. Par contre elle n'aurait pas été contre de le voir retontir, avec son maître pas bien loin... Mais bon, avec toutes les places du chateau il pouvait bien être n'importe où.
Revenir en haut Aller en bas
Frederick Draike
2ème année
avatar

Masculin

Messages : 19
Age : 25

MessageSujet: Re: Un soupir, une larme, un sourire.   Jeu 30 Juin - 19:11

En très peu de temps, l'air froid avait disparu, remplacé par une douce brise rafraîchissante par ces journées de chaleur un peu trop intense à son goût.Le serdaigle, vêtu d'une camisole noire ample et d'un short assorti, retenu par une ceinture d'un bleu pâle identique à celui de ces souliers, profitait de cette belle journée pour courir après citrouille. Comme tous les autres jours d'ailleurs. Mais, depuis sa rencontre avec Layna, les petites courses dans le château ne le gênaient plus du tout. Pour dire vrai, depuis une semaine, il avait espoir que son chaton le ramènerait à elle. Elle l'intriguait, c'est que c'est plutôt compliqué à expliquer, mais il tournait chaque couloir et entrait dans chaque pièce nourrissant l'espoir de la revoir.

Cette citrouille l'avait donc amené sur le chemin du lac, c'est à ce moment qu'il oublia le chat. Contre sa volonté, ces pieds avaient bifurqué vers l'endroit où la dernière fois il avait fait cette rencontre inattendu. Il aboutit donc à côté du grand arbre, presque soulager de trouver un peu d'ombre. Fred poussa un long soupir, libérant l'air qu'il avait retenu sans s'en apercevoir.
Elle n'y était pas!

L'air abattu, la deuxième année entreprit de reprendre sa chasse à la citrouille, mais à peine avait-il tourné les talons que la petite bête lui passa entre les jambes. Frédérick, surpris, s'emmêla et se piqua une plonge spectaculaire dévalant la minuscule colline pour s'étaler face contre terre, des feuilles dans les cheveux et du gazon dans la bouche! Citrouille lui sauta sur le dos, toute griffe dehors et Frédérick le chassa plutôt brusquement d'un geste de la main. Cette chaletée commençait à l'énerver. Il bouillonna seulement quelque instant. Juste le temps de poser sur regard sur Layna. Elle était là! Il hallucinait peut-être à cause du choc ou de la chaleur? Il se frotta les yeux et se défeuilla, son visage se marqua d'un petit sourire de satisfaction.


" Devine qui s'est?"
Il était silencieusement passer derrière elle et avait posée ses mains sur les yeux de la beauxbâton. Un peu stupide comme idée, elle l'avait probablement vu tomber. Mais, peu lui importait, le bleu et argent s'amusait. Il se laissa tomber a genou derrière elle et alla déposer un léger mais sec baiser dans le cou de la bleu pâle. C'est que Frederick lors de son mouvement s'était dit qu'il allait peut-être trop loin. Il se mordit la lèvre espérant une pas trop mauvaise réaction. Parfois, il ne prenait pas la peine de réfléchir avant d'agir. Fred était vraiment le genre de gars à parfois jouer les bouffons sans penser qu'il pourrait peut-être blesser quelqu'un. Il avait eu envie de croiser la beauxbâton depuis une semaine. Pas question qu'elle se sauve encore!
Revenir en haut Aller en bas
Leyna Levasky
2ème année
avatar

Féminin

Messages : 67
Age : 25

MessageSujet: Re: Un soupir, une larme, un sourire.   Mer 6 Juil - 0:20

Leyna s'était étendu dans le gazon et regardait les nuages. Il y avait toujours des formes rigolotes dans le ciel qui faisait rire la jeune fille. Elle imaginait une forme par ci une forme par là. En ce moment elle voyait un vase rempli de fleurs ou bien un peu plus loin une licorne! Lali ferma les yeux et laissa la chaleur du soleil caresser sa peau et son visage. S'était paisible, personne aux allentour pour faire du bruit. Elle était tout simplement bien. Elle laissa court à son imagination et fini par s'assoupir sous la brise du vent.

\\ Leyna ouvrit les yeux et s'assit droite comme elle l'était tout à l'heure. Un coup de vent plus fort lui donna un gros frisson dans tous le corps. Il n'y avait toujours aucune trace de sorcier ou animaux de compagnie. Mais où le monde était-il tous passé? Habituellement tous les jeunes traînent par ici après les cours, surtout avec le beau temps c'était quand même étrange. Lali se leva et s'approcha du bord du lac. Elle s'accroupie et vit son reflet dans l'eau. Pourquoi se trouvait-elle si moche? Elle ne connaissait pas beaucoup de sorcier roux... Elle se sentait un peu à part à cause de cela, elle aurait préféré être brune, comme la plupart! La bleu pâle soupira et d'une main fit disparaître l'image d'elle dans l'eau. Peu-être qu'un jour elle apprendrait un sort qui pourrait faire changer la couleur de ses cheveux!

Leyna retourna à sa place d'origine. Toujours aucune trace de personne. Seul le vent soufflait et laissait derrière lui un légé sifflement. Mais quelque secondes plus tard elle entendi un bruit au loin. Elle se retourna mais rien, il n'y avait personne. Qu'était donc se bruit? Deux mains se plaqua soudain sur ses yeux. Mais qui était-ce? La beauxbâtons se retourna vivement et devinez qui elle vit?

* Josh!? * //


Lali s'assit d'un bond dans l'herbe. Elle venait de rêver à tout ça? Pendant un instant elle voulu que se soit Fred qu'elle trouve derrière elle. Hélas ce n'était que le fantôme de son ancien petit ami. Allait-il finir par disparaître un jour? Pas que cela puisse la blesser mais plutôt qu'elle avait à présent quelqu'un d'autre en tête. Malgré le vent, la belle commencait à avoir chaud et sous sa nuque sa devenait brûlant et moite. Elle détacha les deux froufrou dans ses cheveux pour en faire un élastique et s'attacha les cheveux en laissant toutefois quelque mèches retomber sur son visage. Voilà, s'était déjà mieu ainsi!

Bon à présent, quoi faire de cette magnifique journée? Elle eu à peine le temps de se poser la question que deux mains se posa sur ses yeux. Encore! Ce coup-ci Lali ne voulu pas se retourner immédiatement de peur d'être encore sous les bras de morphée. Mais quand elle reçu se baiser dans le coup son coeur s'arrêta un moment. Était-ce celui qu'elle voulait que ce soit? Leyna se tourna lentement et son coeur se remit à battre mais deux fois plus vite et plus fort. Comme s'il voulait sortir de sa poitrine.


'' FRED! ''

Elle n'en croyait pas ses yeux! Il était là devant elle, sans bouger. Il ne s'attendait peu-être pas à ce qu'elle soit si heureuse de le voir. Elle ne réfléchit pas et sauta à son cou pour le serrer fort dans ses bras. Sur le coup, elle croyait l'avoir renversé mais non, il tenait toujours aussi bien sur ses genoux. Une fois l'étreinte terminé, elle se recula et le regarda un instant. Lali ne pu s'en empêcher, elle prit le visage de Frédérick dans ses mains et l'embrassa tendrement. Elle ne sut comment décrire ce baiser mais les papillons dans son ventre dansaient le bonheur. Elle ne voulu s'arrêter mais ses poumons réclamaient de l'air. La douce se recula et eu un légé malaise.

'' Fred, je suis tellement contente de te voir, écoute... je sais pas quoi te dire... tu sais je suis désolé d'avoir fuit comme ça... j'ai été idiote, stupide et... et... ha la la je suis désolé.''

Leyna s'était levé et marchait allentour du serdaigle pour ne pas avoir à croiser son regard. Elle avait attendu toute une semaine, s'était faites des milliers de sénarios, avait attendu se moment depuis longtemps et voilà à présent tout ce qu'elle réussissait à faire était bégailler devant lui... Mais que pouvait-elle lui dire de plus? C'était elle qui était parti. Elle l'avait regretté par la suite mais bon... Non loin, la bleu première année aperçu Citrouille qui s'amusait avec le polen qui virevoletait au vent. Elle s'assit près de Fred mais ne lui parla pas, trop mal à l'aise.

'' Citrouille! Tut tut tut, vient mon beau. ''

Elle ne savait pas si le chat l'avait reconnu mais il gambada aussitôt vers elle. Ce ne fut pas bien long que dès que Lali le flatta, il se mit à ronronner. Il l'aimait bien après tout. La petite frimousse faisait bonne diversion entre le silence qui pesait entre les deux jeunes.
Revenir en haut Aller en bas
Frederick Draike
2ème année
avatar

Masculin

Messages : 19
Age : 25

MessageSujet: Re: Un soupir, une larme, un sourire.   Jeu 14 Juil - 22:45

Après une bonne semaine à la chercher dans le château. Il ne pouvait pas être plus heureux que maintenant et même s'attendant au pire, notre serdaigle eu droit à un câlin. Une étreinte chaleureuse mais qu'il ne lui rendit pas, il avait posé ses mains sur l'herbe chaude, évitant ainsi de basculer vers l'arrière. Lorsqu'il se cru enfin libérer, ce fut pour recevoir un baiser auquel il ne s'attendait pas. Elle l'avait presque fuit la dernière fois, comprenez que là, il se sentait un peu perdu. Frederick ne se fit pas prier pour rendre son baiser à Layna. Il en profita pour prendre une position plus confortable, libérant ses mains par le même fait. L'une d'elle alla se poser sur le coup de sa belle. Il l'attira doucement vers lui pour faire durer le moment, aussi longtemps que lui permettait son souffle. Il refroidit beaucoup écoutant Layna gâcher ce moment.

"Désoler?... Mais de quoi?!"

Dit-il, faignant l'ignorance. Lors d'une situation très sérieuse, Frederick n'était jamais très à l'aise. Il se sentait coincé et igorait toujours quoi dire. Même s'il était plus dans un style bouffon, il pouvait se montrer mature, mais cela ne voulait pas dire qu'il se sentait à l'aise avec tout ça. Layna, cette fille qu'il connaissait très peu. Il avait déjà l'impression qu'elle le changeait. Parce que Fred, ayant vécu dans une grande famille, avait passé sa jeunesse à se disputer l'affection de ses parents, surtout avec sa jeune soeur. Il était donc devenu un garçon quelque peu narcissique. Non, il ne passait pas des heures devant le miroir. Mais le deuxième année avait la fâcheuse habitude de tout ramener à lui. Il aimait être le centre de l'univers. Hors, il s'efforçait de tout laisser de côté.

Il essayait de faire bonne impression. De l'impressionner peut-être, quoi que, avec sa maladresse, il devait plutôt faire un fou de lui. Il soupira lorsqu'elle cessa de tourner autour de lui. Fred n'appréciait pas de se sentir traqué. Il n'appréciait encore moins le silence et le malaise entre eux. Ceci fut coupé par Layna appelant le chat. Mais que voulez-vous qu'il dise dans cette situation? Il se contenta donc d'écouter le ronronnement du chat, qu'il alla caresser doucement. Il fixait les nuages, les formes, la beauté du ciel, rien d'autre ne lui traversait l'esprit. Il attendit un petit moment puis pris la main de Layna qu'il avait prit soin d'éviter en caressant la petite bête. Il la serra fermement. Comment agir dans cette situation. Surtout qu'il ne connait pas la raison de cette atmosphère.


" Debout"

Il se leva, tirant légèrement Layna pour l'obliger et l'aider à se lever. Il l'entraîna dans le lac, jusqu'à ce que l'eau lèche leurs chevilles. Quelques choses n'allait pas. Alors, pourquoi ne pas recommencer du début.
"Voyons voir Mlle Layna..."

Il réalisa qu'il ne connaissait que son prénom.
"Dis-moi ce qui ne va pas où tu te retrouveras de nouveau dans le lac."
Il lui fit un grand sourire, il espérait que sa ne ressemblait pas trop à une menace.
" Alors?"
Ses mains étaient sur les hanches de la beauxbâtons, prêtes à la faire basculer.
Revenir en haut Aller en bas
Leyna Levasky
2ème année
avatar

Féminin

Messages : 67
Age : 25

MessageSujet: Re: Un soupir, une larme, un sourire.   Mer 27 Juil - 15:57

Il lui rendit son baiser et en plus de sa passa sa main dans son cou. Ouff que c'était bon! Comment ressentir deux sentiments à la fois? Tout simplement se glisser dans la peau de Leyna et le tour est joué! Le silence pesait lourd et elle détestait ça. Mais elle ne savait tout de même pas quoi dire. Pourquoi un tel silence? Un malaise? Non... La gêne? S'était surement ça. La Beauxbâtons en avait assez d'être ainsi, de toujours se fier aux jugements des autres. Pourquoi pas agir pour son propres intérêts au lieu d'essayer de plaire aux autres? Oui, c'est ce qu'elle allait faire, sa sera a n'y rien comprendre.

Citrouille ronronnait toujours aussi fort. Il faut dire qu'il était gâter puisqu'elle n'était pas la seule à le flatter. Mais le Serdaigle se lassa assez vite. Il regardait plutôt ailleur. Il avait un de ces regard dit donc! Lali aimait son visage et ne se lassait de le regarder, il était si beau! Comment se fait-il qu'il n'ai pas de copine avec un sourire si charmeur? Elle ne se gênerai pas de lui demander au moment voulu. Frédérick s'était à présent levé et tentait de la faire lever aussi. Leyna ne le laissa pas trop forcer et se leva de son plein gré. Son attitude avait changé, elle était un peu plus confiante.


* Ce qui ne va pas? Hum... *

Maintenant qu'elle s'était corrigé de son comportement stupide tout allait généralement bien. Une toute petit chose clochait, le bleu et argent l'entraînait à nouveau dans le lac! Par contre aujourd'hui, la journée était beaucoup plus chaude alors aussitôt que leur pieds eurent touché l,eau tiède du lac, lali trouvait sa plutôt rigolo.

'' Tu sais ce qui me plait chez toi? Ta spontanéité! Ha et ton sourire aussi... ''

Elle lui sourit aussi. Assez franche? Peu-être trop mais rendu là elle ne pouvait effacer ces paroles. La Beaubâtons se dégagea lentement des mains de Fred et avanca un peu plus loin dans l'eau. Elle portait une camisole de la couleur de ses yeux et un pantalon trois quart en jean. Elle avait prit soin de mettre un sous-vêtement de rechange dans son petit sac orange, donc elle n'avait pas peur de se mouiller.

'' Alors quoi? Tu viens me rejoindre? ''

Elle lui fit signe du doigt avec un de ces regard coquin. Pourquoi pas faire une baignade? Après tout le soleil était radieux et il n'y avait toujours personne autour d'eux. Comme pour les laisser seuls. Leyna voulait en profiter avant que les cours reprennent. Et puis Frédérick l'attirait beaucoup pourquoi pas tanter sa chance et essayer de la connaître d'avantage?
Revenir en haut Aller en bas
Frederick Draike
2ème année
avatar

Masculin

Messages : 19
Age : 25

MessageSujet: Re: Un soupir, une larme, un sourire.   Jeu 18 Aoû - 2:52

Heureusement que l'eau était chaude, le serdaigle n'aimait pas trop avoir les pieds mouillés... Quand il portait encore ses souliers. Parce que bien-sur l'eau ne c'était pas gêné pour aller lui mouiller ses bas... Une sensation pas vraiment confortable.


Citrouille ne les avaient pas suivi, réaction normal pour un chaton, il avait préféré s'étendre sous un bain de soleil et laisser ses longs poils couleur potiron brillé au soleil. Une bonne chose, il n'aurait pas à retourner à la chasse ce soir. Layna se libéra, faut dire qu'il ne la retenait pas vraiment. Seulement Frederick hésita à la suivre. Le lac regorgeait de plus de créature qu'il ne pouvait s'en imaginer et certaine n'était pas très amicale envers les humains. Resté au bord le démangeait, mais la beauxbâton continuait d'avancer et il refusait de la laisser y aller seule. Le deuxième année retira donc son t-shirt et vérifia que sa baguette était bien coincée dans son bas et son soulier. Il la plaça de façons à rapidement pourvoir l'attraper, ce qui serait avec des jeans aux genoux plus que facile. Lentement il commença sa progression, l'eau l'avalait un peu plus à chaque pas et l'anxiété du serdaigle augmentait par la même occasion. L'eau entravait leur mouvement le bleu et argent avait tellement de mal à se mouvoir correctement qui craignait le pire.


"Leyna Arrête! Tu vas trop loin."
L'eau lui léchait la taille, il avait cessé d'avancer. Il passerait peut-être pour une mauviette, mais Frederick avait autant le dont de flairer un danger que celui de faire des gaffes. Donc autant dire que son instinct est fiable 90% du temps et en ce moment, il ne sentait rien de bon. Il scrutait l'horizon d'aussi loin qu'il pouvait le voir avec une expression sérieuse qu'on lui voyait rarement. Plus de sourire en coin ou de lueur malicieuse dans les yeux. Il avait dégainer sa baguette qu'il pointait devant lui, la dirigeant dans chaque direction où il regardait.

"Layna, reviens ici... Maintenant!!"

Ça n'avait plus rien d'une demande, c'était un ordre pur et simple comme lui-même détestait en recevoir.. Rien de bon s'annonçait, quelque chose ne voulait pas d'eux dans ce lac. Il était concentré, guettait tout mouvement aux allentour. Le lac devait en principe être sécuritaire pour les élèves, mais avec tous ses mangemorts qui rôdaient, qui sait ce qui avait pu être mis ici. Une chose semblait certaine pour Fred.. Ce qu'il trouverait dépasserait de loin ses capacités de sorcier.
Revenir en haut Aller en bas
Leyna Levasky
2ème année
avatar

Féminin

Messages : 67
Age : 25

MessageSujet: Re: Un soupir, une larme, un sourire.   Ven 19 Aoû - 0:14

Leyna avancait de plus en plus dans le lac en agitant les mains de gauche à droite en décrivant des cercles. Faute de trop bouger elle se rendit compte qu'elle en faisait de petites vagues. S'était assez comique. Fredérick au loin n'avait plus l'air de vouloir avancer. Trop loin? Il lui disait qu'elle allait trop loin? Elle n'avait que l'eau en bas de la poitrine. Tant qu'à être dans l'eau pourquoi ne pas se baigner un peu? De toute manière il voulait surement lui faire une blague encore une fois et la faire revenir pour rien.

'' Tu crois m'avoir aussi facilement? Aller fait pas le peureux! ''

Toujours aucuns mouvement de sa part à part peu-être... sa baguette? Pourquoi en aurait-il besoin? Non non non, Lali ne se laisserais pas tomber dans le piège. Elle avanca encore un peu plus loin pour que l'eau lui arrive aux épaules. Elle se détacha les cheveux pour être plus à l'aise et plongea tête première sous la surface de l'eau. Bon elle n'ouvrit pas les yeux par peur de voir quelque chose d'écoeurant! Elle se promena quelque secondes en laissant aller ses membres, elle se sentais si légère! Quand ses poumons réclamèrent de l'air la Beauxbâtons remonta à la clairté du jour. S'était rafraîchissant dit donc! Bon elle aurait préféré porter quelque chose de plus confortable comme un maillot mais elle ferait avec aujourd'hui. Le Serdaigle n'avait toujours pas bouger, les pieds encré dans le sable sous l'eau. Ne voulait-il pas la rejoindre? Mais pourquoi se mettait-il à branler sa baguette de cette manière? Puis le ton qu'il prit pour la faire revenir lui fit froncer les sourcis.

'' T'inquiète je sais très bien nager! Tu voudrais qui arrive quoi? ''

Au même instant ou elle fini sa phrase, quelque chose de visqueu s'empara de sa jambe et tira si fort que Leyna ne pu rester à la surface. Son expression faciale changea en quelque secondes. Du sourire rieur en une lueur de frayeur total lui traversa les yeux. Elle eu à peine le temps de lancer un regard terrorisé vers Fred qu'elle se retrouvait déjà sous l'eau. Manque de chance elle n'eu même pas le temps de prendre sa respiration... La panique s'empara d'elle aussi vite qu'elle avait plonger. Que se pouvait-il être et pourquoi sa s'en prenait à elle? Lali avait nager dans un endroit dangeureux? Comment aurait-elle pu le savoir? Jamais au château on n'avait parler de créature dangeureuse dans le lac...

La bleu pâle força ses yeux à s'ouvrirent mais le sable boueux lui obstruait la vue. Elle commenca à se débattre de toute ses forces donnant de nombreux coups de pieds et de poings qu'elle ne le pouvait. Quelle était cette chose qui s'accrochait si fortement?! Elle allait finir par manquer de souffle. La panique se faisait maintenant trois fois plus forte et son coeur battait à tout rompre. Elle craignait qu'il ne tienne pas le coup... Pourquoi n'avait t'elle pas gardé sa baguette sur elle. Voilà, elle avait été plus que idiote et imprudente et c'est dans cette situation qu'elle aurait aimé avoir quelque chose pour se déffendre.


*J'y arriverai pas... *

La belle avait beau se débattre mais la bête, la chose ou peu importe ce que c'était, était beaucoup plus puissant qu'elle. Leyna commencait à perdre ses forces... plus les secondes avancaient et moin elle se débattait. Et puis, c'est le noir total... C'est à ce moment que la bestiole lâcha la jambe de la jeune sorcière la laissant ainsi remonter flotter à la surface. Était-elle morte? Non bien sur que non. Son coeur battait encore mais si faiblement. Pourquoi cette chose l'avait-elle agressé pour ensuite la laisser une fois le corps sans mouvements? Il aurait bien pu l'emporter dans les profondeurs du lac. Qui sait ce qui s'y cache. Que pouvait avoir la tête de Fred en la voyant inerte comme ça? Il devrait flipper grave en ce moment... La deuxième année en avait fait à sa tête et c'était ce que sa donnait. À bien y penser, peu-être que le monstre n'était pas parti! Peu-être guettait-il en attendant une autre proie? Il se nourrissait peu-être d'énergie humaine? Cela faisait beaucoup de peu-être et pas assez de certitudes.
Revenir en haut Aller en bas
Frederick Draike
2ème année
avatar

Masculin

Messages : 19
Age : 25

MessageSujet: Re: Un soupir, une larme, un sourire.   Mar 30 Aoû - 4:26

Il s'attendait a beaucoup de choses mais ça... Bon Leyna avait des raisons de ne pas le prendre au sérieux, Fred le savait, sauf que là, il aurait bien aimé qu'elle comprenne la gravité de la situation, au lieu de ça, elle plongea. Le serdaigle ne pouvait plus la voir, son visage passa du très sérieux à déformer par l'inquiétude. Il scrutait les eaux trop calme et se surpris à relâcher son souffle lorsqu'elle émergea.
" Leyna"

Il n'eut pas le temps de terminer sa mise en garde qu'elle fut brusquement tirée sous l'eau. Le deuxième année, baguette pointée vers l'endroit même où elle avait disparu ne pouvait pas jeter de sort. Il y avait trop de risque de toucher la beauxbâton et puis, il ne voyait rien. Il fut donc forcé de se rapprocher, mais avec toute cette eaux il progressait à la vitesse d'une tortue, ce qui ne manqua pas de le faire enrager. Toutes les conditions étaient contre lui. Son inquiétude ne fut pas dissipée pour autant lorsqu'un calme inquiétant regagna le lac. Sa copine flottait sur l'eau l'air inerte. Frédérick pouvait toucher le fond du lac sur la pointe des orteils lorsqu'il réussi à ramener la bleu-pâle vers lui. Même en connaissant ales techniques de sauveteur, le jeune garçon préféra la hisser sur son dos, laissant ses mains plus ou moins vide.

"Hey, reprend toi!"

C'était un peu barbare comme façons de parler, mais s'occuper d'elle le gênait un peu. Bien-sûr il voulait la protéger, mais en la gardant sur son dos il craignait simplement qu'elle soit blessée. Il tenta de retourner au bord, mais sa cheville était retenu par quelque chose de gluant. Fred serra les dents, incertain de ce qu'il devait faire. Il maintenait les poignets de sa belle autour de son cou d'une main et glissa lentement l'autre sous l'eau, baguette pointée sur sa propre cheville. Malgré le calme qu'il laissait paraître, son cerveau était en ébullition. Il secoua un peu Leyna, espérant une réaction puis marmonna simplement.


-Reducto


Se fut peut-être pas l'idée du siècle, mais sa cheville fut libéré et aussi rapidement qu'il le pouvait il commença à monter vers la rive. Mais son karma ne semblait pas vouloir cesser et ce truc le fit trébucher. À ce moment, il se sentait vraiment vulnérable et de longue seconde passèrent avant qu'il se reprenne. Mais cette bébitte ne semblait pas vouloir lâcher prise. Frederick tenait fermement la beauxbâton contre lui. Tout ce qui lui importait était de garder la tête hors de l'eau. Cette chose devait vraiment être rapide parce que le serdaigle ne pouvait pas la voir.

Sur la rive, citrouille était debout, à la limite de la marré, poil dresser, oreille aplatit sur la tête, le chaton cracha férocement. Quelque chose bougea près de lui.


-Imperdimenta

Il était certain d'avoir touché la chose, mais il se fit tout de même rentrer dedans de plein fouet, involontairement, il lâcha Leyna alors qu'il fut propulsé loin de son but, la créature aquatique tentait de l'éloigner du sol, Fred ne touchait plus au fond, garder la tête hors de l'eau demandait plus d'effort et il n'arrivait plus à garder sa baguette stable. Mais au moins.

"Sort de l'eau... Éloigne toi!"


Il ne croyait pas s'en sortir seul, mais il ne pensait pas non plus qu'elle puisse l'aider. Citrouille cracha, Fred prit son souffle et il fut tiré sous l'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Leyna Levasky
2ème année
avatar

Féminin

Messages : 67
Age : 25

MessageSujet: Re: Un soupir, une larme, un sourire.   Jeu 8 Sep - 22:08

Une secousse d'eau la fit revenir à la réalité. Leyna sentit son corps flotter à la surface. Quand elle eu la force d'ouvrir les yeux, elle se rendit compte qu'elle se trouvait au bord du lac. Comment avait -elle pu arcourir tous ces mètres jusqu'ici?! Elle n'avait surement pas faite cette dstance toute seule elle se serait surement noyé. Frédérick l'avait peu-être aider à regagner la rive non? En parlant de lui, où était-il passé? Peu-être était-il partit chercher de l'aide? Non, ce serait ridicule il ne l'aurais pas laissé ainsi seule dans l'eau... Lali, assise sur le sable se recula de quelques mètres avec ses paumes et regarda autour d'elle. Elle aperçu Citrouille à quelque pas d'elle.

'' Citrouille! Vient mon beau, aller vien! ''

Le chaton n'avait pas l'air de vouloir bouger. Comme si il se tenait à un poste d'observation. En le regardant bien, la belle se rendit vite compte qu'il scrutait quelque chose dans le lac. Les pattes raides, le dos dressé et le poil hérissé, aucun doute il se sentait en danger. Leyna essaya de voir ce qu'il voyait. En regardant dans sa direction, elle vit que quelque chose clochait. Il y avait des bulles qui remontaient à la surface. Comme si il y avait quelque chose sous l'eau. Elle ne pu s'empêcher d'avoir des frissons dans le dos. Et si c'était Fred qui se trouvait sous l'eau et qui se débattait avec ce... ce monstre marin! Il l'avait donc sorti de la pour s'y retrouver à sa place! Elle s'en voudrait terriblement si il venait à lui arriver quelque chose de grave...

'' FRED!! ''

Lali ne pouvait rester là sans rien faire! Mais en même temps elle n'avait aucune idée de comment s'y prendre pour le sortir de là...

* Fred, je t'en supplie, sort de là... *

Leyna cherchait une solution mais en vint. Elle n'était qu'en deuxième année et les sort d'attaque ou même de déffense n'était pas sont point fort... Alors peu importe ce qu'elle voulait essayer, tout pourrait lui revenir en plein visage. Elle ne voulait donc pas s'y risquer. La seule idée qui lui passait par la tête était de retourner dans le lac et essayer d'agripper le Serdaigle pour le sortir de là. Aussitôt les pied dans le lac, la bleu pâle chercha des yeux où pouvait bien être son bien aimé. Il ne prit que quelque minutes avant que quelque chose de gluant vienne s'accrocher à sa jambes une fois de plus. Mais ce coup-ci elle ne se laissera pas faire. Evidemment elle avait prit soin d'apporter sa baguette avec elle. En moin de temps qu'il ne faut pour crier sorcier, Lali lanca un '' Petrificus Totalus'' qui fonctionna du premier coup à son grand étonnement.

Le sort raidit immédiatement la bestiole ce qui laissa à Leyna la chance de se déprendre la jambe. Le molusque remonta à la surface flottant ainsi quelques secondes. La Beauxbâtons pu aperçevoir cinq... tentaculs? Si on peux appeler ça comme ça! Il avait de gros yeux globuleux noirs ainsi que son corps était recouvert d'écailles. Mais quel était cette bête!? On pouvais presque l'identifier à une pieuvre mais s'en était certe pas une. Pourtant, dans son cours de créatures magiques, elle n'avait jamais vu une telle horreur!
Quand le molusque se dégela, il prit aussitôt '' les jambes à son cou ''. Bon! Leyna était débarrassé , il ne restait qu'à secourir Frédérick... Espérant que la bestiole qui s'était attaqué à lui s'était sauvé en même temps que l'autre! Son coeur battait la chamaille. Mais où pouvait-il bien être nom de dieu! Elle s'inquiétait maintenant puisque cela faisait déjà plusieurs minutes que le bleu et noir était sous l'eau à présent...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un soupir, une larme, un sourire.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un soupir, une larme, un sourire.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soeur Sourire
» Un sourire démoniaque pour une lumière divine : Lakusas Dreyar
» Un sourire malicieux éclairant un visage ridé
» Larme pourpre - Assassin
» * sourire machiavélique *

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Poudlard,Durmstrang et Beauxbâton :: Phase 1-
Sauter vers: