-
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

01/08/17

Remise en état du forum. (En construction)
Pensser à voter. =D

Les nouveaux arrivants sont priés de se faire répartir dans les 7 jours suivant leur inscription.
Répartition

Puis de poster leur présentation dans les deux semaines suivant celle-ci.
Présentation
Ce forum est en cour d'optimisation pour FIREFOX


Une section "lien sociaux et familiaux" est maintenant en place.
Créé vos liens

Privilégiez les personnages prédéfinis.
Regardez les choix!

N'hésitez pas à poser des questions où à faire des suggestions

Partagez | 
 

 Place aux songes et à la tristesse

Aller en bas 
AuteurMessage
Leyna Levasky
2ème année
avatar

Féminin

Messages : 67
Age : 25

MessageSujet: Place aux songes et à la tristesse   Mar 20 Oct - 1:02

Après cette journée assez chargé, Leyna s'était dirigé vers la salle commune des poufsouffles pour y passer la nuit. En arrivant à son emplacement, elle s'y coucha toute habillé tellement elle était fatiguer. Elle s'endormit aussitôt les yeux clots.

// Lali était assise contre un arbre, au lac. Elle avait toujours les yeux clots et n'osait pas les ouvrirent. Ces temps-ci elle faisait toujours des rêves étrange et souvent effrayant. Elle ne voyait pas pouquoi celui-ci serait différent des autres. La beauxbâtons se redressa confortablement le dos appuyer contre le gros arbre. Il commençait à lui faire mal au épaules avec ses grosses écorses dures comme de la pièrre. Quand elle fut placé à son gout, elle senti une précense près d'elle. Cet odeur... Elle connaissait cet odeur! C'était certainement celle de Josh. Mais que pouvait-il faire ici? Après toutes ces années il pouvait la reconnaître comme ça et faire comme si de rien était? Non, elle ne pouvait pas se résoudre à ce que ce soit lui. Des plans pour être déçu aussitôt les yeux ouverts. C'était surement quelqu'un aute avec le même parfum evidemment. Pour ce convaincre d'elle même, elle ouvrit les yeux. Elle fut estomacquer de voir qui se tenait devant elle. Il était là, pas très grand, mais avec toujours les même yeux. Quoi que il avait muri, il avait un visage plus long mais toujours son sourir charmeur.

'' Josh...''

C'était presque une réplique désespéré, comme si elle n'y croyait pas. Son amour du passé était là droit devant elle et la seul chose qu'elle trouvait à faire c'était rester planté là sans rien dire et le regarder bouche-bée. Elle devait dire quelque chose, il l'avait tant fait souffrir auparavent. Il ne pouvait pas revenir comme ça et faire comme si rien ne s'était passé et que tout recommence! Quoi que ce serait si simple. Elle sentait son coeur battre la chamade et elle savait qu'elle éprouvait encore quelque chose pour lui malgré le fait qu'elle ai dit le contraire à Nathalia... C'était si compliquer, elle voulait lui pardonner... Mais elle réalisa, elle ne pouvait pas lui pardonner comme ça. Comme si ce qu'il avait fait n'avait pu d'importance sa serait le laisser croire qu'il y avait pas de mal! Il pourrait tout aussi bien recommencer! Soudain,, une rage profonde la submergea tout au fond d'elle. Elle bouillonnait tellement elle voulait se défouler.

" Mais qu'est- ce que tu fais là?! Tu crois que tu peux arriver comme ça devant moi et que tout sera pardonné? Tu m'as abandonné, laisser dans mon chagrin le plus profond! Plus jamais tu m'as rapeller ou même m'avertir que tu étais sorcier toi aussi! Comment oses-tu être là devant moi! Non non non... Jamai je tE PARDONNERAI JAMAIS CE QUE TU M'AS FAIT SUBIR! ''

Elle s'était mise à lui hurler sans plus finir, elle s'était même levé et commença à lui asséner des coups de poings en pleine poitrine. Elle pleurait à chaude larme de rage et de désespoire. Elle n'arrêta pas jusqu'à ce que Josh lui prenne les poignets pour la stopper. Il la regarda droit dans ses yeux humide et sans la laisser continuer, il écrasa ses lèvres contre les siennes avec une telle fougue que Leyna ne résista pas. Au contraire, ses muscles se décontractèrent, ses bras baissèrent leur garde et elle lui rendi son baisé aussi passionné fut-il. Ce baisé était long, langoureux, elle ne voulait pas qu'il s'arrête mais malheureusement son souffle commençait à manqueré Elle dût tristement retirer ses lèvres. Josh la regarda avec un sourire, lui essuya ses larmes avec sa main et recula. Il avait prit la position d'un départ.

'' NON! ne t'en vas pas je t'en supplie!''

Sa vois tremblait et tout son corps était parsemé de frissons.

'' Ne t'inquiète pas, je reviendrai''

Son corps se désintégrait au moindres pas qu'il faisait. La dernière chose qu'elle vut avant qu'il ne disparaîsse complètement était son sourire éclatant de ses dents blanches. Quand il ne fut plus rien, elle se réveilla.\\


* Il reviendra*

C'était la seule réplique qu'elle fut capable de prononcer à son réveil. Elle fut choqué et à la fois ému de ce qu'elle avait rêvé. Cela avait été si réel! On aurait dit qu'elle pouvait encore sentir son odeur. Elle savait à présent que celui-ci était sorcier comme elle en moin que ce fameux chocolats ai menti. Comme si il lui avait montré ce qu'elle aurait voulu voire. Que savait-elle de lui au fait? Elle l'avait connu à ses 11 ans et l'avait perdu à ses 12 ans... À force de réfléchir à lui, elle avait remarqué à quel point elle ne le connassait pas.. Elle ne le connaîtrait jamais... Leyna s'essuya la larme qui coulait le long de sa joue et se ressaisie.

Dehors il faisait aussi beau que la veille, le soleil brillait, il n'y avait pas le moindre nuages à l'horizon et il faisait assez chaud pour sortir habillé seulement d'une veste. Lali décida donc qu'elle allait faire un tour à l'extérieur pour profiter du beau temps. Elle enfila un chandail à col bleu ciel, des jeans et des soulier confortables pour marcher. Elle prit un sac pour y emporter quelques babioles qui pourraient s'avérer utile. Des feuilles de papiers ainsi qu'une plume et une pomme au cas ou elle aurait faim. Elle se rendit donc au lac sourire aux lèvres.

Sur place, elle apercue le grand arbre de son rêve et elle alla s'y asseoir. Elle sorti ses papiers et voulu se mettre à écrire un poèmes à l'eau de rose. Après pas moin de 1 heure, elle réussi à avoir seulement 1 quatrin.


Doux moments du passés
Ces moments momentanément vécus
Ton dernier souffle en un instant
M'apprend que près de moi tu n'es plus
C'est fou tu me manque tellement

Toi,
Qui a été la source de mon sang
Toi,
Qui a été la raison des doux moments

Ces moments éternellement gravés dans mon cœur
Tes yeux reflétant le plus beau des sentiments
M’extirpant de tous les malheurs
C'est fou tu me manque tellement.


En relevant les yeux, elle regarda autour d'elle. Tout était pareil, le soleil, les oiseaux qui chantent, une seule chose manquait. La plus importante, elle ferma les yeux, le sourire de Josh apparut...Elle ne fut même pas capable de terminer son poème tellement elle était dévasté. L'image était là, une Leyna assise seule, se sentant désespérément triste...
Revenir en haut Aller en bas
Frederick Draike
2ème année
avatar

Masculin

Messages : 19
Age : 25

MessageSujet: Re: Place aux songes et à la tristesse   Sam 7 Nov - 15:22

" Reviens, allez, sois sympa! Ne me fait pas encore courir comme ça, Reviens!!!!"

A bout de souffle, le serdaigle poursuivait en criant son chaton qui depuis un certain temps prenait un malin plaisir à lui fausser compagnie. En général, il ne s'énervait pas pour si peu, mais après avoir traversé tout le troisième étage, monter et descendu les marches une dizaine de fois et parcouru tout le parc pour aboutir au lac. Il commençait vraiment à en avoir marre. N'importe qui aurait déjà abandonné, mais bon, il l'aimait son nouveau chaton.

Enfin, sa boule de poil s'immobilisa au bord de l'eau. Lentement sans faire de bruit, il plongea tête première au sol, d'un bon gracieux le chat s'échappa et Frédérick fit connaissance avec l'eau glaciale du lac.. Il se releva tout tremper, crachant parce qu'il avait avalé de l'eau. Un coup d'oeil aux alentour pour repérer l'intelligente bête. Il reprit sa course. Au loin, il vit une fille, le souffle saccader il cria.


"Hey toi! La fille là-bas!! Rattrape cette fichu citrouille...Euh
Le chat. J'veux dire, le chat attrape le !"


Dit comme ça... Il avait peu de chance qu'elle l'attrape. Le vent se leva, le bleu et argent trempé frissonna puis éternua... Bon sortir en t-shirt durant l'automne n'était pas son idée la plus brillante. Il reluqua la jeune fille.. Jeune.. Menfin à première vu elle semblait plus âgée que lui. Il renifla et soupira... Fichu citrouille...

" Reviens chat idiot!!!"

Idiot.. Oh que non... Ce chat semblait doté d'une intelligence surnaturel. Chaque fois que Fred lui courait après, il réussissait à le mettre dans toute sorte de situation. On pourra pas dire que notre première année n'est pas en forme hein? Juste cette semaine il avait fait quatorze fois la chasse à boule de poil. Si ça c'est pas une activité physique...

L'élève de serdaigle releva son chandail et tordit le haut et une masse d'eau s'en échappa. Ses dents se mirent à claquer alors qu'il frissonna sévèrement! Combien de temps allait-il tenir. Il risquait une pneumonie. Il fixa Leyna essayant de contrôler sa bouche


" Je m'ap m'ap, je suis, fréd fré..dédérick."

Non, il ne bégaie pas, essayez de parler avec les dents qui jouent dla castagnettes!. Pas facile. Il se battit pour montrer un semblant de sourire en tendant une de ses mains glacées vers la fille.
Revenir en haut Aller en bas
Leyna Levasky
2ème année
avatar

Féminin

Messages : 67
Age : 25

MessageSujet: Re: Place aux songes et à la tristesse   Lun 9 Nov - 22:44

Maintenant elle pleurait. Elle laissait couler ses larmes sans retenues. Elle n'en pouvait plus de ressentir un tel mal au fond d'elle. c'était si douloureux! Leyna avait cette douleur au coeur qu'on se dit irréparable. Vous allez me dire que à douze ans c'est jeune pour ressentir ce genre de chose et que l'on connaît pas le véritable amour à ce moment là mais si vous verreiz la mide de Leyna à cet instant vous comprendriez qu'il y à une exeption à tout. Elle est celle qui s'attache rapidement et qui n'est pas facile à se détacher. Lali se dit que même si elle n'a jamais eu la chance de rencontrer quelqu'un d'autre qui aurait pu avoir des sentiments pour elle, elle aurait eu du mal à oublier Josh. Aucun garçons ne pourait concurrencer avec lui.

Elle était presque en train d'en faire une obsession à force d'y penser! Elle devait se changer les idées en faisant autres choses que de rester seul parce que c'est toujours dans ces moments là que l'on se met à penser et à se morfondre... Mais que pouvait-elle faire? Elle ne connaissait personne au chateau à part bien sur Nathalia. La bleu pâle n'était pas du genre non plus à aller vers les gens, trop timide pour ça. Alors elle se retrouvait souvent seul comme à ce moment précis. Elle voulait remédier à cette situation. Dans sa tête, la beauxbâtons se dit qu'il était temps que tout cela change. Ce n'était pas la première fois qu'elle essayait de s'y faire mais il le fallait.

Josh n'était plus là, il ne reviendrait pas alors elle devait se faire à cette idée aussi douloureuse fut-elle. Cela sera donc sa nouvelle résolution. Arrêter de se morfondre et penser à autres choses, faire autres choses mais surtout rencontrer d'autre gens avec qui elle passerait du bon temps, comme avec sa copine. Sur cette idée, elle sécha ses larmes et rangea plume et papier. Elle sorti sa pomme et croqua à pleine dents. Ce fruit était si délicieux miam! Bon assez, elle avait presque mal au derrière à force de rester assise de la sorte. Elle voulu se lever mais en même temps elle s'enfargea dans un de ses lacets détaché, alors elle se retrouva à plat ventre contre le sol.

Elle voulut se relever et en même temps, comme si ce n'était pas assez embarassant, un chat lui sauta sur le dos ce qui l'obligea à rester cloué par terre. Non mais d'où vient-il celui la?! Lali savait qu'il y avait des animaux à poudlard mais un chattons?? À qui apartenait-il? Celui-ci ne resta pas bien longtemps percher comme ça et se mit à courrir à toute vitesse, comme s'il fuyait quelque chose, ou bien quelqu'un...?

"Hey toi! La fille là-bas!! Rattrape cette fichu citrouille...Euh Le chat. J'veux dire, le chat attrape le !"

Qu'est-ce qu... Quoi? Ce chat... Toi? Haaaa!! Leyna venait tout juste de comprendre la situation. Ce gars là bah esayait surement de rattraper son chat! Elle comprit aussitôt qu'il s'était adressé à elle et qu'il voulait qu'elle rattrape citrouille? Quel drôle de nom pour un chat! Peu importe son nom elle aurait bien voulu l'aider mais le chatton était déjà reparti dans sa course et malheureusement trop rapide pour qu'elle ne le capture. Son maître par contre ne lâcha pas prise et tenta une manoeuvre peu approprié ce qui le conduit droit dans le lac. À cette vu, Leyna sourit, ce qu'ele n'avait pas fait depuis bien longtemps. Un sourire moqueur et sincère. l'élève vint à sa rencontre et se présenta à elle. ses dents s'entrechoquaient, il devait surement avoir froid! Elle aurait dû emporter une veste sa aurait servi. La première année lui tendit lamain à son tour et se présenta de même. Non d'un chien sa main était glacial!


'' Moi c'est Leyna, contente de te connaître ainsi que ton chat! Soit dit en passant mignion la citrouille''

Bon, peu être que le numéro humour était mal choisi mais sinon que dire d'autre..? Avec son côté timide et réservé elle ne savait pas vriament quoi dire à celui-ci. À part peu-être faire sa mère poule et lui dire de rentrer pour pas attraper froid.. Mais elle ne s'y risqua pas.

'' Alors hum... ça t'arrive souvent ce genre de situation?''

Non mais quelle question idiote! C'est sur qu'il plonge tous les jours dans le lac pour se rafréchir les idées... Arrg qu'elle se sentait nouille! Elle détourna le regard pour ne pas rougir. Pourquoi avait-elle toujours le don de se mettre dans des situations embarassante? Menfin, pour elle c'est embarassant. Elle qui voulait faire de nouvelle rencontre c'était réussi! Pourtant c'est lui qui venait de faire une cascade des moins réussi et c'est elle qui se sentait le plus mal à l'aise des deux, à première vu. Étrange... Leyna avait un grand manque de confiance en soi. C'était une attitude qu'elle devait régler au plus vite.
Revenir en haut Aller en bas
Frederick Draike
2ème année
avatar

Masculin

Messages : 19
Age : 25

MessageSujet: Re: Place aux songes et à la tristesse   Mer 18 Nov - 21:20

Pourquoi était-il là? Pourquoi se les gelait-il dehors par un temps pareille. Il était trempé? Ah oui... Ce chat, sale citrouille. Son cerveau.. Oui peut-être. En faite pas de peut-être, il était bel et bien au ralentit. Ce froid le paralysait. Ou était-il? Ses mains? Ses doigts, pourquoi ne les sentait-il plus? Il virait au bleu? Bientôt il aurait l'air d'un stroumph. Ses lèvres devaient être mauve. Heureusement qu'il avait pris la peine de mettre ses souliers.
S'il fallait qu'il est la malchance de tomber nez à nez avec un des membres de sa famille. Il se ferait passer un sale savon.. De la chaleur? Fred eut un mouvement de recul, tirant par réflexe la main qu'il avait tendit a Leyna quand celle-ci le toucha. Elle avait la main chaude. Bon sang, l'eau avait complètement saccagé sa coiffure. Il passa une main dans se cheveux, forçant un sourire quand Leyna se présenta.


"Une vingtaine de fois par semaine...Euh, ça va du plongeons dans le lac, aux chute dans les escaliers, passant jusqu'à rester Enfermer dans des salles du château. Tout ça, je le dois à citrouille."

Il s'arrêtât, pensant le pour ou le contre de se qu'il devait dire ou pas, il chercha la chaton, mais cette fois il l'avait définitivement perdu. Rah, toute cette course pour kedal. Le serdaigle se pencha et tira sa baguette de son bas. Bah oui, de son bas. Il avait prit l'habitude de la mettre là, ainsi elle ne tombait pas durant son parcours dans le château.

"Les promenades en boxer dans les couloirs......J'ai même chuter dans les cuisines...T'aurais dû voir le fouillis tous les elfe qui voulait m'aider. Ils couraient tous après mon char, c'était à mourir de rire."

Pourquoi Leyna semblait embarrassée?C'était lui qui grelottait tout trempé, congelé à discuter feignant que tout allait bien. À première vue, elle n'avait pas l'air timide, mais là il en doutait.

"T'aurais... T'aurais pas un sort pour me décongeler?"

Il était en première année. Certes il connaissait des sorts, mais aucun d'utile ne lui venait à l'esprit. De plus, il s'efforçait de détendre l'atmosphère. Fred était un bouffon il faisait rire les gens, même avec des blagues idiote. Mais là, rien, il semblait avoir un malaise entre les deux élèves et il n'avait pas la moindre idée de comment le dissiper. Alors, il ne passerait pas par mille chemins.

" je te gène? J'ai dit quelques choses de déplacé? T'as le droit de te moquer de moi, tu s..AILLEEE!"

Il s'arrêtât nette, même ses dents cessèrent de claquer... Il porta une main à sa bouche répétât des ailles à plusieurs reprises.

"Me uis mordu à angue!"

Quoi qu'il aurait dû s'y attendre un petit peu, parler avec la mâchoire qui n'obéis pas. Le première année se laissa tombé en indien sur le sol, ses mains frictionnait ses bras pour se réchauffer. Pourquoi cette fille était seule ici par un temps pareil? Rah, il n'avait pas envi d'y penser. Au faite, de quel maison était-elle? Avait-il des amis en commun?

"Je , J'ai froid. Pire, jsuis geler comme une crotte..C'est s'que Jonathan dirait... Ce serait bien qu'il soit là, il saurait qu'elle sort lancer."

Il soupira, tordit à nouveaux son t-shirt et fixa la fille d'un air enfantin.
Revenir en haut Aller en bas
Leyna Levasky
2ème année
avatar

Féminin

Messages : 67
Age : 25

MessageSujet: Re: Place aux songes et à la tristesse   Dim 22 Nov - 16:41

Frédérick n'avait pas l'air bien du tout! Ses lèvres commencait à virer au bleu voir même mauve! Il fallait bien trouver quelque chose pour le réchauffer avant qu'il n'agonise là! Autour d'eux, il n'y avait pas grand chose qui pourrait aider le pauvre glaçon... à part peu être qe... Leyna était assise plus tôt sous le grand arbre, il y avait surement quelques branches pour faire un petit feu question de le réchauffer. Lali écoutait le récit du Serdaigle et trouvait sa vraiment comique. Devoir à longueur de temps courrir après son chat ne devait pas être très amusant pour lui mais bon le positif, sa le gardait en forme! Il n'y avait pas grand action dans le château ces temps-ci en plus qu'il n'y avait toujours pas de quidditch. Il fallait bien trouver un moyen de faire de l'exercise quelque part! Fred lui, l'avait bien trouver haha! La beauxbâtons alla chercher quelques petites branches et les empilas entre elle et Fred.

'' INCENDIO''

Le feu prit aussitôt place dans les branches et l'on sentait déjà qu'il y avait unpeu plus de chaleur autour d'eux. Elle rangea sa baguette dans son sac et regarda le première année. Il pensait qu'il la gênait mais au contraire elle le trouvait plutôt rigolo attriqué de la sorte. Elle se trouvait seulement nouille de ne jamais savoir quoi dire devant des inconnus ou de sortir des phrases trop incensés à son goût. Mais quand elle le regardait simplement comme ça, elle le trouvait bien sympathique et assez mignion faut croire. Mais ele ne s'attacha pas à ce détail. La bleu pâle ne sentait pas de malaise, enfin elle n,en avait plus puisque c'est lui qui passait pour le rigolo. S'était marrant de le voir faire ces grimaces quoi qu'il n'avait pas l'air d'avoir fait ça pour rire. Pourtant, Lali pouffa sans retenu en le voyant soufrir et parler sur le bout de la langue. Elle laissa aller son rire comme il y avait longtemps qu'ele ne l,avaitpas fait. Comment un garçon peut aparaître de nul part et la faire rire de bon coeur à nouveau? Même sans réponses, elle ne s'en pleindrait pas.

"Je , J'ai froid. Pire, jsuis geler comme une crotte..C'est s'que Jonathan dirait... Ce serait bien qu'il soit là, il saurait qu'elle sort lancer."


*Jonathan... Draike? Mais je le connais lui! *

Mais bien sur s'était évident! Il devait-être de la même famille pour porter le même nom...Bah il avait pas mentionné Draike mais elle avait deviné, il avait des trait de caractère qui lui ressemblait, qu'elle gourde elle faisait! Elle se rappellait encore le moment à l'infirmerie où elle s'était incrusté dans sa bulle. Elle n'était pas fière d'avoir agit de la sorte. Si il fallait qu'elle le recroise dans le chateau elle irait s'excuser auprès de lui. Passer pour la pitite ( je tien sa de chiyo XD) nouvelle qui colle au basket n'était vraiment pas le statu amusant à avoir auprès de quelqu'un. Elle se reprendrait un de ces quatres! Pour le moment elle était avec un tout autre Draike, à l'air un peu plus aimable que son aîner. Leyna n'allais pas faire la même gaffe avec lui.

Le feu commencait à s'éteindre et le Serdaigle n'avait pas l'air encore assez réchauffé aux yeux de Lali. Elle ne savait pas si elle était trop loin du château pour faire appel à certains trucs qui seraient utiles. Avec sa mère et son père chez elle ils lui avaient montré quelques sorts parce qu'ils savaient qu'a Poudlard tout n'allais pas toujours très bien et il voulait la sécurité de leur fille. Il fallait donc qu'elle sache certaine chose pour pouvoir se débrouiller en cas de besoin. La plupart des sorts qu'elle avait aprise ele les maîtrisait assez bien. Par contre, les impardonnables n'avait jamais franchi sa bouche, elle ne voulait pas penser avoir à s'en servir et elle n'avait pas eu à les pratiquer non plus, trop dangeureux pour son âge. Pour le reste elle avait encore beaucoup à apprendre. Leyna prit sa baguette qu,elle avait ranger plus tôt et la pointa en direction du château. Elle se concentra en espérant fortement que sa fonctionne.


'' ACCIO TOUTOUNE ''

Ça avait l'air étrange comme nom mais sa toutoune était une couverture épaise qui lui servait plutôt dedécoration au pied de son lit mais aussi très chaude en cas de besoin. Lali regarda vers le ciel et vit au loin un petit point noir qui s'approchait lentement. Après quelques minutes à la voir virevolter dans les airs, elle arriva à destination et se posa dans les mains de celle qui l'avait interpellé. La bleu pâle la déplia soigneusement et regarda Fred. Il tordait son chadail et sa dégoutait encore beaucoup! Elle n'aurait tellement pas aimer être à sa place, avoir le linge mouiller n'était tellement pas confortable.. Lali alla lui poser autour de ses épaules, recula et regarda son air. On aurait presque dit une mère allant border son enfant, hilarant! D'un coup de baguette, elle raviva le feu avant de dire:

'' Bon sa fait un peu quétaine mais au moins sa va te réchauffer. Sinon, sa va aller? Parle moi un peu de toi, sinon c'est moi qui va parler de mon enfance de pourri gâter! ''

Leyna avait un grand sourire collé au visage comme un enfant qui partait jouer au parc. En l'espace d'à peine 30 minutes, sa bonne humeur était de retour et elle avait rencontré quelqu'un qui déjà lui plaisait bien. Peu-être que ce n'était pas si mal après tout. C'est toujours quand on s'éloigne des autres qu'ils finissent par venir vers nous. Hey ben! Une journée qui avait mal commencé ne se termine pas nécéssairement mal. Tout dépendait de la réaction du jeunot maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Frederick Draike
2ème année
avatar

Masculin

Messages : 19
Age : 25

MessageSujet: Re: Place aux songes et à la tristesse   Lun 14 Déc - 20:55

L'hiver approchait, le froid montrait le bout de son nez. Quelle saison horrible. Les arbres dénudé, le gazon gelé au réveille. Le bleu et argent mit ses deux mains devant sa bouche, soufflant de la buée chaude dessus. Il bailla involontaire, regardant Leyna s'activer à un feu de camp. La chaleur ne tarda pas l'atteindre, ses mains étaient si près du feu, cette chaleur, c'était si bon. Malheureusement sa seule source de chaleur fit son agace, disparaissant presque aussitôt venu.
Monde cruel.

Ceci ne sembla pas inquiété la beauxbâton qui le surveillait de près. D'un mouvement de baguette elle appela Toutoune qui c'est ça? La réponse ne tarda pas. Il ne s'agissait pas de qui c'était, mais de quoi c'était. Une couverture? Elle semblait épaisse et douillette. Fred se laissa camoufler dedans comme un enfant. C'était simplisme et brillant comme idée. Bien que la toutoune était mouillée maintenant, elle coupait une partit du vent ce qui avec son linge trempé, faisait une grosse différence.. Et les mots sortirent... parle moi de toi... Mais que pouvait-il bien dire


"Euh..."

C'était bien le genre de mot à ne pas dire lors d'une question si simple. Il avait vraiment pas trouvé mieux... du moins s'il aurait pris la peine de faire un effort. Il devait ressembler à un gros tas de couverture, Heureusement que sa tête dépassait il aurait presque fait partit du décors.

"Tu veux savoir quoi?"

Pourquoi chaque personne pose cette question quand on leur dit de parler d'eux? À croire qu'ils sont incapables de raconter leur vie eux-même... Ou s'était simplement une astuce pour gagner du temps même si en ce moment, malgré le froid, le serdaigle ne cherchait pas à fuir la jeune fille.
Sur la rive, à une vingtaine de mètre d'eux, Citrouille contemplait les petites vagues que le vent causait a leur lac tranquille. Le chat était vraiment intelligent, Fred serait près à le jurer. Baguette toujours en main, il sortit son bras de son manteau improvisé. Il la dirigea vers la boule de poil qui ne remuait pas d'un poil.


"Accio Citrouille!"

Le sortilège partit, fonçant sur sa cible. Le chaton sauta gracieusement au loin. On aurait dit un jeu pour cette maligne bête. Le garçon soupira, l'air froid entra dans son cocon. Il frissonna et se mit à trembler de plus belle. Il reportât son attention vers Leyna, essayant de se faire accroire qu'il allait bien.
Revenir en haut Aller en bas
Leyna Levasky
2ème année
avatar

Féminin

Messages : 67
Age : 25

MessageSujet: Re: Place aux songes et à la tristesse   Mar 15 Déc - 23:46

Toujours l'un en face de l'autres, les élèves se regardaient sans échanger de mots. Quand Fred se décida, il ne dit pas grand chose de plus. Bon en réalité, s'était toujours compliquer essayer de faire parler les garçons surtout face à une inconnue. Leyna comprenait ça alors elle n'insista pas. Au moin il n'avait pas retourner sa contre elle parce que sinon elle ne se saurait jamais arrêter de parler! Ça aurait été l'enfer c'est souvent difficile de la faire taire. Une vrai fille, non a vrai dire une vrai pie! Lali se rendit compte que le serdaigle avait l'attention ailleur. Citrouille n'était pas très loin et ne bougeait pas. Fred pensait surement pouvoir le capturer ainsi mais encore une fois le chatton fut plus agile et plus rapide que son maître. C'étais rigolo de le voir se chamailler ainsi avec son chat. Pourtant la beauxbâtons n,avait pas ce genre de misère avec Betsy. Quoi que chouette et chatton ne se compare pas vraiment. Et puis Betsy elle l'avait eu à l'âge adulte elle n'avait pas eu besoin de lui apprendre grand choses seulement s'adapter à elle. S'adapter à elle... Leyna eu une idée de génit qui lui traversa l'esprit. Elle raviva le feu devant elle et se leva.

'' On dit que la patiente est une vertue, on verra si se dicton es vrai! ''

Une lueur de défi lui traversa le regard. Elle avait une envi soudaine de faire la chasse au chat! Mais de façon calme et respctable bien sur. Citrouille bondissait dans le gazon humide non loin. Lali marcha lentement à sa rencontre sans mouvements brusques. Elle était détendu et convaincu que le chatton n'allait pas s'enfuir face à elle. Chacuns de ses pas lui donnaient des frissons, le vent était de plus en plus glacial à mesure que la nuit approchait. La première année n'avait pas vraiment de plan en tête, seulement, elle savait ce que les chats aimaient et elle allait s'en servir. Elle remonta la petite coline et reprit sa place auprès de l'arbre deses songes. Sans attendre, elle se mit à chanter d'une voix mélodieuse.

'' Sous ce grand arbre, assise sur le gazon
Je voie ce chat si sage, jouer dans les buissons
Il bondit tout partout, sans regarder derrière
Son maître qui a froid et peu-être en colère''


En chantant, elle voyait Fred pas très loin et lui fit un sourire moqueur. Il avait plutôt l'air agacé que en colère. Leyna avait une jolie voix, quand elle chantait elle se sentait libre et si bien! Cela en plus de la calmer et de lui donner chaud au coeur. Sa pouvait être utile parfois. Citrouille de son côté s'était arrêter de sautiller et la regardait d'un air béat.

'' Aller vien petite frimousse je ne te ferai pas de mal. ''

Lali avait une voix tellement douce, apaisante. Le petit coquin hésita un instant. Elle tendit la main en avant lentement pour qu'il la sente d'abord. Avec surprise Citrouille approcha pas à pas, à l'affût. Quand il fut assez près pour la sentir, elle recula sa main tranquillement pour qu'il vienne à elle. La rouquine était très calme et le chaton avait surment remarquer puisqu'il se longea doucement entre ses jambes. POur lui laisser la chances de lui faire confiance, elle ne bougea pas pendant quelques minutes. Celui-ci fini par se coucher dans le creu de ses jambes.

Elle avait réusit! Quoi que sa avait été plutôt facile. En conaissant bien les animaux, on sait que les chattons aime le confort et la chaleur. Il ne manquait plus que la chaleur. Leyna fit bien attention pour ne pas brusquer la boule de poil et se leva pour aller rejoindre le serdaigle auprès du feu, qui encore une fois, s'était éteint. Ce sacrer vent! Il faudrait peu-être penser à entrer là ou il fait chaud. Elle raviva le feu une mainte fois et serassit, jambes croisées en y déposant Citrouille.


'' Je crois qu'il à besoin de sommeil, il faut savoir être plus malin parfois ''

Évidemment un chat qui fait courir son maître une bonne partie de la journée fini bien par s'assoupir un moment ou un autre. Lali le gratta derrière les oreilles et il ne tarda pas à ronronner. Qu'il est beau quand il dort! Elle porta à nouveau son attention sur Frédérick, il était autant gelé qu'au départ mais sa allait surement empirer si ils restaient à l'extérieur dans cette température glacial.

'' Tu crois pas qu'on devrait rentrer? Tu meurt de froid et ton chat de sommeil! ''

À rester planter là cette phrase pourrait savérer réelle! Et puis le plus dure serait de marcher jusqu'au château sans mourir de froid en route! Leyna allait s'en sortir puisque ce n'était pas elle qui était tremper mais elle se sentait mal pour lui. De plus, en chemin ils pourraient bien trouver un sujet pour faire la conversation.
Revenir en haut Aller en bas
Frederick Draike
2ème année
avatar

Masculin

Messages : 19
Age : 25

MessageSujet: Re: Place aux songes et à la tristesse   Mer 6 Jan - 19:51

Leyna était sympa de raviver le feu, mais sans bois, il ne durait pas bien longtemps. Il pencha la tête sur le coter, sourcil lever quand la beauxbâtons alla chanter au pied de l'arbre. Il laissa paraître un léger sourire entendant les paroles puis s'indigna voyant son chaton aller voir la bleu pâle. Chaton sexiste ! Il attendit que Leyna revienne pour lui décrocher une fausse moue boudeuse.

" Ya pas de mérite..."

Lacha-til d'un ton jaloux

"Il préfère les filles, ma soeur me là déjà fait comprendre.. Mais euh.. ne le laisse pas dormir. Je veux pas passer la nuit dans les cachots à lui courir après pour qu'il lâche ses fichu rats."

Moins sa boule de poil dormais, moins il avait de problème. Fred se leva enlevant la douillette qu'il tendit à Leyna en frissonnant.

"Bon d'accord, direction le château!"

Il avait envi de s'amuser, mais sa " maman" semblait déterminer à ce qu'il entre au château. Comme si un petit rhume pouvait l'arrêter. Il roula les yeux et lui tourna le dos près à rentrer. Menfin c'est squ'il laissait croire.. Il fit quelques pas puis retira sont t-shirt, il vida ses poches par terre, lança un petit regard vers Leyna, afficha un petit sourire comme il le faisait chaque fois qu'il préparait un mauvais coup.

" Je crois.. Qu'on va d'abord nager un peu!"

Il agrippa la première année, laissant le chat s'échapper, il la traîna jusqu lac par les épaules, bien sûr sans lui faire mal, il est quand même galant. Maintenant qu'ils avaient les deux pieds dans l'eau, il hésitait à faire tomber Lyena... Elle allait sûrement mal le prendre. Lentement il la poussa vers l'arrière, sans la laisser tomber. Après toi s'il lui donnait une chance de s'échapper elle serait peut-être moins fâchée.

Seulement notre Frederick est plutôt maladroit et son plan s'envola quand il perdit pied et tomba sur Leyna dans l'eau gelé. Le bleu et argent s'était retenu avec ses mains évitant d'écraser la beauxbâtons de tout son poids. Il s'essuya les yeux d'une main avant de les ouvrir. Il était à moitié sur la jeune fille. Les mains au-dessus de ses épaules et le visage beaucoup trop près. Il se redressa assis d'un bon. Incertain s'il devait rire ou s'en vouloir pour sa bêtise. Une main devant la bouche, il retenait un fou rire, guettant du coin de l'oeil la réaction de Leyna. Il Éternua bruyamment.


" Tu m'en veux pas trop j'espère...?
C'était... un accident?!"


Il s'imaginait qu'elle le croirait si facilement.. TRêver ne fait de mal a personne. Il marqua un large sourire avant de chantonner d'un air joyeux

"Deux petits élèves mouillés
Dans ce lac gelé
Deux petits élèves mouillés
Vont finir enrhumer"


Il était loin de chanter comme une stars, mais il était limite passable. Nôtres Fred n'en était pas au point de faire fuir les gens en chantant.
Il se relava et tendis une main vers Leyna pour l'aider à faire de même.


" Tu finiras par me pardonner, tu verra!"
Bah oui, il en était certain, personne ne le détestait longtemps...
Revenir en haut Aller en bas
Leyna Levasky
2ème année
avatar

Féminin

Messages : 67
Age : 25

MessageSujet: Re: Place aux songes et à la tristesse   Lun 18 Jan - 16:59

Maintenant que le bois était devenu que de la braise, il était difficile d'y faire quoi que ce soit. Trop fatiguer et trop paresseuse à ces heures, Leyna ne prit même pas la peine de se lever pour aller chercher à nouveau de quoi faire un feu. De toute manière, Citrouille était toujours couch dans le creu de ses jambes. L'air que Frédérick adoptait faisait rire Lali. Bien sur que les chattons préfère les filles! Elles sont douces et aimables, comment peut-on vouloir les embêters?! Certains le font par plaisir mais bon... Citrouille la réchauffait en ronronnant ainsi, c'était plutôt apaisant. Son maître par contre n'était pas d'accord à ce que son chat dorme. C'était du moin comprenable et puis, c'est lui le maître!

La Beaubâtons écouta ses dires et réveilla la petite frimousse. Elle se coucha sur le dos, il faisait maintenant nuit noire et on pouvait contempler les étoiles au ciel. C'était tellement beau! Citrouille était à présent assi sur la poitrine de celle-ci et ne bronchait pas. C'était plutôt surprenant qu'il reste ainsi près d'elle sans bouger. D'autant plus qu'elle était une inconnu pour cette petite boule de poil! On dirait bien qu'il l'ai adopté!
Leyna avait beau avoir un cours d'astronomie à poudlard, la constellation lui restait tout de même quelque chose d'immense et inconnue. Elle n'y connaissait rien mais prenait quand même plaisir a contempler les étoiles. Le gazon humide pouvait devenir confortable à la longue. Pendant un moment, elle oublia que Fred était toujours prèes d'elle et retomba dans ses songes.


\\ Elle était chez elle, dans sa grande cours arri;re avec ses parents. Ils étaient installé sur une grande couverture les yeux levés au ciel. Dans ce temps là, Leyna n'avait que huit ans et ne savait toujours pas ce que l'avenir lui réservait.

- Maman, c'est quoi ces choses qui brillent dans le ciel?
Elle lui avait alors répondu:

- Ce sont des étoiles ma chérie et tu sais quoi? Dans chacunes d'elle se cache une personne qui veille sur une autre qui est encore parmis les vivants.

- Alors grand-papa est dans une de ces étoiles et il nous regarde maman?

-Oui c'est exactement ça et un jour, ça sera moi qui va être la haut pour veiller sur toi.

-Papa aussi, tu vas aller en haut avec maman?

Son père qui ne fesait qu'écouter la conversation mère fille, embarqua à son tour.

- Oui, quand le moment sera venu mon ange mais pour l'instant nous restons là avec toi pour t'aider à devenir une grande fille sage!

La petite Lali souriait, étant si bien entourer et sans réaliser ce que son destin lui réservait.//


Quand Leyna se rapellait ces petits moment avec ces parents, ça lui faisait chaud au coeur et lui mettait un sourire au visage à tout coup. C'était inmanquable. Sans s'y attendre, Lali se fit tirer de ses rêveries assez brusquement. Fred l'agrippa solidement ce qui la fit lever et fesant fuire Citrouille.

'' Mais qu'est-ce que... ''

Elle ne pu malencontreusement dire autre chose que cela puisque le serdaigle la tirait suffisement fort pour lui couper la parole. Entre deux mouvements, elle remarqua qu'il avait enlevé son t-shirt. Nonmais il est fou celui-là?! À quoi pense t'il? Les yeux de la rouquine devint gros comme deux balles de pings-pongs quand elle réalisa ce qu'il tentait de faire.

'' Non mais... Hey! Arrête NON! ''

Trop tard... Ils avaient déjà les deux pieds dans l'eau. Soit dit en passant, glacial! Elle n'y croyait pas! pourquoi avait-il fait cela? Ça avait l'air amusant encore cette température? Non pas du tout. Lali avait des fusils dans les yeux et il allais gouter à sa colère. Même avec ses regards méprisants, Fred ne lacha pas prise et réussi quand même à la faire bousculer dans l'eau. Elle tomba de dos, avec chance sans se cogner la tête. Les yeux fermés pour supporter la douleur de ses coudes égratignés, elle sentait aussi ses cheveux flotter sur l'eau. RAH!! La première année sentait bien que son assaillant était tombé par dessu elle. Par grande surprise, quand elle ouvrit les yeux, elle n'aurait jamais cru qu'il pouvait être aussi proche de son visage!

Leyna ne pouvait pas bouger d'u poil, coucher là et son coprs semi relevé accoté sur ces coudes en feu. Ele croisa le regard de l'imbécil qui l'avait fait tomber et resta la net à le fixer. Elle senti ses joues en feu, elle rougissait... Mais pourquoi? Aucune idée... Le première année décida enfin à se relever. Non mais quel insolent! Faire passer ça pour un accident!


'' Un accident! Non mais tu me prend pour qui? Tu crois que c'est intelligent ce que tu viens de faire? J'ai pas envi d'être malade moi j'ai assez donné!''

*Raaahhh! Mais quel idiot! Espèce de.. Raahh!!*

Elle voulu rester là à continuer à l'insulter mais ça n'aurait pas donner grand chose de plus. Elle se releva, ignorant son aide et se mit à marcher en direction du château. Les poingts serrés le long de son corps. Lali fâché se n'était pas beau à voir. sa ne lui arrivait pas souvent non plus.. Cette dernière se mit à remonter la petite colline et s'arrêta soudain quand l'autre se mit à chanter une contine débile. Elle se retourna furieuse et cria bord en bord le parc.

'' NON MAIS TU TE PAYES MA TÊTE?!?! ''

Faisant demi tour, à grand pas revenant vers lui. Non plutôt elle se mit à courrir. Frédérick avait toujours les pieds dans l'eau c'était encore mieu! Elle prit de la vitesse et sans luilaisser une chance de se sauvé lui sauta carément dessu! Ce qui, sans étonnement le fit tomber à la renverse dans le lac. Cette fois-ci c'était elle qui se trouvait au dessu mais avec désicion voulu! Toujours avec colère, la rouquine lui agrippa chaque mains et les calla au fond de l'eau. Bien sur là où ils étaient la profondeur ne dépassait pas les deux décimètres.

'' Tu trouves ça toujours aussi amusant? ''

Un sourire vint se loger sur son visage tendu. Mais que faisait-elle là? Lali n,arrivait pas à croire qu'elle pouvait faire une tel chose. En regardant la position qu'elle prenait et en regardant Fred, elle ne put s'empêcher de pouffer de rire! Elle ne pouvait même plus s'arrêter tellement elle trouvais sa stupide. Elle libéra les mains du jeune homme et se glissa à côté de lui.

'' Bon heu.. je me sens un peu tache la! Dit quelque chose..?! ''

Fallait vraiment être nounoune pour passer de la plus grosse colère a un fou rire..

'' Ha et puis, je te pardonne... Mais ne refait plus jamais sa! ''

Leyna avait dit sa sur un ton déffensif mais calme. Pour détendre l'atmosphère, elle tapa dans l'eau et lui envoya une flaque en plein visage! C'était sa façon à elle de lui montrer qu'elle n'était pas fâcher. Au contraire elle trouva ça rigolo à present. L'eau était toujours aussi froide mais en bougeant un peu, on fini toujours par se réchauffer. Elle brassa l'eau autour d'elle pour se réchauffer. Vu comme ça, on aurait dit un enfant jouant dans une barboteuse!
Revenir en haut Aller en bas
Frederick Draike
2ème année
avatar

Masculin

Messages : 19
Age : 25

MessageSujet: Re: Place aux songes et à la tristesse   Ven 12 Fév - 21:17

La beauxbâtons n'avala pas son excuse, dommage! Les filles ne savent vraiment pas apprécier des blagues! même sa petite chanson ne passa pas! Un sourire en coin marqua son visage alors que la première année s'énervait. Pourtant, s'il se serait attendu à se faire charger, il aurait bougé plutôt que d'afficher son air débile de surprise!

" Hey attends, ques-ce que tu...?"

Trop tard, le serdaigle tomba lourdement vers l'arrière, Leyna sur lui, il s'étala de tout son long dans le peu d'eau du lac!

" Aille!"

Lorsqu'il se fit coller les mains au fond de l'eau, un énorme sourire marqua son visage. Sachant qu'il pourrait se libérer à tout moment. Il connaissait bien d'autres façons d'augmenter la colère de sa nouvelle amie, amis comme elle semblait se calmer, il préféra laisser les choses ainsi, ne sachant pas trop pourquoi elle s'esclaffait, il resta silencieux alors qu'elle lui rendit sa liberté.

" Je t'avais bien dit que tu me pardonnerais."

Il se redressa assis, envoyant de l'eau à Leyna au passage. Non mais c'est qu'il avait toujours froid lui. Son coeur, il y a à peine quelque minute s'était mis à battre la chamade. Pourtant, pour Leyna il ne croyait pas avoir d'autre sentiment que de l'amitié. Le fait qu'ils aient été si proche devait en être la cause. Il remplit ses mains d'eau qu'il se jeta à la figure, histoire de se changer les idées. Il éternua maintenant certain d'avoir attrapé un rhume et souria pour lui-même.

" Et si.. On jouait à deux à ce petit jeu?"

Il glissa lentement une main dans celle de Leyna, entre mêlant leur doigt et refermant fermement sa prise. Elle avait de petites mains, douce. Il pouvait presque que la recouvrir entièrement. Comment de si petit doigt pouvait résister si bien à cette eau glacé? Quoi que même à ce moment Frédérick semblait ne plus avoir froid, il semblait complètement absorbé, il releva son bras et ramera leur main au-dessus de la tête de la beauxbâton, les collant sur le sable doux du fond du lac.

" Et de une..."

Il alla chercher l'autre main de la même façon, embarquant à moitié sur la beauxbâtons. Ses yeux ne cessaient de la fixer, guettant toute réaction. Au final il se retrouva dans la même position que tout à l'heure, mais à l'inverse. Le premier année se tenait a bout de bras, son sourire amuser habituel avait fait place à un visage beaucoup plus sérieux qui pour les gens le connaissant bien paraîtrait vraiment inquitant..

"Maintenant, c'est toi qui es prisonnière..."
Revenir en haut Aller en bas
Leyna Levasky
2ème année
avatar

Féminin

Messages : 67
Age : 25

MessageSujet: Re: Place aux songes et à la tristesse   Sam 13 Fév - 17:31

Toujours tout sourire au visage, mains barbotantes dans l'eau, Leyna soupira, mais un grand soupir de bien être. À force de faire des mouvements de gauche à droite dans l'eau, ses muscles se détendirent et la température devenait de plus en plus tiède. Bien ce n'était qu'une impression puisque l'eau était toujours aussi glacial. Frédérick avait plutôt bien réagit à sa soudaine pulsation de colère et s'était plutôt surprenant qu'il soit encore en face d'elle. Quoi qu'il en soit, elle se sentait bien et c'était tout ce qui comptait. Ses jambes croisées commencaient à être engourdi et à lui faire mal alors elle les décroisa pourles étirer devant elle, genou plié à peu près à 90 degré. Elle prit aussi la peine de se dégourdire les bras avant que ceux-ci ne s'engourdissent aussi, pour aller les placer sur ses genoux. Bon! C'était déjà plus confortable ainsi.

'' Bon dit moi, on fait quoi? ''

 Lali était prête à faire à peu près n'importe quoi. Après tout, le pire étant dejà exposé, elle ne voyait pas comment ça pouvait être pire que de se les gelers tout habiller! Touours avec un de ces sourire moqueur, le seridaigle s'approcha et glissa lentement sa main dans celle de la première année. Un frisson lui parcoura le long de la colonne vertébrale, elle ne s'attendait pas à cela du tout! Comment réagir? Elle n'eut pas le temps de dire quoi que ce soit qu'il s'empara de son autre main. Pourtant elle ne résista pas et se laissa plutôt faire. En deux temps trois mouvements elle se retrouva coucher dans l'eau, Fred légèrement par dessu elle, laissant sa longue chevelure rousse flotter autour de sa tête.

Prisionnière? Elle ne se sentait pas vraiment ainsi à vrai dire... C'était une situation assez étrange dont elle ne savait pas comment y faire face. Leur corps se touchaient et leur visages etaient près l'un de l'autre. Il la fixait avec une expression étrange mais Lali soutint son regard. Un autre frisson lui parcoura tout le corps cette fois. Ses bras au dessu de sa tête lui donnait guère le choix d'avoir son visage aussi près de celui qui la tenait. Pourquoi cela l'affectait autant? Oui elle l'aimait bien avec sa gentillesse et son humour mais ce pourrait-il que quelque chose d'autre se crée? Il était trop tôt pour le savoir... Fred était par dessu elle mais pas assez pour la blesser. Par contre les jambes de celle-ci étaient toujours plié à la gauche de celui-ci. Lentement, elle passa une de ses jambes en dessou du serdaigle et la laissa se déplier à sa droite pour que le première année se retrouve entre les deux.


'' Tu comptes me tenir prisonnière comme ça combien de temps?''

Leyna le sousestimait peu être mais qui sait ce qu'il comptait faire? Elle ne prit toutefois pas la peine d'attendre une réponse et agit encore une fois avec impulsion. L'éclat de la lune dans l,eau faisais briller ses cheveux. En relevant légèrement la tête, ceux-ci étaient plus lisse que vagué avant qu'il ne soit mouillés et et brillant. Les seuls sons que l'on entendait était le souflles des deux jeunes ainsi que les gouttes d'eau de sa chevelure retombant dans le lac. La Beaubâtons n'avait pas lâcher d'une seconde le regard du jeunot. Habituellement elle était incappable de le faire à cause de sa timidité mais maintenant elle était plutôt incappable de détournerles yeux.

Lali releva la tête peu à peu et très lentement. Tout doucement elle s'approcha du visage de Frédérick, ferma les yeux mais ne fit qu'effleurer ses lèvres. Ils avaient tout deux le souffle chaud, elle figea un moment puis laissant son nez frôler le sien. Elle ne fit rien de plus et recula. En réouvrant les yeux un petit sourire en coin s'afficha sur son petit minois. Par contre à ce moment là elle n'osa pas recroiser son regard. Elle n'avait pas eu l'intention de l'embrasser, quoi que sa lui avait traversé quelque peu l'esprit mais elle ne l,avait pas fait et c'était mieu ainsi.. Et puis sa aurait peu être tout gâcher. Elle sentait qu'ils avaient une complicité et c'est ce qu'elle aimait quand elle rencontrait quelqu'un.
Bon à présent il fallait réagir. Malgré que le première la tenait d'une bonne prise, elle réussi tout de même à se déffaire de ses liens.


'' Tu m'excuse mais là il est temps de sortir tu crois pas?! ''D'une voix sarcastique mais amusé en même temps

Elle posa ses deux mains libérés sur le torse nu de Fred et le poussa de toute ses forces pour qu'elle puisse se relever. Une fois debout, elle lâcha un rire amusé et courru aller rejoindre le gazon là où elle avait laisser son sac et sa toutoune. Lali se laissa tomber sur le dos. Une main croisé dans l'autre accoté sur son ventre, tête accoté sur le gazon et genoux repliés, la elle était plutôt bien. Une fois encore elle regarda au ciel les étoiles qui s'y trouvaient, pas la moindre trace de nuages à l'horizon. Ses yeux se fermaient tout seul. Si ça n'avait pas été du froid, elle s'aurait bien endormi la!
Revenir en haut Aller en bas
Frederick Draike
2ème année
avatar

Masculin

Messages : 19
Age : 25

MessageSujet: Re: Place aux songes et à la tristesse   Lun 15 Fév - 19:00

Frederick se surprenait lui-même à agir ainsi, pourtant, il ne voulait plus bouger, il se sentait bien, pour seule réponse à la question de Leyna il resserra sa poigne sur ses mains. Cette façon de se fixer, yeux dans les yeux à essayer de lire en l'autre ne lui ressemblait pas. Pourtant, pourquoi n'arrivait-il pas à détourner le regard? Il laissa la beauxbâtons se rapprocher par réflexe ses paupières se baissèrent, leur lèvres s'effleurèrent il laissa ses doigts se desserrer et son coeur s'emballer n'attendant que le baiser.... Un baiser qui ne viens pas. Attendait-elle qu'il le fasse? Il avait dû réfléchir trop longtemps car Leyna se libéra les mains, du moins il la laissa se libérer parce que s'il l'avait voulu elle n'aurait pas pu bouger. Le serdaigle frissonna quand la première année posa ses deux mains geler sur son torse pour le repousser...

Il alla la rejoindre sur la terre ferme. Il resta un moment debout près d'elle avant de s'emparer de la douillette et de l'étendre sur Lali pour la protéger du vent.


" Termine tu toujours ce que tu commence?"

C'était une simple question, posés sur un ton totalement neutre mais, dont la réponse avait une grande signification pour Fred.

A l'instant, dans le lac, s'il n'avait écouté que lui et ses instincts il n'aurait pas laissé son amie se relever. Il avait ressentit.. Du désir? Il ne savait pas comment décrire tout ça. Choses sûr, cette fille l'intéressait, il la connaissait à peine mais, il avait déjà l'impression de ne plus pouvoir se passer d'elle. Il se décida enfin à bouger, il prit les épaules de la bleu pâle et l'obligea à se lever. Il l'entraîna gentiment vers le grand arbre où il l'obligea à s'adosser. Le bleu et argent plaça ses mains chaque coter de la tête de la rouquine et rapprocha son visage jusqu'à ce que leur nez se frôle. Il laissa voir un petit sourire amuser alors qu'il hésita un moment.


" Fermer les yeux"

Il n'attendit pas de voir s'il elle l'avait écoutée, il déposa une main dans le coup de sa belle, laissa l'autre sur l'arbre, il se rapprocha et lassa ses lèvres se poser enfin sur celle de Leyna. D'abord, lentement, doucement, tendrement, il ne voulait pas la brusquer. Plus les secondes passait, plus il gagnait en confiance, plus ferme et plus passionner. Il la laissa respirer à contrecoeur et recommença la même manoeuvre.
Revenir en haut Aller en bas
Leyna Levasky
2ème année
avatar

Féminin

Messages : 67
Age : 25

MessageSujet: Re: Place aux songes et à la tristesse   Mar 16 Fév - 22:12

Les étoiles brillants de toutes leur éclats mettaient un grand sourire dans le visage de Leyna. Elle se sentait bien coucher comme ça. Elle repensa à ce qui venait de se passer. Aurait-elle dû laisser aller son envie? Elle s'entait qu'un lien s'était crée avec Frédérick, aucun malaise en elle s'était formé quand elle avait été aussi proche de lui. Il venait peu être tout juste de se rencontrer mais cela faisait des herues qu'ils étaient que tous les deux ce qui la rendait confiante. Sans le voir venir, le Serdaigle déposa sa couverture sur elle. La beaubâtons leva les yeux et fit un signe en guise de remerciement. Il était si gentil et sans le cacher, beau garçon... Elle se chassa cette idée de la tête avant qu'elle ne rougisse et se contenta de trouver réponse à sa question. Y avait-il un lien avec ce qu'elle avait fait tout a l'heure? Aurait-il voulut qu'elle aille jusqu'au bout?

'' En principe oui, je laisse rarement derrière ce que j'ai commencer mais il y a exeption à tout n'est-ce pas?''

Lali avait répondu avec incertitude. Elle aurait voulu savoir quoi répondre réellement ou seulement dire ce qu'il voulait entendre mais malhereusement elle n'en savait rien. D'un bond elle se remit position assise, jambe croisés et main blottis sous la couverture devenu chaude avec le contact de son corps. Le Bleu et noir ne lui laissa pas la chance de souffler qu'il l'entrainait déjà ailleur. En moin de deux, la belle se retrouva adosser à son grand arbre de tout à l'heure avec Fred devant elle.Il se posta comme si il ne voulait pas la laisser partir. Mais Leyna ne comptait pas s'esquiver cette fois-ci. Elle savait très bien ce qu'il comptait faire et elle n'allait certainement pas le repousser une deuxième fois.

Quand son ami se rapprocha, tout le froid qu'elle aurait pu ressentir auparavent s'effaça. Au contact de son torse et à la chaleur de son haleine qu'elle pouvait sentir de près, elle tressaillit. Quand il lui demanda de fermer les yeux, elle ne prit même pas la peine de poser de questions et s'opéra. Tout son corps se tendit quand il glissa une main dans son cou. C'était bien un des endroits les plus sensible qu'elle avait. Quelques secondes interminables passèrent avant qu'il ne dépose ses lèvres sur les siennes. Une énorme bouffé de chaleur lui passa à travers tout le corps, tous ses muscles se détendirent et elle lui rendit son baiser. La bleu pâle reculait de temps à autres pour reprendre sa respiration. Frédérick avait des lèvres si douces et chaudes, son haleine si réconfortante. C'était très différent de ce qu'elle avait ressenti avec Josh auparavent. Aucune comparaison possible...

Leyna s'arrêta un instant, leva les yeux pour plonger son regard dans celui du première année. Elle se sentait si confiante! Plus qu'elle n'aurait penser l'être. Elle caressa son nez avec le bout du sien, laissa sortir un gloussement et l'embrassa à nouveau. lentment elle monta son bras vers le haut pour aller glisser ses doigts dans la main du jeune homme, en déposa le dos de la sienne sur l'écorse de l'arbre. Avec sa main libre, elle passa par le dos puis par la nuque pour aller finallement la loger sur le visage de celui-ci. Ces baisers devenaient de plus en plus intense et son coeur s'enflammait de plus belle chaque fois qu'elle revenait sur ses lèvres après chaques respirations.

Après de longues minutes de douceur et de désir, Lali s'arrêta et prit la main qui était sur le visage de Fred pour y faire glisser son index sur sa bouche pour ne pas qu'il riposte. Ces cinqs autres petits doigts toujours dans sa prise était devenuent très moite! Elle baissa son bras et maladroitement elle obligea le Serdaigle à s'asseoir. Elle ne savait pas vraiment quoi dire mais la seul chose qu'elle savait était qu'elle se sentait si bien! Sans lâcher sa main elle s'accota sur son épaule et ferma les yeux.


'' Jamais j'aurais imaginer que la soirée prendrais cette tournure mais... sa ma plue... Je sais pas exactement ce qui se passe mais j'me sent bien, et toi? ''

Bon elle avait poser cette question avec hésitation et puis? C'est pas comme si elle s'attendait à une réponse positive... Qu'allait-il se passer par la suite? Ce pourrait-il que demain tout soit effacer et que rien ne compte? Qui sait, comme l'on dit, demain est un autre jours. Parti comme ça elle était bien placer pour dormir à la belle étoiles. Ses paupieres étaient lourdes elle n'allait pas rester éveiller bien longtemps. Le seul problème inquiétant, il faisait un temps glacial!
Revenir en haut Aller en bas
Frederick Draike
2ème année
avatar

Masculin

Messages : 19
Age : 25

MessageSujet: Re: Place aux songes et à la tristesse   Mar 16 Mar - 14:25

La réponse de Leyna n'avait plus d'importance, il décida de laisser les gestes répondre. La beauxbâtons lui rendit son baiser sans hésiter elle semblait beaucoup plus confiante que lui. Après tout, c'est lui qui avait prit le risque de se faire repousser. Son coeur battait à tout rompre, sa respiration s'était accélérée, ses doigts serraient l'écorce avec force alors qu'il se forçait à contrôler ses désirs. Il ne la connaissait que depuis quelques heures, Citrouille était parfois utile finalement. Pourtant, la simplicité de Leyna lui donnait l'impression de la connaître depuis toujours. Frederick resta muet lorsque la bleu pale le fixa, à quoi pensais telle? Bien qu'il mourrait d'envie de la savoir, il se contenta de ramener sa douce à lui. Il se détendit laissant sa main se mêler à l'autre, des frissons lui traversère tout le corps quand Leyna passa une main dans son dos. Ce fut après quelque minute qui semblèrent avoir arrêté le temps qu'il se vit obligé de s'asseoir et de rester tranquille, il se positionna en indien entoura la bleu pâle de son bras quand elle se colla.

" Tu veux seulement que je te rassure?" C'est questions avait l'air de ça... Croyait-elle que demain il l'aurait oublié? Qu'elle n'y compte pas trop. S'il devait la poursuivre et l'harceler pour ressentir de nouveaux la sensation de chaleur intense et de désir qu'il avait éprouvé, il le ferait. Il releva le mentons de Laly et déposa un léger baiser sur ses lèvres.

" Prend ça pour une réponse"

Quelle l'interprète comme elle le voulait. Pour lui, ça n'avait pas d'importance. Il s'étira pour prendre sa baguette laisser avec son chandail. Le soleil était couché depuis longtemps maintenant le froid persistant ce faisait encore plus intense. Pourquoi ne rentre-t il pas vous diriez? Hey bien... Une certaine fille le retenait ici. À ce rythme ils passeraient la nuit dehors. L'école n'avait donc aucune compassion! Construire un dortoir pour les couples de maison séparée serait beaucoup trop demander! Autrement, ils pourraient trouver une salle vide dans le château ou rester ici.

" Tu sais quoi ... Tout à l'heure.. Tu m'as pas vraiment laissé le temps de me venger..."

Il l'allongea sur le gazon dans la même position qu'ils étaient dans le lac, mais plutôt que de lui tenir les poignets il entremêla leurs doigts.

" Cette fois tu ne pourras pas t'échapper si facilement"

Il baissa la tête vers Leyna, déposant ses lèvres froides sur son cou. Il donna des baisers, remontant lentement jusqu'à atteindre ses douces lèvres qu'il attendait avec impatience. Cette fois il était sur de lui, un baiser fort, rempli de passions Le contraire de sque la beauxbâtons lui avait fait, mais avec le même effet d'attirance et de désir. Il finit par la laisser respirer.

" Tu sais... Tu devrais enlever ses vêtements trempe... Tu prendras froid!"

Subtile? Pas du tout! Mais Frederick avait dit ça en riant, il passerait pour pervers autrement surtout dans leur position
Revenir en haut Aller en bas
Leyna Levasky
2ème année
avatar

Féminin

Messages : 67
Age : 25

MessageSujet: Re: Place aux songes et à la tristesse   Mar 30 Mar - 22:59

Frédérick ne risposta pas aux geste que posas Leyna et entoura son bras autour de celle-ci. Elle se sentait si bien, comme si le temps s'était arrêter et qu'il n'y avais qu'elle et lui. Il y avait cours demain, ou plutot tout à l'heure et elle n'avais aucunement envie d'y aller. Elle pourrait rester ainsi des heures sans bouger. Le temps passe toujours trop vite... La nuit était déjà avancé et dans un heure ou deux ce serait l'aube. Le serdaigle ne se gêna pas pour l'embrasser de nouveau. Ce léger baiser lui suffit pour que les papillons de son estomac se remettent à danser. Rassurant? Oui si l'on veux, elle prenait ce geste comme une approbation. Les mots ne sont pas toujours utiles et dans ce contexte, elle ne comptait pas sur eux pour faire voire ce qu'elle ressentait.

Son coeur battait à tout rompre, elle se tourna un peu vers la gauche pour passer son bras droit sur le torse de Fred. Cette position ne dura guère longtemps car celui-ci ne se pria pas pour la renverser. Ils se retrouverent une fois de plus l'un par dessu l'autre, mais cette fois, Lali en riait. Encore une fois il la tenait prisonnière mais la bleu pâle savait que si elle voulais se déprendre elle en serait capable. Mais cette position de la dérangeait guère à présent. S'était presque rendu un jeu pour eux deux et ce jeu commencait à lui plaire. Elle sourit de toutes ces dents blanches, releva la tête pour aller déposer un rapide baiser et se recoucha la tête dans le gazon.

Ses vêtement étaient mouillés certes, devait=elle suivre le conseil de Frédérick? Assez douteux sur les bords il fallais bien dire ça. Elle portait toujours son chandail bleu poudre et elle fut heureuse d'avoir enfiler une camisole en dessou. Côté négatif, elle était blanche!


'' J'vx bien enlever mon chandail mais pour le reste tu peux toujours courrir haha!''

Sur un ton rieur et amusé elle se mit à rire de bon coeur. Leyna reprit la même manoeuvre, se déprit les mains de celle du Serdaigle, les plaças sur son torse et le repoussa assez fort pour qu'il se déprenne d'elle. Elle se leva et de ses deux bras enleva son t-shirt qui était devenu presque transparent avec le contact de l'eau. Lali avait envi de sortir son côté arroguant histoire de rigoler et d'empêcher de laisser parrapitre son malaise.

'' Toi tu peux bien les enlevers ces pantalons mouillés! Curieuse de voir ce qui se cache la dessou moi! ''

C'était peu être son tour de jouer les douteuses! Mais non... la belle n'avait aucune idée en tête. Elle était peu pudique mais elle n'était pas du genre à se dénuder devant n'importe qui.
Oufff, une fois son chandail enlevé, la température avait l'air nettement plus chaude. Avoir su elle y aurait pensé avant. Fred n'avait pas bouger d'un poil suite à sa poussé alors elle en profita pour prendre le dessu sur lui ce coup-ci. Elle passa sa jambe gauche par dessu lui et s'assi sans y mettre tout son poids, faute d'orgeuil... Un rictus se forma sur ses lèvres et un petit rire à la fois coquin et vilain sorti subtilement.


'' Tu es MON prisonnier à présent et ne t'avise pas d'essayer de te défiler! ''


Côté provocateur peu être? Eh oui elle avait plusieurs côtés qu'elle aimait bien sortir chacun leurs tours de temps à autres. Leyna alla glisser ses doigts dans ceux du première année et le tira vers elle pour que celui-ci se retrouve assi face face et elle au dessu. La beauxbâtons lacha prise et enroula ses bras autour du cou de son homme et déposa ses lèvres vers les siennes. C'étais si bon de l'embrasser, de pouvoir se sentir libre de le faire sans jugement. Elle aimait ça et elle se sentait libéré de toutes pressions.

Le vent flottait dans ses cheveux ça faisait romantique au clair de lune! Malheureusement la lune commencait à disparraître pour laisser place au soleil, l'aube arrivait donc déjà!? Lali ne voulait pas que ça se termine...
Elle frotta son nez sur celui du bleu et argent, commenca à l'embrasser dans le cou descendant et remontant doucement jusqu'à son oreille ou elle laissa aller sa respiration un moment. Quand elle remonta, elle ne l'embrassa pas directement. La belle sorti discrètement la langue et lui frola la lèvre inférieur. Un frisson lui passa le long du corps. Une sensation qu'elle aimait ressentir, une pulsion de désir. Elle fit de même avec la lèvre supérieur avant de l'embrasser de tout son coeur.

Le soleil commencait à se lever et on sentait déjà une amilioration de la température. La chaleur s'enmenait et cela amplifia d'avantage la sensation que ressentait Lali. Plus beaucoup de temps...
Revenir en haut Aller en bas
Frederick Draike
2ème année
avatar

Masculin

Messages : 19
Age : 25

MessageSujet: Re: Place aux songes et à la tristesse   Jeu 27 Mai - 18:55

"Non attend euh, je blaguais.. Je."

Trop tard! Mais oufff, elle portait un camisole! Blanche certes, transparente sans aucun doute.. Mais le soutient gorge totalement visible ne laissait rien voir, on aurait presque dit un maillot de bain. Heureusement n'aurait peut-être plus capable de la regarder en face!

"Dommage pour toi, tu as manqué l'occasion de me voir courir après citrouille au minimum deux nuits semaine en boxer dans les couloirs du château."

Eh, Bah, au moins elle ne l'avait jamais vu. Il aurait été terriblement gêner autrement, mais ça pas question de le dire. Un peu de pudeur. L'heure de rentrer était passé depuis longtemps, les cours reprenaient dans quelques heures. Ses yeux lui brûlaient à causes de la fatigue. Quand il pense qu'il dormirait sise n'avait pas été de citrouille. Bien que la rencontre ne soit pas désagréable.

Il se laisse docilement prendre en otage. D'un point de vue, il s'en fichait. Elle n'était pas dangereuse après tout. Et il aimait bien sa manie de jouer les dures même si dans tous les cas la force de l'homme est supérieure à celle d'une femme. De plus la beauxbâtons avait l'air toute délicate et fragile.


"Non, je vous en pris ayez pitiés de moi"

Il avait parlé d'un ton amuser et très peu convaincant en levant les yeux au ciel et en faignant de se débattre sans mettre de force. Il ne pouvait s'empêcher de sourire alors qu'il essayait de se dîner l'air terrifier.

"Je suis trop jeune, pitiés, maîtresse Leyna!"

Continuat-il sans conviction en grimaçant sur ses dernières paroles.
Un bout de soleil apparu au loin, le minces rayons qui leurs parvenaient suffisait à décongeler le serdaigle. Et le corps de sa copine contre lui l'aidait aussi.


"Tu sais..." Repris -til d'un ton plus sérieux
" On devrait faire quelques choses tous les deux... Sortir boire une bière au beurre ou manger une glace..."

Son invitation avait été un peu banale et maladroite, mais l'invitation y était c'est tous s'qui comptait. Il se releva un peu la tête et effleura à peine les lèvres de Lali. Pas qu'il ne voulait pas.. Mais il n'avait pas envie de se libérer pour se rendre a destination.
Revenir en haut Aller en bas
Leyna Levasky
2ème année
avatar

Féminin

Messages : 67
Age : 25

MessageSujet: Re: Place aux songes et à la tristesse   Jeu 3 Juin - 1:36

Elle se tenait là, sur le Serdeigle à faire une folle d'elle! Elle avait essayé d'être délicate et sensuelle et tout ce qu'il avait trouver à faire s'était de se moquer d'elle. Fred lui effleura les lèvres mais ce n'était rien comparé à ce qu'elle avait ressentie plus tôt. Leyna se senti un peu tache dans tous ça. Elle s'enleva de sur lui et chercha des yeux là où elle avait laisser son sac et son chandail. Le soleil se levait, s'il fallait qu'un prof les surprennent ils seraient mal barrés! Surtout dans l'accoutrement donc il se tenait ça pourrait parraître très louche... Les conséquences s'ensuivraient et ce n'étais pas ce qu'elle voulait.

Lali se releva et enfila son chandail qui était maintenant presque sèche. Elle se retourna vers Frédérick et fit un regard attristé. Elle l'aimait bien, avait passer une très belles nuit à ces côtés mais était-ce suffisant? Elle détestait se l'avouer mais elle sentait que cela n'allait pas se reproduire. Elle avait déjà eu le coeur brisé alors elle n'irais pas sauter dans la gueule du loup. Si jamais une vrai histoire était dû pour se créer le temps fera son cours et les réuniras à nouveau. Mais pour l'instant la belle avait besoin de se retrouver seule pour y réfléchir.


'' Écoute Fred, je vais retourner à ma chambre. J'ai passé une agréable nuit, je t'apprécie beaucoup mais j'ai pas l'intention de me faire du mal avec l'impossible ou du moin, quelque chose qui n'est pas réciproque. Si tu tiens à moi, si cette nuit n'était pas qu'une simple passe alors on se reverra. Je suis sincère, je tiens à toi, seulement quelques heures m'ont fait voir toute les couleurs de certains sentiments à ton égard.. Mais j'ai besoin de plus qu'une nuit pour être certaine de ces sentiments. À la prochaine...''

S'en était presque pénible de lui dire au revoir de la sorte, si brusquement! Était-ce un coup de foudre qu'ele venait d'avoir pour lui? Les larmes lui montèrent aux yeux mais elle ne les laissa pas couler. La Beauxbâtons prit son sac et sa toutoune et quitta le lac d'un pas lourd. Pourquoi était-ce si douloureux de le quitter? Ce n'est pas comme si il ne se reverrais plus jamais non? Savait-elle qu'au fond elle ne le reverrais peu être pas de la même manière?

Leyna essaya de ne plus y penser. Elle allait retourner à sa chambre pour prendre du repos, cela lui ferait du bien.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Place aux songes et à la tristesse   

Revenir en haut Aller en bas
 
Place aux songes et à la tristesse
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sombre Crépuscule qui enivre mes Songes d'une douloureuse tristesse |P.V ma Crêp|
» Le Harem de Sigmar - Les soeurs sont dans la place !!
» Place de l'unité à Montréal bientôt une réalité
» La place d'Haïti dans le monde
» Qui va à la chasse perd sa place [Pinsk Town-Thriller Bark, Rang D, Chasseurs de Prime, Balayage de zone]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Poudlard,Durmstrang et Beauxbâton :: Phase 1-
Sauter vers: