-
 
AccueilPortailFAQRechercherS'enregistrerConnexion

01/08/17

Remise en état du forum. (En construction)
Pensser à voter. =D

Les nouveaux arrivants sont priés de se faire répartir dans les 7 jours suivant leur inscription.
Répartition

Puis de poster leur présentation dans les deux semaines suivant celle-ci.
Présentation
Ce forum est en cour d'optimisation pour FIREFOX


Une section "lien sociaux et familiaux" est maintenant en place.
Créé vos liens

Privilégiez les personnages prédéfinis.
Regardez les choix!

N'hésitez pas à poser des questions où à faire des suggestions

Partagez | 
 

 Le bureau, consultation avec le directeur[FINNITE]

Aller en bas 
AuteurMessage
Nelkitana Corriveau
4ème année
avatar

Féminin

Messages : 68
Age : 26
Localisation : Salle sur demande

MessageSujet: Le bureau, consultation avec le directeur[FINNITE]   Mar 4 Aoû - 14:31

Nelkitana entra dans le bureau du directeur sans frapper et essoufflé. Elle avait couru pour arriver ici. Elle espérait que le directeur réglerait le cas de Yannick avant qu'il parte chez son père. Ce sans le renvoyer, l'enfermer ou le tuer! Mais elle trouva un bureau vide. Elle le savait, elle aurait dû aller voir Shandy. Seulement la directrice Spy était trop gentille et Cain serait un problème, après tout il était là pour faire régner la discipline. Espérons qu'il n'était pas trop sévère et térifiant. Ne manquerait plus que ça!

Où sont ces fichu adulte quand on en à besoin! La serpentarde tourna en rond faisant les cents pas et pestant à voix haute. Sur le coup de la colère elle donna un puissant coup de pied sur une chaise qui se brisa. Et puis quoi encore?

Pfff! Qui a dit qu'on pouvait parler de tout ces problèmes à un prof? Sont même pas présent quand c'est le plus important. La verte et argent termina de passer sa colère sur la chaise la détruisant sans ménagement avant de s'installer derrière le bureau. Bon sang elle n'avait jamais déversé sa colère comme ça. C'était apaisant.

Maintenant un peu plus calme, elle constata que le bureau du directeur était vraiment grand! Bon sang sa vie dans le luxe un directeur! Sur un mur elle vie une photo marquée en dessous Cain Van-Hallen. Alors c'était donc lui. Elle ignorait de quand la photo datait. Un gars, adulte, mais pas très vieux la regardait. Ses cheveux d'un soyeux rouge clair épousait les formes de son visage avec gracieuseté!


*Wah!! Trop beau!!!*

Définitivement il n'avait pas l'air effrayant! Quoi que... Espérons que cette photo ne datait pas de trop longtemps. Elle quitta sa chaise afin d'examiner le cadre de plus près. Elle fixa le regard du tableau complètement absorber par les yeux de l'image. Elle trouvait son regard mystérieux, pénétrant. Elle se sentit d'un coup coupable d'avoir pester contre lui et d'avoir détruite sa chaise. Il allait être fâché et la détester!
Revenir en haut Aller en bas
Cain Van-Hallen
Directeur/Auror
avatar

Masculin

Messages : 28
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau à Poudlard

MessageSujet: Re: Le bureau, consultation avec le directeur[FINNITE]   Mar 4 Aoû - 21:49

    Cain avait passé la nuit dans son bureau écrasé par le tas de paperasses accumulé de jour en jour. Il était ce genre de personnes qui faisait les choses à la dernière minute et qui était embêté à la fin. Bien sûr il finissait tout au moment demandé mais c’était toujours embêtant. Il fit un mouvement de baguette et les papiers déjà terminés allèrent se ranger dans leurs tiroirs. Au fur et à mesure que le temps passait la pile se réduisait jusqu’à qu’il n’y ai plus rien sur son bureau. Quelle nuit…Il se jura de ne plus jamais être en retard de paperasses.
    Il se leva de sa chaise. L’endroit où le directeur était assis avait pris la forme de son corps et n’avait pas l’air de vouloir se défaire de cette forme. Il regarda par la fenêtre. Il faisait déjà jour… Il regarda l’heure et fut étonné d’y voir écrit 12h. Pris de fatigue le jeune homme s’étira. Quelle idée de toujours tout faire à la dernière minute… Il se mit à bailler et sortit de son bureau se rendant vers pré au lard pour aller se rafraichir un peu les idées et surtout se réveiller.

    Arrivé dans le petit village il décida de se diriger vers les trois balais. Il alla de suite s’asseoir à une table en coin et demanda un whisky pur feu. En attendant sa commande il s’endormit à moitié. A son réveil il avait devant les yeux un grand verre rempli à rebord de ce whisky dont le directeur raffolait tant ! Il s’étonna à voir qu’il était déjà si tard et qu’il avait autant dormi et commanda aussi à manger. Une assiette arriva. Il ne savait pas ce qu’il y avait dedans mais il s’en fichait. Cain n’étant pas difficile tout pouvait passer. Il demanda ensuite un dessert et on lui emmena une gelée de fruits rouges suivi d’un vieil hydromel et d’un jus de citrouille. Oui le directeur aimait bien boire…

    Donc il commença par l’hydromel, mangea sa gelée puis bu son jus de citrouille. Il demanda ensuite une bièraubeurre , il la bu et fini en beauté avec son whisky laissé de coté depuis un bon moment maintenant.

    Une bouffée de chaleur submergea son visage et il se sentit enfin réveillé. Il se leva. Sur de lui. Sous l’effet de l’alcool le directeur se sentit marcher de travers mais ne s’arrêta pas et retourna à son bureau.

    Je ne dirai pas que la balade le dessoula mais le directeur se calma un peu.

    Arrivé dans son bureau il se mit en retrait et observa la jeune fille qui regardait son portrait sans savoir qu’il était dans la pièce. C’était mauvais sa…Si elle voulait son aide c’était le mauvais jour…Encore une faute terrible de sa part.

    Les élèves le craignaient paraissait-il ? Il n’en connaissait pas vraiment la raison. Quoi que...il pensait quand même savoir la raison. Bon ! Le directeur n’était pas foncièrement mauvais. Il pouvait être gentil dans ses bons jours. Seulement, était-ce un bon jour ? Je ne pense pas non ! La manière dont Cain avait bu prouvait que ce n’était pas un bon jour ! Il remémoré encore et toujours son passé. Sa ! C’était un mauvais jour !

    Il regarda l’état de la salle et remarqua une des chaises qu’il adorait tant détruite en morceau. Il ne comprenait pas et ne voulait pas comprendre. Il s’adressa donc à la jeune fille, d’une voix sobre, sans une seule nuance du taux d’alcool dans son sang. Sauf si on réfléchissait vraiment à ce qu’il disait.


    -Par les caleçons sales de Merlin ! C’est toi qui à cassé ma chaise ? Sache que je n’use pas de ma magie à bon escient !

    Ou plutôt qu’il ne voulait pas montrer de faiblesses devant la jeune fille. Il alla s’asseoir sur sa chaise fauteuil qui avait encore la forme de son corps et scruta la jeune fille.

    -Sors ta baguette jeune fille et répare moi sa tout de suite ! A moins que tu ne veuilles une punition pire que celle-ci ! s’exclama Cain d’un air sévère.

    Faut pas exagérer quand même…Comme si il allait arranger les dégâts que la jeune fille avait faits! Dans son bureau en plus ! Non mais !

    Il attendit qu’elle l’ait arrangé mais lui posa quand même la question que tout le monde attend depuis le début ! Vous savez la quelle n’est ce pas ?


    -Bon…Tu est venue dans mon bureau pour une raison quelconque ou tu voulais juste casser mon matériel ?
Revenir en haut Aller en bas
Nelkitana Corriveau
4ème année
avatar

Féminin

Messages : 68
Age : 26
Localisation : Salle sur demande

MessageSujet: Re: Le bureau, consultation avec le directeur[FINNITE]   Jeu 6 Aoû - 0:06

Nelkitana sursauta se revirant d'un coup sec ses pommettes passèrent au rouge ce qui chez elle était très inhabituel. Depuis quand était-il entré? Pourquoi ne l'avait-elle pas entendu?

"Euh...C'est que...euh!"

Peine perdu, elle n'arrivait pas à sortir un moindre mot compréhensible. Elle avança devant le bureau tel un robot. Contrairement a l'ordre du directeur , elle laissa la chaise tel quel. Elle avait plus de chance de l'achever que de la réparer étant donné son état d'esprit bouillonnant. De plus elle se demandait bien quelle punitions pire que le sort de cette pauvre chaises qu'il pourrait lui infliger sans mettre son poste de professeur en danger.

Des yeux elle scrutait le directeur, il était encore plus beau que sur la photo. Ses yeux fatigué lui donnaient un air mignons alors que le ton sévère qui avait employé aurait pu lui glacer le sang. Elle se ressaisit petit à petit obligeant ses joues à reprendre une couleur normal et en ne posant plus ces yeux sur le prof


"Euh..."Elle n'était plus gênée, mais intimider. À cause de Cain?
"Vu votre question, j'imagine que vous n'êtes pas encore au courant de ce qui s'est passé au parc cette dernière heure?"


Elle s'efforçait de garder un ton calme. La serpentard réalisa qu'elle devait être dans une sale état. Son linges n'étaient pas encore tout à fait sec, son bandage à son bras était malfait de plus ses vêtements étaient sales et faut par parler de ses cheveux style complètement crasse! L'idée de se changer ne lui avait pas effleurée l'esprit sur le coup. Sauf que maintenant elle avait envie de se faire tout tite tout tite..

"J'ai été agressée au parc par un élève de durmstrang. Il m'a blesser" Elle pointa son bras se démenant mentalement pour trouver son nom"J'allais me noyer, j'ai mal à la tête, une fille de ma maison m'a aidée et puis Yann est venu et... Et... Il a voulu me défendre. Il a confronté euh.. Comment il s'appelle déjà? Désoler monsieur tout est mêlé dans ma tête. Ils ont lancé des sorts, doloris et Yannick avadoloris. Il voulait simplement se défendre. Il était épuisé, il là pas torturer longtemps et... et il est parti, il doit pas aller à azkaban. Même si c'est pas la première fois, il, il...Il..."

Elle arrêta de parler ses yeux étaient pleins d'eau et les larmes coulaient lentement en perlant ces joues. Foutu aprem merdique. Elle n'arrivait plus à sortir le moindre son. Sa tête lui faisait de nouveau mal, son dos aussi. Elle se laissa tomber à genoux avant de s'installer en tailleur la tête dans les mains. Tout ça était la faute de cette limasse visqueuse.

"Professeur, il essayait seulement de m'aider, il faut comprendre. C'est pas sa faute, des fois on a pas le choix... Il faut prendre des mesures extrême. il ne doit pas aller chez lui. Obliger le à revenir au château"

Ses dernières phrases devaient avoir l'air beaucoup plus d'une supplication et le ton de sa voix ne devait pas aider. Pourtant elle était désespérée. Elle voulait se relever, mais sa tête élançais toujours, son bras aussi d'ailleurs. Ça lui apprendra à le bouger.
Elle eu soudain un malaise, comment avait-elle put faire une folle d'elle devant un inconnu. D'accord c'était l'autorité en chef de l'école.. Kitana croyait même qu'il avait les aptitudes nécessaires pour surpasser la directrice et ce largement. Seulement elle ne l'avait jamais vu, ne lui avait jamais parler, ignorait sa façon de faire, de gérer et surtout son caractère. Elle leva les yeux vers Cain, elle devait être superbe avec les yeux pleins d'eau. Elle renifla élégamment.


"J'aurais dû voir Shandy, plutôt que de vous embêter avec mes problèmes? Professeur Van-Hallen...Natsumi et moi auront des ennuis aussi? Natsumi n'a rien fait, elle m'a permis de respirer. Aidou me tenait sous l'eau et j'avais pas ma baguette. Il a aussi fait ça.."

Elle défit le bandage, bien que le sang ne l'avait pas transpercé, l'intérieur était encore humide et entièrement imbiber. Elle se leva et fit le tour du bureau pour permettre au professeur Van-Hallen de bien voir. Mais sans les bandages le plaid ne tenait plus fermer et du milieu de la main passant par tout lavant bras et se terminant un peu avant le pli du coude, le sang envahi la brûlure. Par réflexe elle tassa son bras pour ne pas tâcher Cain et son bureau.

Les larmes lui montèrent à nouveaux aux yeux, mais cette fois causer par la douleur. La verte et argent était calme a présent. Elle arrivait à parler plus clairement et à réfléchir. Elle s'était même pas aperçut d'avoir prononcée le nom qu'elle cherchait tant. Elle fit un tas avec les atel et essaya au mieux d'empêcher le sang de couler partout.


"J'ai des maux de tête horrible à cause de lui. Je prenais l'air au parc. C'est tout, j'ai pas cherché de bagarre. Je me fiche que le durmstrang ne soit pas puni. Je veux simplement faire comprendre que Yannick agissait en légitime défense. Ramener le ici. Je demande rien de plus."

Nelkitana resta debout près du directeur. Elle ne savait plus quoi dire. Sa tête lui ordonnait de s'asseoir, mais elle en avait pas envie. De toute façon son bras gagnait coter souffrance.

"Pourquoi ya des gars comme ça?"

Elle avait parlé plus pour elle que pour le sous-directeur.
Elle était fatiguée maintenant, l'élève de troisième année espérait que ça ce règle vite. Même si elle savait au fond d'elle qu'elle resterait ici encore longtemps.
Elle ne voulait plus avoir mal, seulement dormir, pourquoi elle était là? Yannick savait se débrouiller. Elle prit une grande respiration. Elle voulait demander au prof de faire cesser le sang de couler, elle se sentait faible et l'odeur lui levait le coeur. Mais comme elle n'avait pas réparé la chaise, elle s'abtin de tout service


"J'ai sommeille, je peux quitter?"

Quel question idiote. Pourtant, elle était sincère. Elle ne voulait même pas passer par l'infirmerie. Pour faire oublier sa question elle se remis à parler.
"J'ai essayé de me défendre. Mais pour un petit jeune, il est vraiment fort. De plus sans baguette je vaux rien. Pourquoi devait-il nous causer des ennuis à nous Professeur? Pourquoi des élèves comme ça peuvent circuler dans le château librement. C'est insensé comment peu ton agir ainsi et réussir à y prendre plaisir?"

Bon là elle parle un peu trop. Elle ne devait pas afficher autant ce qu'elle pense. Elle regarda le prof gêner alors que du sang tombait sur le plancher immaculé!
Revenir en haut Aller en bas
Cain Van-Hallen
Directeur/Auror
avatar

Masculin

Messages : 28
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau à Poudlard

MessageSujet: Re: Le bureau, consultation avec le directeur[FINNITE]   Mer 19 Aoû - 23:07

    {"Euh...C'est que...euh!"}

    C’est que euh quoi ? Le directeur regarda la jeune fille, son regard à la fois fatigué et inquisiteur se déposa droit sur ses yeux ! C’était une manière d’intimider l’élève. Seulement plus il l’observait, plus il pensait qu’elle aussi avait eu une mauvaise journée. Ses yeux se baissèrent sur les habits de la Serpentarde.
    Pauvre jeune fille elle devait être fatiguée… Ses habits étaient mouillés, et sales. En y pensant sa dégoulinait sur le plancher et sa cradait tout ! Mais bon le directeur nettoierait plus tard! Tout cela l’importait peu. Ses yeux se posèrent ensuite sur le bras de la fille, il était mal en point mais couvert de bandages mal entourés. Puis ses cheveux... Pour Cain des cheveux sales c’était vraiment affreux. Tout sa le convaincu à ne pas être méchant mais plutôt paternel tout en laissant un écart entre la jeune fille et lui.

    Elle ne répara pas la chaise mais Cain ne lui en voulu pas

    -La punition sa sera pas pour aujourd’hui… [i]S’exclama-t-il d’une voix tranquillisante.


    { "Vu votre question, j'imagine que vous n'êtes pas encore au courant de ce qui s'est passé au parc cette dernière heure?"}

    Quelle perspicacité…Si cette fille savait ce que le directeur faisait cette dernière heure…Elle ne s’y attendrait peut être pas. Et surement elle lui dirait qu’il fait mal son boulot…Et alors ? On peut avoir des moments de détente, non ? Il pointa sa baguette vers la chaise cassée et la répara.

    {"J'ai été agressée au parc par un élève de durmstrang. Il m'a blesser"}

    Le directeur la regarda pointer son bras d’un air sérieux

    {"J'allais me noyer, j'ai mal à la tête, une fille de ma maison m'a aidée et puis Yann est venu et... Et... Il a voulu me défendre. Il a confronté euh.. Comment il s'appelle déjà? Désoler monsieur tout est mêlé dans ma tête. Ils ont lancé des sorts, doloris et Yannick avadoloris. Il voulait simplement se défendre. Il était épuisé, il là pas torturer longtemps et... et il est parti, il doit pas aller à azkaban. Même si c'est pas la première fois, il, il...Il..."}

    Il n’avait pas compris beaucoup de choses dans les paroles de la vert et argent. Mais au moins il avait compris l’essentiel. Oui son état d’ébriété ne l’aidait pas à réfléchir. Au contraire! Cain ressentait bien qu’il n’était pas en état de suivre ce que la jeune fille disait mais il préférait essayer à tout pris de le cacher et être un bon directeur !

    De toute manière c’était un bon directeur donc même si il se forçait il serait convaincant quand même. Puis sa beauté était un grand avantage (éhéhé xD)

    Bon je pense que si il se levait pas sa irait…

    Il observa la jeune fille elle ne devait pas se sentir super bien. Il la vie pleurer et tomber à genoux avant de s’installer en tailleur. Le directeur resta impassible la regardant pleurer par terre comme si il s’en fichait. Mais le directeur réfléchissait super rapidement. Kitana venait de lui expliquer qu’elle c’était fait agressée par un gamin et que ses amis l’avaient sauvés mais avaient utilisé des sorts impardonnables. Il est vrai que ses sorts valent Azkaban…Mais si c’était pour sauver une amie…Il préférait faire taire cette histoire et aider la jeune fille plutôt que la faire encore plus souffrir en condamnant ses amis. Sa serait vraiment injuste de punir les innocent et laisser impunis les fautifs !

    {"Professeur, il essayait seulement de m'aider, il faut comprendre. C'est pas sa faute, des fois on a pas le choix... Il faut prendre des mesures extrême. il ne doit pas aller chez lui. Obliger le à revenir au château"}

    Pourquoi il devait l’empêcher de rentrer chez lui ? O___o Il ne pouvait pas obliger une famille de revoir leurs fils…Elle le regarda les yeux pleins de larmes. Pauvre Cain…Après une nuit blanche devoir supporter une telle mission…C’était compliqué le travail de directeur V___V.

    {"J'aurais dû voir Shandy, plutôt que de vous embêter avec mes problèmes? Professeur Van-Hallen...Natsumi et moi auront des ennuis aussi? Natsumi n'a rien fait, elle m'a permis de respirer. Aidou me tenait sous l'eau et j'avais pas ma baguette. Il a aussi fait ça.."}

    Pourquoi Shandy plutôt que lui ? Le directeur ne comprenait pas. Mais bon il n’y avait rien à comprendre.

    La jeune fille lui mis devant les yeux sa blessure. Il comprit de suite. Elle devait avoir terriblement mal. Il ne pouvait pas lui dire d’aller à l’infirmerie il fallait qu’il agisse.

    -Hum…Aidou dit tu…

    Oui il avait déjà entendu ce prénom…

    {"J'ai des maux de tête horrible à cause de lui. Je prenais l'air au parc. C'est tout, j'ai pas cherché de bagarre. Je me fiche que le durmstrang ne soit pas puni. Je veux simplement faire comprendre que Yannick agissait en légitime défense. Ramener le ici. Je demande rien de plus."}

    Nelkitana resta debout devant Cain. Le sous-directeur ne savait pas quoi dire. Il savait seulement qu’il fallait agir. Fermer rapidement la plaie, que le sang s’arrête ! il fallait soigner l’élève.

    {"Pourquoi ya des gars comme ça?"}

    Oui pourquoi hein ? Cain se posait la même question !

    {"J'ai sommeil, je peux quitter?"}

    Comme si elle pensait qu’il la laisserait partir dans l’état où elle se trouvait…

    {"J'ai essayé de me défendre. Mais pour un petit jeune, il est vraiment fort. De plus sans baguette je vaux rien. Pourquoi devait-il nous causer des ennuis à nous Professeur? Pourquoi des élèves comme ça peuvent circuler dans le château librement. C'est insensé comment peu ton agir ainsi et réussir à y prendre plaisir?"}

    Le directeur réagit super rapidement. Il ne voulait pas qu’elle parte, et le bras qu’elle lui montrait commencer à lui faire remonter tout ce qu’il avait bu. De plus la jeune fille devait avoir mal. Il se leva, Pointa sa baguette sur la plaie de Nelkitana. Elle se cicatrisa un peu et arrêta de saigner. Puis il lui refit le bandage avec le sort « ferrula ». Ensuite il fit apparaître un lit de l’infirmerie et installa la jeune fille dedans.

    -Si ce que tu m’expliques est vrai, toi et tes amis n’avaient rien à craindre !

    Cain devait la rassurer avant tout

    -Si tu as sommeil dors ! Je m’occuperai pendant ton sommeil. Je ne veux pas te savoir dehors dans ton état avec un gamin qui pourrait s’en prendre à toi. Puis on n’a pas fini de parler mais tu es fatiguée et je préfèrerais que tu sois bien réveillée en m’expliquant ton histoire !

    *Puis sa me permettra de dessouler* Pensa t’il

    Il lança un sort sur les habits de la jeune fille et sur ses cheveux. Elle n’avait plus besoin de se changer ni de se laver. Elle venait de prendre une douche qui s’était séché directement !

    -Oui les gars comme sa ne devraient pas exister mais ils existent et les gens doivent vivre avec…Malheureusement, moi non plus je n’ai pas réponse à cette question !
Revenir en haut Aller en bas
Nelkitana Corriveau
4ème année
avatar

Féminin

Messages : 68
Age : 26
Localisation : Salle sur demande

MessageSujet: Re: Le bureau, consultation avec le directeur[FINNITE]   Mer 26 Aoû - 0:32

Nelkitana se mordit la lèvre alors qu'une cicatrice légère et pas très jolie ce dessina sur son bras. Elle fut ensuite installée dans un lit douillet ressemblant étrangement à ceux de l'infirmerie. Mais elle était toujours au bureau non? Elle ferma les yeux laissant la douce voix du professeur emplie sa tête. Elle remarqua à peine qu'elle était propre. Seul ses vêtements maintenant secs lui fit comprendre que le directeur s'occupait bien d'elle. Elle ne pouvait pas penser, sa tête était trop remplie et beaucoup trop douloureuse. La scène de l'après-midi passait en boucle. Ses yeux voulaient dormir, mais peine perdue. Elle se redressa sur le lit d'un bon. C'était loin d'être le temps de dormir

" Attendez professeur, pas question que je dorme! Ramenez Yannick au château, il doit rester au château. Enfermer cet idiot d'Hanabusa avec les détraqueurs, il mérite rien de mieux. Je suis assez réveillée pour parler. De plus je crois avoir déjà bien expliqué mon histoire."

Son attitude avait changé. Elle avait moins l'air d'une victime maintenant. Elle était énervée, parlait en faisant de grands gestes. Ces dernières phrases étaient même un peu arrogante et ressemblait plus à des ordres. On voyait un peu plus pourquoi elle était à serpentard. Mais tout ceci ne dura pas et la serpentarde se laissa tomber sur le lit la tête endoloris. Quelque seconde suffirent avant qu'elle sombre dans un sommeil trouble. Mais pourtant, Nelkitana avait toujours l'impression d'être éveillé. Elle rêvait? Bah oui, mais après un tel traumatisme, il n'avait rien de plus normal.
Elle était toujours dans le bureau, assise par terre. Son bras, serrer contre sa poitrine, saignait abondamment. Le flot de sang s'éparpillait sur sa chemise blanche, le surplus peinturait le sol de sa couleur rouge macabre. Dans le coin de la pièce, le directeur, debout, regard sévère et complètement immobile la fixait. La serpentarde soutins son regard un cour moment. Non loin, Natsumi gisait sur le sol. Aucune trace de son sang, mais aussi aucune trace de vie.

La porte du bureau s'ouvrit, une silhouette, légèrement plus grande qu'elle, plus costaud et habillé de noir fit son entrer, la porte claqua derrière lui et l'air devin glacial, à la limite irrespirable. Sa poitrine s'était serré en même temps que son coeur s'emballait. Ses lèvres se mirent à trembler ses mains, ses pieds et tous ses autres membres aussi. L'adolescente effrayé était paralysé. L'avait-elle mérités? Le durmstrang, sourire sadique et regard noir, marcha lentement sur le sol. Les larmes, comme un automatisme perlèrent rapidement ses yeux. Un bref regard désespéré croisa celui du directeur. Celui-ci semblait avide de connaître la suite. Il ne l'aiderait donc pas. Elle se mordit la lèvre, rageant intérieurement de ne pas être allée voir la directrice. Maudissant le première année de durmstrang sans osé le regarder. Elle essayait, elle voulait garder espoir, qu'au dernier instant, Cain réagirait. Qu'il l'aiderait et la sortirait elle et Nat' de cet enfer. Peine perdu! Les garçons se lancèrent un regard complice et la verte et argent perdu tout espoir. Alors que son bourreau approchait, elle ferma les yeux.

"Non, non, nonnnnn!!!!!!! Elle sauta du lit, le front en sueur "Ne..T'approche ...Pas!.. Reste... Loin..d'moi!..."

Les mains bien accrocher au pied du lit. Le directeur en face d'elle, mais séparé par le lit, ne lui semblait pas hostile. Lentement, elle tentait de reprendre une respiration normale, forçant son cerveau à démêler le vrais du faux. Nelkitana portait sans arrêt son regard sur la porte et Cain. Ce professeur au visage d'ange lui inspirait confiance. Kitana baissa sa garde. Elle commençait à comprendre qu'elle avait rêvé. C'était pas trop tôt. Elle serait hantée par des cauchemars pour un bon moment encore elle devrait s'y habituer ou simplement moins dormir.

" Il va revenir... Terminer le boulot!Il sera pas content, je l'ai dénoncé. Directeur Van-Hallen? J'ai abandonné Natsumi avec lui, il va la blesser. Il est fort. J'aurais pas dû la laisser là... Professeur, il faut l'aider, envoyer quelqu'un. S'il vous plait. Mr le directeur, j'vous en pris!"

Elle passait probablement pour une cinglé hyperactive. Nel le n'irait pas, son énervement et ses supplications l'étonnaient elle-même. Elle ramena de sa main libre ses cheveux à l'arrière. Puis s'assit sur le lit. Son dos avait subi un grand choc contre l'arbre. Maintenant la douleur commençait à se faire ressentir. C'était comme si son dos était barré et qu'au moindre mouvement il menaçait de casser. Elle s'allongea de nouveau. La serpentarde avait devant ses yeux des centaines d'images qui défilaient le tout pour former un film plutôt clair. Elle ne dormait pas puisque les bruits de l'environnement autour d'elle lui parvenait toujours à l'esprit.

Elle voyait une immense maison. Un peu plus dans le genre d'un manoir. Malgré le soleil brillant l'endroit semblait sinistre. Nel poussa les grandes portes vitrée. Elle ouvrit de grand yeux, elle n'avait jamais vu une aussi grande maison. Un large et long couloir devant elle attira son attention alors qu'un garçon très familier passa. Nelkitana traversa en courant le couloir s'engouffrant avec hâte dans un immense salon. Trois personnes s'y trouvaient. Un grand homme probablement dans la cinquantaine accompagné d'une dame du même âge, souriaient sur le sofa alors que debout devant eux Yannick avait l'air abattu.

D'un coup, ils changèrent de pièce, la pseudo chaleur du salon avait laissé place à une salle de torture froide, sinistre et effrayante. Elle se mit à trembler violemment. Une chaîne large et serrer autour de sa cheville lui donnait à peine un mètre de jeux. Devant elle, Yann et Aidou discutait de son sort

"Yannick! Aide moi, tu vas pas faire ami, ami avec un truc pareil."

Sa voix laissait entendre la peur et Kitana n'arrivait pas à contrôler ses tremblements. En signe de réponse Yannick leva sa baguette, il chuchota froidement, la victime ne pu entendre, mais la douleur qui la submergea lui fit comprendre qu'elle sort il avait utilisé. Les garçons eurent le même sourire amusé. La verte et argent hurlait de douleur et était complètement épuisé.

Elle se força a ouvrir les yeux. Elle n'avait pas dormi cette fois, elle le savait. Son cerveau lui envoyait des images de ses peurs avec une impression de réalité impressionnante. Elle craignait que Yannick devienne comme son agresseur. Qu'il revienne différent ... Sans conscience... La troisième année ne bougeait pas un muscle. Le doloris lui avait semblé si réel, elle ne voulait pas prendre le risque de bouger.

"J'ai peur professeur. J'ai eu une journée d'enfer. Ma tête me fait mal. Je vois un tas de trucs. J'ai du mal à distinguer le réel de l'imagination. Pourtant, je suis pas folle. J'me sens complètement désarmé face à tout ça. J'ai envie de voir ma mère, elle arrive toujours à me comprendre, ou bien Garry, malgré son coter froid, jamais je douterai de lui. J'ai horreur de cette école. Je me sens si seul. C'est si différent de où j'étais avant. Je connais des gens, mais au fond j'ai l'impression que non. Et parce que je m'isole au parc pour réfléchir, on mattaque. J'ai été incapable de me défendre seule contre une première année. Ils leur apprennent quoi à durmstrang?"

La serpentarde donna quelque coup sur ça tempe avec la paume de sa main, comme pour en faire sortir les souvenirs. Elle aurait tellement dû, pourquoi n'avait-elle pas eu le cran de le faire souffrir? Elle avait appris à le faire. Elle pouvait faire abstraction de ses sentiments, de ses valeurs, de toute bonne foi. Nel pouvait être impitoyable... Mais, le temps devait la ramollir. Elle avait paniqué,c'était laissé envahir par la peur. S'qu'elle pouvait être idiote.
"Mr le sous-directeur, si jle revoie, jle poignarderai. J'en meurs d'envie. J'le ferai souffrir, il n'aura aucune chance!"

Sa voix et ses mains tremblaient alors que la rage lui montait au nez. Elle se sentait bouillir, ses joue était rouge vif. La verte et argent sera les draps entre ses doigts. Elle fixait le plafond, elle essayait de se calmer. Sa baguette dans sa poche laissa jaillir desétincels rouge. Kitana respirait à grand coup, inspirer, expirer, inspirer et ainsi de suite très lentement. Encore une fois elle se donnait en spectacle faisant une folle d'elle. Elle finirait par en prendre une habitude. Même à cet âge quand tout va mal, on veut notre mère. L'élève de la maison des serpents voulait réconforter, se faire dire que tout allait bien, qu'elle était en sécurité. Elle voulait se blottir contre quelqu'un de confiance. Avoir un support moral.

Le professeur agissait comme s'ils étaient familiers, mais le vide qu'elle ressentait avec les gens y était aussi. Elle était si seule. Elle s''assit sur le lit, visage pâle, yeux rougie et baguette affolée. Mais même si elle voulait faire cesser les étincelles, elle en fut incapable. Ses yeux fixèrent le directeur adjoint avec insistance. Les traits calme de son visage l'apaisait un peu. Cain avait vraiment un charme fou.


" Vous êtes vraiment mignon M. Van-Hallen, dommage que vous ne soyez pas un tout petit peu plus jeune..."

Nelkitana ne pouvait dire si elle délirait ou non. Les mots lui avaient échappées mais c'était tout de même en partie véridique. Elle baissa les yeux un peu gênée et soupira bruyamment.

"Je suis.. désoler..."
Revenir en haut Aller en bas
Cain Van-Hallen
Directeur/Auror
avatar

Masculin

Messages : 28
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau à Poudlard

MessageSujet: Re: Le bureau, consultation avec le directeur[FINNITE]   Ven 1 Jan - 22:35

    Cain était debout en face du lit. Il voulait attendre qu'elle s'endorme avant de commencer quelque chose. La fille montrait des signes de sommeil mais elle ne s'endormait pas, au contraire. Cain pensa donc qu'il devrait l'aider à endormir. Nelkitana se redressa d'un bond.

    {"Attendez professeur, pas question que je dorme! Ramenez Yannick au château, il doit rester au château. Enfermer cet idiot d'Hanabusa avec les détraqueurs, il mérite rien de mieux. Je suis assez réveillée pour parler. De plus je crois avoir déjà bien expliqué mon histoire."}

    Son air énervé et arrogant amusa le jeune directeur. Non pas que la situation lui plaisait mais il comprenait désormais pourquoi elle était à Serpentard.

    -Hanabusa...Ce nom me dit vraiment quelque chose...- murmura t'il pour lui même regardant la jeune fille s'endormir-Faudrait que j'arrête de parler tout seul...vraiment!

    Continua t'il vacillant vers son bureau tout en gardant un œil sur Nelkitana

    {"Non, non, nonnnnn!!!!!!!" Elle sauta du lit, le front en sueur "Ne..T'approche ...Pas!.. Reste... Loin..d'moi!..." }

    Le directeur sursauta il ne s'attendait pas à ça. Il lui fit un regard interrogateur et voyant qu'elle se calmait il se rapprocha un peu d'elle.

    {" Il va revenir... Terminer le boulot!Il sera pas content, je l'ai dénoncé. Directeur Van-Hallen? J'ai abandonné Natsumi avec lui, il va la blesser. Il est fort. J'aurais pas dû la laisser là... Professeur, il faut l'aider, envoyer quelqu'un. S'il vous plait. Mr le directeur, j'vous en pris!"}

    Cain connaissais une certaine Natsumi. Elle était assez crainte. Si Kitana parlait d'elle Aidou n'avait aucune chance. Il regarda vers une des fenêtres de son bureau et vit un jeune homme couché par terre épuisé et Natsumi la tête au dessus de celle du jeune homme. Presque ils allaient s'embrasser mais apparemment le jeune homme qui devait surement être Aidou ne s'attendait pas à la voir sursauta et recula effrayé. Cain eu un sourire amusé et se re-intéressa à sa chère élève.

    -Natsumi...Ne t'inquiète pas pour elle, elle s'en sort très bien! Dit il pour la rassurer

    Croyant l'avoir rassurée un peu il ne vit pas qu'elle dormait éveillée. Quand il s'aperçut que Nelkitana n'avait pas l'air bien du tout il vacilla vers le lit. Il l'avait le tournis. Faut dire avec tout ce qu'il avait bu...C'était on ne peut plus normal.

    Tout en marchant de travers il s'approcha du lit et s'y assit pour tenir compagnie à la Serpentarde.


    {"J'ai peur professeur. J'ai eu une journée d'enfer. Ma tête me fait mal. Je vois un tas de trucs. J'ai du mal à distinguer le réel de l'imagination. Pourtant, je suis pas folle. J'me sens complètement désarmé face à tout ça. J'ai envie de voir ma mère, elle arrive toujours à me comprendre, ou bien Garry, malgré son coter froid, jamais je douterai de lui. J'ai horreur de cette école. Je me sens si seul. C'est si différent de où j'étais avant. Je connais des gens, mais au fond j'ai l'impression que non. Et parce que je m'isole au parc pour réfléchir, on mattaque. J'ai été incapable de me défendre seule contre une première année. Ils leur apprennent quoi à durmstrang?"}

    Il la regarda se donner des coups sur la tempe avec sa paume de la main.

    Elle sait qu'elle est pas folle c'est déjà un début.

    Tout le monde à envi de voir ses parents quand il se sent désarmé ou incompris. Cain n'avait jamais pu et il ferait tout pour que personne d'autre subisse ce qu'il à vécu. Et pour sauver les gens de cette injustice il fallait commencer par parler avec les gens et essayer de les aider. Elle voulait du réconfort, ne plus ressentir de solitude, sa pouvait s'arranger.

    Là, en ce moment, la seule chose que Cain souhaitait c'était que, pour une fois dans sa vie il réussisse à sauver quelqu'un. Il avait échoué avec ses frères et sœurs. Il fallait donc essayer avec une élève. Il pouvait y arriver.

    -Tu sais tu n'est pas vraiment seule, mon bureau te sera toujours ouvert si tu te sent seule ou désemparée! Puis... Tu as des amis assez courageux qui feraient tout pour te protéger! Même aller à Azkaban. Ce qui bien sur ne leur arrivera pas. Tu n'est pas seule. Être nouvelle dans un établissement n'est jamais facile. Crois moi j'en sais quelque chose!

    Reprend des forces et prend confiance en toi! Ainsi la prochaine fois tu sauras te défendre. Même si j'espère qu'il n'y aura pas de prochaine fois.


    {"Mr le sous-directeur, si jle revoie, jle poignarderai. J'en meurs d'envie. J'le ferai souffrir, il n'aura aucune chance!"}

    Il la vie trembler. C'est bien de parler mais des fois sa sert vraiment à rien. Il mie ses mains sur celles de son élève. Cain essayait vraiment de la calmer. Il le fallait.

    -Calme toi! Ici tu est en sécurité. Tu n'as rien à craindre! Et puis tout va s'arranger! Tu verras.

    {" Vous êtes vraiment mignon M. Van-Hallen, dommage que vous ne soyez pas un tout petit peu plus jeune..." }

    Cain se mis à rire, c'était un rire amusé, non moqueur. Il riait suremant car il était géné et pas dans son état naturel. Sa lui apprendra à venir bourré au boulot è___é!

    {"Je suis.. désoler..."}

    -Non ne t'excuses pas! Tu as le droit de dire ce que tu penses! Mais quand même...Je ne suis pas si vieux que tu ne le crois

    Elle avait dit qu'elle voulait sa mère? Cette jeune fille devait vraiment être mal.

    Quel était donc le rôle de Cain dans ce cas?

    Il avait peut être une idée. Il se rapprocha de la jeune fille lentement et la prit en douceur dans ses bras. La tête de la jeune fille devait se trouver à la hauteur de son torse. sa main droite était sur la tête de Nelkitana et sa main gauche dans le dos de son élève.

    Puis il parla d'une voie douce et berçante

    -Ta mère te comprend mais moi je pense pouvoir y arriver aussi. Pas mieux qu'elle, parce que c'est elle qui t'a faite...Mais je suis une personne de confiance et je pense pouvoir te rassurer en premier lieu.

    Si tu ne veux pas dit le moi.


    Eh oui, selon Cain, un directeur avait plusieurs rôles.

    Le monstre qui punit les malfrats du genre d'Aidou!
    Le stricte qui établit les règles ou autre
    Et l'affectif qui vient en aide à ceux qui lui font de la peine


    Il n'était jamais allé jusqu'à prendre un élève dans les bras mais c'était un première et c'était surement du à son état pas très frais!

    Il faut toujours venir en aide à ses élèves.
    Un jour peut être, en ayant aidé beaucoup de monde, il se pardonnerait de n'avoir rien réussi avec sa famille.


    Un frère mort (Alex), une sœur amnésique et dépressive(Chiyo), une sœur disparue(Marina ), une sœur démoniaque et folle(Danina), un frère disparu ancien psychopathe(Cloud) une sœur tué par ce psychopathe (Amélie)...Et des parents idiots, moldus et horriblement cruels tués par Alex devant les yeux d'Amélie...

    Une famille de fou quoi!

    Le passé du sous directeur était sombre et emplis d'horreurs et de sang mais peut être que pour son futur il éclairerait son chemin et ferait de grandes choses pour aider ses élèves. Il avait déjà réussi à faire disparaître le fameux Lord Voldemort.

    Il suffisait donc de faire le reste désormais.
Revenir en haut Aller en bas
Nelkitana Corriveau
4ème année
avatar

Féminin

Messages : 68
Age : 26
Localisation : Salle sur demande

MessageSujet: Re: Le bureau, consultation avec le directeur[FINNITE]   Ven 8 Jan - 15:49

Comme si un adulte pouvait comprendre. Nelkitana doutait que le nouveau directeur sois en mesure de l'aider. Elle le dévisageait bien qu'au fond d'elle, elle avait envi d'y croire. Il semblait si peut presser d'agir, s'en était frustrant! La serpentard avait l'impression de perdre son temps. Elle faisait donc une folle d'elle en s'énervant et en criant, aucun doute là-dessus.

* Hein ?*

Comment... Pourquoi? Il osait lui dire que son amie allait bien!? Il s'en fichait sûrement, comment pouvait il le savoir!? Il peut quand même pas pensés la rassurer avec des mensonges!

Parce que Nel elle croyait que s'en était. Elle ne connaissait pas la force de Natsumi. Aidou semblait à ses yeux vraiment fort... et horrible... Elle pouvait le battre pourtant.. La panique l'affaibli? Probablement!


"Vous... Vous n'en avez vraiment rien à faire hein?!"

Cette froideur dans sa voix. Il semblait tout prendre à la légère, la serpentarde trouvait ça vraiment énervant!. Mais, il semblait l'écouter pourtant. Il vacilla en s'approchant, il avait l'air d'avoir du mal à tenir debout. Il était malade? Ou complètement bourrer. En prenant le temps de l'observer, il paraissait réchauffer. Mais comment savoir, il était peut-être toujours comme ça. Puis il parla enfin, il tenta de la réconforter, il aurait pu y arriver facilement, nelkitana était complètement accrochée à ses lèvres...Non mais... Trop tard son cerveau la ramène sur terre!^^

" Cesser, je veux pas de votre pitié."*Mensonge*" Comment être en sécurité dans une école comme celle-ci? T'as vu ce qui arrive? Et tu ne fais rien. Cessez de parler et agissez Professeur!"

Aille elle s'était laissée emporter, l'avais tutoyé en le sermonnant. Elle soupira, s'il la trouvait impolie il n'aurait qu'à la punir pfff!

Elle fut étonnée que le professeur répondre si calmement à ses... délire? Nah elle le pensait XD. Alors.. S'il n'était pas si vieux, quel âge avait t-il? Plus vieux que Shandy, elle en était certaine, après tout il reste un directeur! Peut importe...

Nel fronça les sourcil, déjà que le professeur était près d'elle, trop près. Elle se sentait mal à l'aise, il lui pris les mains en plus. Bien que la verte et argent n'était pas sur de comprendre. Elle se força à se calmer, après tout, Cain faisait de son mieux pour l'aider, se serait égoïste de lui compliquer les choses. Mais il s'approchait encore et Nel recula par réflexe, dégageant ses mains d'un coup sec.

Ses yeux prirent la taille d'un ballon alors que le directeur l'attira vers lui. Le coeur de Kitana s'emballa, avant qu'elle ne réalise quoi que ce soit. Cain la tenait contre lui, elle était collée contre son torse, le torse de se magnifique directeur! Surprise par l'attitude ses joues passèrent au rouge, elle tentait de calmer son coeur qui menaçait de sortir de sa poitrine et d'expliquer à son cerveau de se détendre. La bonne odeur du professeur lui empli le nez, une légère odeur d'alcool était présente aussi... Alors il avait vraiment bu. Il ne se rappellerait plus de tout ce qu'elle avait dit le lendemain. Il devait vraiment s'en ficher. Sa tête lui ordonnait de repousser le prof, mais son corps n'obéissait pas. Elle se sentait bien, en sécurité. Elle avait l'impression d'être entouré du meilleur bouclier au monde, les bras d'un grand-frère. Ce n'était qu'une impression, pourtant Nelkitana se détendit complètement décidant enfin à rendre son câlin au prof. Cette voix si apaisante, elle ferma les yeux, se laissa rassurer sans dire mot. Il était vraiment quelqu'un de bien, elle le savait maintenant, elle n'en doutait plus.


" Pourquoi faite vous tout ça?"

C'était venu tout seul, bien qu'à présent elle adorait Cain, l'idée d'avoir une personne qui s'occupe d'elle comme ça lui semblait inconcevable sans bonne raison... Elle avait déjà fait confiance a quelqu'un avant et avec le temps il s'était changé en montre. Malheureusement le directeur lui faisait penser à lui, si gentil, protecteur... au début du moins.. Elle essayait de ne pas trop y penser, En faites des coups à la fenêtre l'aidèrent à se changer les idées, Speedy frappait pour entrer... Mais, elle ne l'avait pas appelé, il devait rester à la volière... L'oiseau se percha sur le bord de la fenêtre, attendant patiemment de livrer son message. Nel pris soin de l'ignorer, voulant rester auprès de Cain,

"Promettez-moi d'aider Yannick... Et Natsumi. Ce sont mes amis directeur Van-Hallen"


Elle avait insisté sur le mot ami, plus que sur tout le reste. Enfin elle repoussa un peu le bel homme, elle leva les yeux vers lui, obligeant le directeur à croiser son regard. Squ'il avait de beaux yeux! En repoussant son directeur, son dos avait recommencé à lui faire mal. Essayant de calmer la douleur, elle s'obligeait à garder le dos droit alors qu'une main se portait automatiquement à l'endroit où elle avait le plus mal. Elle regarda le professeur d'un air désoler comme pour s'excuser de lui causer autant d'ennuis. Puis elle se recoucha, bien qu'elle n'avait aucune intention de dormir.

" Vous avez déjà respiré de l'eau professeur? Quand ça empli les poumons ses douloureux. Les gens prennent la mort à la légère de nos jours... Mais moi, je veux vivre... J'aimerais que personne soit blessé... Elle termina en parlant plus pour elle-même Sauf peut-être les gryffondors... ou ses idiots de poufsouffles.. les serdaigles aussi se serais pas si mal..."


Elle dérapait d'un sujet à un autre sans même y penser. Elle craignait le silence, parce qu'elle ne pourrait s'empêcher de repenser à la scène de ce matin. Si seulement elle arrivait à se sortirent ça de la tête.

" Si les choses se gâtes trop ici ma mère va me retirer de cette école. Mes parents ce sont disputés avant de m'inscrire ici.. Mon ancienne école était dangereuse... Je veux pas qu'elle sache ce qui arrive ici.. J'ai pas envie de fréquenter une école moldu."

Tout ça , à cause des horribles mangemorts... En faite, il en était un Aidou? Probablement, vu son caractère... Le smangemorts ne pouvait pas forcément tous avoir un cerveau non? Et maintenant il allait se passer quoi? Seul l'avenir le dirait. Sans se relever du lit Nelkitana pointa sa baguette sur la fenêtre, celle-ci s'ouvrit d'un coup sec laissant entré son majestueux hibou. Celui-ci fonça sur le professeur inconnu qu'il jugeait trop près de sa maîtresse en hululant férocement!

" Assez! Viens là!"
le dressage de la bête étant, l'oiseau s'arrêta nette et se posa sur la poitrine de sa maîtresse avec la patte tendue. Lentement l'élève de la maison des serpents pris le petit parchemin, seulement quelque mot y était inscrit, aucune phrase complète.. Seul la signature l'était.

"Va Speedy, je répondrai plus tard..."
Alors que le hibou partait sans attendre, elle continua
" Ça ira... Pour Yannick, ne vous en occuper pas..."

il s'en était donc sortit et était de retour au château. Dieu sois louée, elle s'était tant inquiété. Il soupira de soulagement, rangea le parchemin dans une poche n'ajoutant rien pour le professeur. Elle avait confiance, mais pas assez pour dire ou son ami était.

" Jme s'en beaucoup mieux à présent !"

Excepter son dos, juste le fait de savoir son ami en sécurité lui avait enlevé un poids énorme.

" Professeur?! Je peux... avoir un autre câlin?!"
Revenir en haut Aller en bas
Shandy Spy
Directrice
avatar

Féminin

Messages : 182
Age : 26
Localisation : Dans le bureau de Caien

MessageSujet: Re: Le bureau, consultation avec le directeur[FINNITE]   Ven 12 Fév - 20:13

Shandy savait bien que l'équilibre de cette école tenait avec uns seul petit fil, pourtant, les élèves eux semblaient moins atteint. Hey oui, notre directrice avait eu vent d'une bagarre entre élèvent menant à l'utilisation de sort impardonnable. Avant de régler ceci, elle comptait bien aller demander lavis de son nouveau sous-directeur, voir comment il se débrouillerait dans cette situation. Elle poussa donc la porte délicatement, ce qu'elle vit... Rien de professionnel...

" Directeur Van-Hallen!??!!!"

Voilà le ton désapprobateur de notre directrice. Il était dans un lit. Avec une élèves! collé! A quoi il pensait? Ça ne ce fait tout simplement pas!.

" Directeur, vous êtes dans une école ici, si je peux me permettre de vous le rappeler!"

Roh, pourquoi le ministère lui avait envoyé une tel ordure comme adjoint? Ici, faut comprendre que Shandy avait déjà une mauvaise opinion de Cain et que toutes les occasions sont bonnes pour salir son image...

De plus ya de quoi se faire des idées! Un lit dans un bureau! C'est quoi l'idée de génie! Elle avait quoi cette élèves? C'était un tour de magie? Drogue? Filtre d'amour? Impossible qu'il soit si bon séducteur!!


" Éloigner vous de cette jeune fille et expliquer vous!!"

s'il était doué pour lire entre les lignes, il comprendrait Décolle ou jte jette un sort que tes pas près d'oublier. Mais ce serait pas professionnel pour la directrice. Elle lança un regard noir quand l'oiseau s'engouffra dans la pièce. Bien que Shandy ne comprenait pas toute la situation l'élève sembla totalement calmer après avoir lu le parchemin. Je vous laisse deviner la tête de la directrice quand Nelkitana demanda... Un autre câlin?

"Vous n'allez pas le faire?"

Elle ne lui avait pas interdit, s'il le faisait elle aurait la preuve qu'il était beaucoup trop près de ses élèves. Mais, elle avait confiance en on autorité. Cain n'oserait pas le faire ! Il était pris entre elle et une élève! Quel choix difficile...

" On en reparlera... Je vous promets que cette histoire n'est pas terminée. En faite, je suis ici à propos d'un incident survenu dans l'école. Je veux que vous vous chargiez de cette affaire... Des impardonnables ont été utilisés... Il se doit d'avoir de bonne sanction !"

En faite, la directrice ne connait pas l'histoire et je ne cacherai pas qu'elle s'en fout pas mal. Dans le moment, elle n'avait en tête que de surcharger Cain de boulot. Il finirait peut-être par partir de lui-même.

"Vous allez trouver les élèves fautifs, cesser de perdre votre temps avec les jeunes fille et vous mettre en quatre pour satisfaire mes demande. Je ne tolérais pas cette attitude ici!"


si seulement elle savait qu'elle était dans le champ.

"Mllle... Euh... " *Comment déjà* " quitter ce bureau immédiatement!"

Chassez une élève qui a des problèmes... C'est pas très sympa. Elle n'avait pas pris la peine de demander non plus, sa haine pour cain lui faisait oublier l'essentiel. Elle n'avait pas envie de se laisser attendrir une seule seconde par son visage d'ange. Elle entra enfin dans la pièce... Visiblement en désordre...

"Vous auriez pu nettoyer, c'est indigne un tel désordre!"

Elle voulu tasser une patte de chaise avec son pied, sauf qu'à la place elle s'enfargea et touche, se retrouvant face contre terre. Elle se releva visage rouge de colère!

" Comment le ministère à t-il pu me coller un bon à rien comme vous en tant qu'adjoint?! Vous n'êtes qu'un parasite inutile! Vous feriez mieux de ficher le camp maintenant!"

Elle s'arrêta là réalisant que l'élève était toujours là... Après tout cet idiot devait avoir compris. Pourquoi tous les bel hommes étaient des imbéciles? Monde cruel! Elle alla s'asseoir derrière le bureau, prenant son aise sans gêne.

" Je resterai ici jusqu'à ce que le problème soit résolu, commence par faire venir les élèves!
Tout d'abord, quelque truc à mettre au point avant.
Les relations élèves/professeur sont totalement interdite!
Et ne vous laisser pas attendrir, rien ne justifie l'utilisation des sorts impardonnables."


Heureusement, elle n'avait pas vu qu'il avait bu. Elle l'aurait chassée à coup de pied au derrière! Qu'il se décolle ses deux là! c'est malsain!!!!

" Nous ne donnons pas de cour sur les relations et la sexualité dans cette école!

Elle semblait ne pas en revenir... Elle ne cessait de ramener le sujet! Son élève se laissait faire si facilement. Que lui avait-il fait? Elle tapota des doigts sur le bureau, plus en colère que jamais...

" Pourquoi les gamines attire plus les gars de ton genre? Tas jamais pensés à une femme plus mur?!

C'était de la jalousie? Peut-être...! Qui le croirait? Sa politesse s'était envolé, laissant les mots sortirent d'un ton probablement trop familier. De toute manière... Elle croisa les bras sur sa poitrine, fixant d'un air sévère le directeur...
Revenir en haut Aller en bas
Cain Van-Hallen
Directeur/Auror
avatar

Masculin

Messages : 28
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau à Poudlard

MessageSujet: Re: Le bureau, consultation avec le directeur[FINNITE]   Sam 17 Avr - 23:54



    {'"Vous... Vous n'en avez vraiment rien à faire hein?!" }

    Au vue de son élève Cain se rendit bien compte qu'elle n'était pas rassurée pour Natsumi. Mais que pouvait il faire d'autre? Lui demander de regarder par la fenêtre? C'était trop tard désormais!

    -Le fait que je laisse une élève dans mon bureau montre bien que je me préoccupe de votre cas, Aidou est vraiment hors d'état de nuire avec Natsumi comme adversaire

    Dit il d'un ton doux et non froid, plutôt rassurant.

    {"Cesser, je veux pas de votre pitié."*Mensonge*" Comment être en sécurité dans une école comme celle-ci? T'as vu ce qui arrive? Et tu ne fais rien. Cessez de parler et agissez Professeur!"}

    La jeune fille l'avait tutoyé sur le coup de la colère et l'avait sermonné Cain ne répondit pas. Elle était dans tout ces états et il n'allait bien sur pas s'abaisser à la punir pour une simple phrase.

    La jeune serpentarde n'avait pas l'air de croire qu'il n'était pas trop vieux. La chose est certaine il était plus jeune que Shandy Spy.

    Cette étreinte... Quelle idée...Qu'il était idiot! Oui un imbécile bourré voilà ce que le sous-directeur était. Si il se faisait prendre en train de faire un câlin à une élève s'en était fini pour lui...
    Bon c'était juste un câlin pour la réconforter il n'y avait pas de séduction dans son geste! C'était purement professionnel! Il ressentit qu'au début elle refusa l'étreinte mais au fur et à mesure elle se laissa aller!

    {"Pourquoi faite vous tout ça?"}

    -C'est mon devoir en tant que sous-directeur jeune fille, tout simplement ^^

    Un oiseau frappait à la fenêtre. Surement celui de Nel, Cain n'y prêta aucune attention, comme tout ce qui l'entourait faut dire! Il n'était pas du genre à s'intéresser au choses qui l'entouraient.

    La jeune fille recula un peu obligeant Cain à la regarder dans les yeux. Cain remarqua de suite qu'elle avait mal et qu'elle était désolé. Le regard du jeune homme par contre voulait que ce n'était pas grave. Il ressentait que Nelkitana avait envi et besoin de rester bien prés du directeur. Il savait aussi qu'elle doutait beaucoup d'elle et de lui, ce qui d'un coté était fort logique.

    {"Promettez-moi d'aider Yannick... Et Natsumi. Ce sont mes amis directeur Van-Hallen"}

    -Étonnant, je croyais que ces deux là ce détestaient...S'exclama t'il à voix haute pour lui même puis il se ressaisi

    -Hum hum...Oui je vais les aider...Fin...Je vais essayer


    La jeune fille se recoucha

    {" Vous avez déjà respiré de l'eau professeur? Quand ça empli les poumons ses douloureux. Les gens prennent la mort à la légère de nos jours... Mais moi, je veux vivre... J'aimerais que personne soit blessé..."}

    -Oui, j'ai failli me noyer une fois je sais ce que c'est! Je comprend assez ce sentiment.

    Un mauvais souvenir lui revint en tête et il eu un regard perdu, consterné, qui disparu assez vite de son visage.
    Hé oui Cain à un plus d'un malheur dans sa vie. L'un deux d'eux fut sa noyade. Un acte prémédité par ses parents qui voulaient se débarrasser de lui depuis sa naissance.

    {''Sauf peut-être les gryffondors... ou ses idiots de poufsouffles.. les serdaigles aussi se serais pas si mal..." }

    Il avait compris que la jeune fille craignait le silence car elle commençait à raconter un peu n'importe quoi.

    {" Si les choses se gâtes trop ici ma mère va me retirer de cette école. Mes parents ce sont disputés avant de m'inscrire ici.. Mon ancienne école était dangereuse... Je veux pas qu'elle sache ce qui arrive ici.. J'ai pas envie de fréquenter une école moldu." }

    Cain comprenait plus que tout autre chose , la cohabitation avec les moldus était impensable pour Cain. Tout sa à cause de ces parent. Le sous directeur était plongé dans des pensées existentielles mais une voix et un hiboux jaloux le remmenèrent à la raison.
    Une voix qu'il avait ignoré à son entrée, l'hiboux aussi d'ailleurs.

    {" Éloigner vous de cette jeune fille et expliquer vous!!"}

    Il essaya de se débarrasser de l'oiseau qui s'arrêta au son de la voix de sa maitresse. Soulagé le jeune homme ne bougea pas. De toute façon la jeune fille jouait avec l'oiseau.

    -Bonjour madame Spy bonne journée n'est ce pas? Vous avez l'air de mauvaise humeur...Ce n'est pas ma faute j'espère. Mais attendez un moment s'il vous plait mon attention sera bientôt vôtre.

    Raaaah la provocation...élément palpitant de la vie de sous directeur. Shandy le détestait. Elle voulait le voir partir, démissionner mais Cain s'amusait avec elle. A la mettre à bout!
    Il recapta sa vision sur son élève

    {" Ça ira... Pour Yannick, ne vous en occuper pas..." }

    -Nous voilà donc tout les deux rassurés.

    {"Jme s'en beaucoup mieux à présent ! Professeur?! Je peux... avoir un autre câlin?!" }

    -Mlle Corriveau il me semble que je ne puisse vous reprendre dans les bras désormais...-Son regard voulait dire 'une autre fois peut être'- Madame Spy n'apprécie guère ce "rapprochement" entre un élève et le sous directeur.

    Il se retourna ensuite vers la directrice folle de rage

    -C'était bien sur un câlin purement professionnel entre un élève et un sous directeur voulant la rassurer. N'y voyez aucuns rapprochements

    {" On en reparlera... Je vous promets que cette histoire n'est pas terminée. En faite, je suis ici à propos d'un incident survenu dans l'école. Je veux que vous vous chargiez de cette affaire... Des impardonnables ont été utilisés... Il se doit d'avoir de bonne sanction !" }

    Cain ne pu réprimander un sourire, si elle savait...

    {"Vous allez trouver les élèves fautifs, cesser de perdre votre temps avec les jeunes fille et vous mettre en quatre pour satisfaire mes demande. Je ne tolérais pas cette attitude ici!" }

    Il regarda Nelkitana d'un air désolé et s'apprêtait à répondre à la directrice mais...

    {" Mllle... Euh... quitter ce bureau immédiatement!" }

    Alalala ce qu'elle est bavarde et prétentieuse.

    -Mais hum...Madame Spy...-Commença Cain avec un faux air embêté-...Cette élève dont vous ne vous souvenez même pas le nom à un rapport avec cette affaire. Si vous ne arrêtiez de me surcharger de travail et de jeter votre haine sur moi pour me voir démissionner vous sauriez peut être le nom et la tête de vos élèves!

    Oui Cain savait lancer des piques et il ne comptait pas se laisser faire ! Il savait très bien comment rendre folle une personne.

    La femme entra enfin dans la pièce, pour le malheur du sous directeur qui due subir ces plaintes sur l'aspect de la pièce

    {"Vous auriez pu nettoyer, c'est indigne un tel désordre!" }

    Eh bien range là si tu la trouves si salle**** Pensa le jeune homme méchamment

    Puis la directrice s'écrasa la face contre terre avant de se relever rouge de honte. Cain n'était pas assez méchant pour rire. Même si sa le démangeait terriblement. Puis la sensation se fit sentir dans la pièce. Ben oui...V___V Mais Cain ne fit rien. Pas que sa à faire non mais il observait Shandy d'un air sérieux pour s'empêcher de rire.

    {" Comment le ministère à t-il pu me coller un bon à rien comme vous en tant qu'adjoint?! Vous n'êtes qu'un parasite inutile! Vous feriez mieux de ficher le camp maintenant!" }

    Et elle continuait

    {" Je resterai ici jusqu'à ce que le problème soit résolu, commence par faire venir les élèves!
    Tout d'abord, quelque truc à mettre au point avant.
    Les relations élèves/professeur sont totalement interdite!
    Et ne vous laisser pas attendrir, rien ne justifie l'utilisation des sorts impardonnables." }


    -Si je puis me permettre je suis loin d'être un bon à rien et vous le savez très bien. La pièce est en désordre car une victime, dont j'ai soigneusement guéri dans ce lit, est venue me demander de l'aide. Je croyais qu'il fallait rassurer les élèves en ces temps troubles mais je vois qu'il y à des personnes qui vont outre ces méthodes. Pourtant vous savez très bien que vous pourriez avoir de graves ennuis avec le ministère de la magie en vous en prenant à moi. Moi je ne compte pas démissionner pour si peux même sous la pire des torture! Mais je peux très bien tout rapporter au ministère, je suis sur qu'ils adoreraient mes petites histoires!

    Le jeune homme leva sa baguette et rangea un peu son bureau. Faisant des commentaires par ci par là tels que « Et une tâche de sang en moins » « hop une chaise toute neuve » « prend sa dans les dents saleté! »

    -L'affaire est déjà presque réglée madame, vous arrivez un peu tard. Il faut que je convoque le fauteur de troubles et tout ira mieux.

    Il la regardait la défiant du regard. On lui avait dit que ce ne serait pas facile à s'adapter...Mais autant? Il n'y pensait pas.

    {" Nous ne donnons pas de cour sur les relations et la sexualité dans cette école! }

    Le sous directeur se leva en soupirantet s'affalasur une chaise à coté du lit. La directrice avait l'air déséspérée ses yeux sortaient presque de sa tête.

    Lui par contre il la dévisageait, sans aucune émotions sur le visage

    " Pourquoi les gamines attire plus les gars de ton genre? Tas jamais pensés à une femme plus mur?!

    Comment? Avait elle vraiment prononcé ces paroles? Cain en resta muet. Il était désemparé, perdu. Préférait il les midinettes? Non pas que je sache. Le sous directeur n'aimait personne!

    -Shandy Spy votre phrase était déplacée. Je ne suis intéressé par personne et ne le serais plus! Je ne comprend pas votre comportement désabusé dans une situation pareille...Mélanger vie privée et travail n'est pas une bonne chose!

    Cain était hors de lui. Les jours où il avait besoin de boire, beaucoup de souvenirs lui revenaient en mémoire? C'est pour cette raison qu'il aimait être seul à ce moment là.

    Et le souvenir qui le hantait le plus était celui de son seul amour.

    C'était une jeune femme rousse, comme lui et elle était très jolie. Elle avait des tâches de rousseurs sur le visage, sous les yeux précisément. Une peau magnifique et douce, de belles lèvres pulpeuses, un corps somptueux avec de superbes formes. Quand elle marchait elle dégageait une telle envie de vivre que Cain l'aimait chaque jours encore plus que le précédent.

    Il avait rencontré Gwenaëlle à Poudlard en cinquième année et ne l'avait plus jamais lâchée.
    La jeune fille était née moldu, comme lui, elle était française et avait surement du sang de vélane en elle. Quand il la connut un peu plus, il apprit que les parents de Gwen vivaient dans la maison à coté de celle des Van-Hallen.

    Il grandit avec elle, se maria, eu deux magnifiques enfants et assista à sa mort et celle de ses enfants avec impuissance. Ses deux petits anges: Titouan et Tristan; sa femme Gwenaëlle...Son honneur, toute sa vie, tout son amour était partit ce jour là! A cause d'un mangemort qui voulait venger la disparition de son maître disparu en tuant tout les né moldus. Le mangemort ne savait pas que c'était Cain qui avait mis en place le plan de suivre Natsumi jusqu'au repère et le reste de la mission! Mais il avait quand même exterminé la famille de Cain avant de se faire supprimer à son tour par un mari un mari très en colère.

    Cain n'a pas eu droit à des vacances de convalescence et donc il est toujours autant en deuil qu'il y à quelques mois!

    Il se remémorait son passé? Des larmes silencieuses coulèrent sur ces joues. Il resta de marbre. Un long moment immobile dans ses pensées assez troublées. Il regardait dans le vides il avait l'air d'avoir mal, de souffrir. Ses mains serraient le tissus du canapé. Il serrait les dents.

    Mais d'un coup se ressaisi. Comme si rien ne c'était passé.

    -Euh...je crois bien que j'ai eu une absence...

    Il s'essuya les joues et les yeux élégamment

    -Je ne sais pas ce qu'il m'a pris...

    Il se leva pris deux parchemins qu'il rempli les deux du même message. Bien sur les deux destinés à Natsumi et Aidou. C'était des convocations. Il les mis dans des enveloppes et s'adressa à Nelkitana.

    -Puis je t'emprunter ton...Speedy?

    Il passa une main dans ses cheveux

    -Eh bien quelle journée...
Revenir en haut Aller en bas
Nelkitana Corriveau
4ème année
avatar

Féminin

Messages : 68
Age : 26
Localisation : Salle sur demande

MessageSujet: Re: Le bureau, consultation avec le directeur[FINNITE]   Sam 29 Mai - 13:31

Il était rassurant le sous-directeur! Il semblait bien gérer tout cela et prendre son rôle à coeur. Nelkitana l'aimais bien finalement.

"Comment Yann et Nat' pourraient se détester? Ils sont de la même maison et tout à l'heure ils semblaient bien ensemble."

Elle avait remarquée que le professeur ne s'était pas adressé à elle. En faites, ce fut la seule choses qu'elle commenta. Elle avait assez parlé non? Elle était même dans la lune quand elle fut dérangée par Shandy! L'ambiance changea, une sorte de tension envahie la pièce alors que Cain semblait prendre plaisir à envoyer balader la directrice. Elle resta presque bête lorsqu'elle se fit refuser son câlin. Pourtant, elle comprenait pourquoi...
Mais pourquoi Shandy hurlait sur Cain!? À présent il n'avait fait que l'aider!


" Je n'irai nul par directrice Spy. Le directeur Van-Hallen m'a autorisé à rester ici! Je partirai qu'à sa demande..."

En aucun cas elle n'avait été impolie. Elle avait conservé un ton neutre auquel aucun reproche ne pouvait être fait. Elle resta muette à l'attaque direct de Cain. Il avait tellement l'air de prendre plaisir faire enrager sa supérieure, elle s'en serait voulu de gâcher tout ça... Mais maintenant elle avait bien envie de savoir s'il s'agissait de son véritable caractère ou s'il s'agissait juste d'une passade...

"En faite, le fouillis c'est ma f..."

Inutile de continuer la prof embrassait déjà le plancher. Kitana n'eut même pas envie de rire, en ce moment elle espérait que Shandy ne serait pas trop fâché. Elle semblait déjà en feu pas besoin de rajouter de l'huile! Devait-elle l'aider? Cain sembla pensés le contraire.
Et Elle s'emporta.. Après avoir silencieusement écoutée le sous-directeur se faire entièrement rabaisser, elle ne pu s'empêcher de prendre sa défense.


"Moi, vous savez madame, jle trouve plutôt utile ce parasite, je veux pas qu'il parte. C'est un excellent directeur."

Elle ne termina même pas sa phrase que Cain entrepris de défendre sa cause. Enfin, le directeur n'avait pas besoin de se donner la peine de menacer Shandy, du moment qu'il avait les élèves de son côté la directrice ne pouvait rien faire contre lui, non? Puis elle cessa de suivre la conversation, en faites elle se sentait vraiment de trop avec toute cette tension. Elle avait l'impression d'étouffer.

"Désoler professeur... Il n'en aie pas question..."

Pourquoi ce refus, elle ne voulait pas le voir Cette lettre, s'il la recevait, elle serait prisonnière dans la même pièce que lui. C'était impensable.. Juste d'y penser la fit frissonner.. Ça la terrorisait. Ce garçon en d'autre circonstance elle aurait oublié la bagarre comme une simple défaite, attendant le moment opportun pour se venger....Mais.. il avait tenté de la tuer...Voir la mort de si proche.. Elle ne pourrait jamais l'oublier.

"Je...euh... loin de moi l'intention de gêner votre travail... Désoler directeur Van-Hallen"

Il ne comprendrait peut-être pas les raisons, mais elle ne craignait pas qu'il se fâche.. La première impression de froideur qu'il lui avait donné avait complètement disparu.

"Mme La directrice...Vous m'avez redonné terriblement mal au crâne avec vos hurlements inutiles...C'est vraiment Sympa!"

[i]Elle n'avait pu retenir le sarcasme et l'agressivité dans sa voix, mais la migraine la rendait vraiment irritable. Nel avait la nette impression que si Shandy ne quittait pas le bureau et que le silence tendu ente les profs ne cessait pas elle allait recommencer sa petite crise de folie. Il faut à tout pris éviter de penser, combler le silence ne pas penser.. Pas pensés!


"Dites quelques choses à la fin! Comment se fait t'il que nos directeur semble se haïr plus que les gryffondors et les serpentars!!!!"

Elle s'en fichait un peu mais c'était intriguant tout de même elle soupira et posa ses deux mains sur sa tête menaçant d'exploser. Elle lança un regard implorant a Cain.. Qu'il la fasse partir, elle ne servait à rien. Au final, venir voir le nouvel adjoint avait été la meilleure solution!
Revenir en haut Aller en bas
Shandy Spy
Directrice
avatar

Féminin

Messages : 182
Age : 26
Localisation : Dans le bureau de Caien

MessageSujet: Re: Le bureau, consultation avec le directeur[FINNITE]   Mar 22 Juin - 22:12

Il signait sont arrêt de mort? Lui parler ainsi .. À elle... Mais de quel droit? Comme si le fait que cet arrogant vienne du ministère était suffisant pour l'effrayer. Il était dans SON école... Les joues de la directrice s'enflammèrent à l'entente des mots de son adjoint. Elle ne savait pas quoi répondre, il l'avait boucher. Shandy pris une grande respiration et fusilla Cain du regard. Comme pour rajouter à tout ça l'élève semblait indisposer à les aider et par le même fait impolie! Accuser la directrice de lui donner mal à la tête. C'est plutôt la faute de ce directeur. S'il pouvait se contenter d'obéir! Shandy était aveugler par la colère. Refusant obstinément d'écouter quoi que se sois. Elle tapota des doigts continuellement sur le pupitre, ses ongles long produisant un bruit fatiguant.

" Pourquoi demandez-vous la permission? Vous êtes SOUS-directeur... Utiliser ce hibou si vous le désirez"

Elle s'était donnée un point d'honneur à mettre un accent sur le sous de sous-directeur, simplement pour rappeler à Cain qu'elle était supérieur à lui. Elle était pourtant du genre compréhensive avec ses élèves normalement. Seulement, l'arrivée de Cain l'aveuglait et la directrice ne pensait plus qu'à elle. Peut être étais ce pour bien faire. Elle voulait trop bien faire qu'elle ratait tout. Si elle s'était seulement donné la peine d'écouter, peut-être aurait-elle compris les raisons qui poussaient l'élève à refuser de prêter son animal, elle aurait pu voir que Cain avait été d'un grand secours... Peut-être... Ça commence à en faire beaucoup X_X.

"Ai-je encore besoin de me répéter professeur Van-Hallen?"

Elle était complètement inutile, répétant les mêmes bêtises toutes les deux secondes, ne cessant de déverser sa haine sur la seule personne compétente de la pièce. Peut-importe, elle ne pouvait plus le sentir.

"Régler cela au plus vite. Je ne veux plus entendre parler de cette histoire."

Elle se releva sans faire de bruit, parcourra silencieusement le trajet entre le bureau et la sortit. Elle finit par sortir en claquant la porte comme une ados en colère, sans même se retourner.
Revenir en haut Aller en bas
Cain Van-Hallen
Directeur/Auror
avatar

Masculin

Messages : 28
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau à Poudlard

MessageSujet: Re: Le bureau, consultation avec le directeur[FINNITE]   Sam 25 Juin - 22:28

    "Comment Yann et Nat' pourraient se détester? Ils sont de la même maison et tout à l'heure ils semblaient bien ensemble."

    Ah tiens sa c’était nouveaux…Yannick et Natsumi qui s’entendaient… Cain savait bien, tout sa il avait très bien compris qu’il y avait un malentendu entre eux deux ! Pour tout dire, Natsumi était venue le voir et lui avait dit qu’elle avait des problèmes avec quelques personnes de sa maison. Elle lui avait raconté une histoire avec une ancienne école ou tout les deux étaient et qu’ils avaient toujours était ennemis. La jeune fille lui avait expliqué qu’elle voulait pouvoir dormir à l’extérieur dans son appart de Pré au lard tout les soirs pour ne pas craindre de se faire attaquer. Du moment que la jeune élève prouvait qu’elle vivait à Pré au lard, elle pouvait. Donc il supposait qu’ils ne s’aimaient pas trop. Cain regarda Kitana un long moment pensant à la remarque qu’elle avait faite puis s’en désinteressa sans même y répondre.

    " Je n'irai nul par directrice Spy. Le directeur Van-Hallen m'a autorisé à rester ici! Je partirai qu'à sa demande..."

    La dispute entre Shandy et lui le passionnaient tellement qu’il ne prit pas en compte les remarques de son élève, il les entendait, les trouvaient très bien mais n’y répondais pas. Après tout il connaissait très bien la directrice ! Il savait très bien qu’elle allait s’en aller furieuse d’un moment à l’autre.

    "En faite, le fouillis c'est ma f..."

    Shandy par terre, il la rendait tellement euphorique qu’elle ne savait plus marcher…Il remarqua le comportement de l’élève et fut fier d’elle voyant qu’elle était génée. Lui, dans sa jeunesse, il se sera lamentablement moqué d’elle. Avec ou sans directeur !


    "Moi, vous savez madame, jle trouve plutôt utile ce parasite, je veux pas qu'il parte. C'est un excellent directeur."

    Il se mit ce mit à rougir regardant ailleurs, si cette jeune fille savait…Cain lui demanda ensuite son hibou pour pouvoir convoquer les élèves mais…

    "Désoler professeur... Il n'en aie pas question..."

    Il eut un regard anéanti et sortit sa baguette


    "Je...euh... loin de moi l'intention de gêner votre travail... Désoler directeur Van-Hallen"


    Il fit disparaître les missives pour les envoyer à leurs destinataire mais ne l’envoya qu’à Natsumi .

    " Pourquoi demandez-vous la permission? Vous êtes SOUS-directeur... Utiliser ce hibou si vous le désirez"


    -Ne t’inquiètes pas jeune fille tu ne verras pas cet Aidou dans mon bureau tant que tu seras là !

    "Mme La directrice...Vous m'avez redonné terriblement mal au crâne avec vos hurlements inutiles...C'est vraiment Sympa!"

    "Ai-je encore besoin de me répéter professeur Van-Hallen?"

    -Non madame vous avez était très claire sur le sujet ! Je ferais mon travail

    Sexclama t’il d’un ait moqueur.


    "Dites quelques choses à la fin! Comment se fait t'il que nos directeur semble se haïr plus que les gryffondors et les serpentards!!!!"

    La phrase de la jeune fille le plongea dans un mutisme total. Il se souvenait de choses amères. Shandy fut elle aussi surement déstabilisée par cette phrase car elle partit criant de nouveaux

    "Réglez cela au plus vite. Je ne veux plus entendre parler de cette histoire."
    Il attendit qu’elle soit partit de son bureau pour dire d’un air pensif

    -Rien de plus normal…Elle était à Gryffondor, et moi à Serpentard ! On est de la même promotion…

    Il leva la tête au ciel, de mauvais souvenirs refaisaient surface. Si il avait su que cette journée serait si pénible, il ne serait pas allé boire un coup. Il se souvint de cette jeune fille, Shandy, cette jolie Gryffondor qu’il aimait tant, ses yeux noirs si profonds, cette bouche si rieuse…Son teint pâle mais si jolie. Oui il avait aimé , elle avait était son premier amour! Mais il était à Serpentard. Cela dit leur amour dura plus de cinc ans, jusqu’au jour où il y eu des problèmes dans sa famille, il ne c’était jamais sentit chez lui quand il était chez ces tarés de moldus mais lorsqu’il était la bas il aimait parler avec Chiyo et Amélie, les deux sœurs jumelle, il avait appris que Chiyo était dans un orphelinat, il venait aussi d’apprendre que celle-ci c’était faite tabasser presque à mort par des moldus qui ne l’aimaient pas ! Il avait donc fait de son possible pour la sortir de cet enfer ! Il ne pouvait pas l’adopter !
    Il pouvait seulement l’aider à aller mieux ! C’est lui qui trouva un orphelinat meilleur pour elle. Il allait souvent lui rendre visite, Poudlard le laissait faire connaissant la situation ! Mais Shandy ne savait pas ! Elle pensa de suite qu’il l’avait trompé elle lui demanda si il avait une autre fille dans sa vie et il répondit « oui …» il allait tout lui expliquer, il comptait dire « oui ma sœur » sauf qu’elle le gifla avant et, pris tout deux d’une colère folle, ils ne s’expliquèrent pas ! Ils n’étaient plus le couple improbable serpentard/gryffondor, ils étaient les ex qui se détestaient le plus au monde et étant tout deux de maison rivale ils se déchirèrent jusqu’à la fin de leurs études.
    N’ayant jamais parlé de son passé au gens, il en avait trop honte, il ne voulu pas s’expliquer avec Shandy. Résultat, aujourd’hui il se retrouvait avec une furie sur le dos.
    Soudain un hibou rose attira son regard et le fit sortir de son mutisme nostalgique. Il fit un regard à Nelkitana, attrapa la lettre du hibou qui partit aussitôt, il se mit à la lire à voix haute


    -Aidou étant hors d’état de nuire ne peux pas venir, est ce que Kitana va bien?
    Je ne peux pas venir non plus ! Serait ce possible demain ?-


    Il fit un sourire à son élève. Lui répondit rapidement et donna la lettre à l'hibou qui partit aussi vite qu'il était venu. "Oui venez demain, je voudrais un compte rendu détaillé de la situation" qu'il avait marqué!

    -Alors rassurée ?
Revenir en haut Aller en bas
Nelkitana Corriveau
4ème année
avatar

Féminin

Messages : 68
Age : 26
Localisation : Salle sur demande

MessageSujet: Re: Le bureau, consultation avec le directeur[FINNITE]   Lun 4 Juil - 3:05

La situation était bizarre, son crâne menaçait d'exploser, mais peu à peu, Nelkitana se calmait. Shandy était partie, pas trop tôt. Bien que trop polis pour le lui dire, la serpentarde la trouvait barbante. Tellement inmnutile? Pour dire vrais. Elle avait changé, la directrice. Depuis l'arrivée de Cain, elle n'occupait presque plus sa fonction. Elle sortait de son bureau que pour donner des ordres autant à lui qu'à tout le monde. Elle était pourtant d'une nature gentille et prévenante. Bah, tout le monde change et Kitana ne mourait pas d'envie de se casser la tête à comprendre.

Elle leva les yeux vers son directeur et soupira. Qu'elle dure journée et encore, ce n'était pas fini. Heureusement elle ne craignait plus d'avoir à affronter Aidou. Il ne viendrait pas... Mais maintenant qu'elle était calmée, elle réalisait qu'il ne lui faisait pas peur. Elle avait paniqué, rien de plus. Sans compter que si elle se plantait cette fois cain était présent. Aucun danger, elle sourit pour elle-même, Gryffondor et serpentard en compétition à la tête de l'école.
Elle comprenait mieux maintenant, rien de plus naturelle. La quatrième année aurait bien voulu en savoir davantage, elle était rongée par la curiosité. Elle préfèrera tout de même se taire, ne voulant pas se montrer indiscrète. Une chose était bien certaine, Cain avait dû faire quelques choses de vraiment horrible à sa collègue pour qu'elle soit aussi déplaisante avec lui. Nel chassa tout ça de sa tête, sentant son crâne ce déchainer. Sans même sens apercevoir, elle posa une main sur sa tempe. Certes la directrice Spy était partie, mais le mal était fait.


"Vous n'auriez pas des aspérines?"

Ils avaient sa ici? Elle avait parlé sans réfléchir, l'école avait probablement quelque chose de beaucoup mieux pour les mal de tête que de simple tylenol. Il n'y avait que peu de gêne sorcier dans sa famille. Très peu puisqu'elle était la deuxième sorcière de sa lignée. Ses parents vivaientparmis les moldus. Ils étaient bien adaptés au monde magique, mais à la base, elle vivait comme une non-sorcière. D'où l'allusion à son produit qu'elle n'était même pas certaine que Cain connaisse.

"Ques-ce qui va se passer maintenant directeur Van-Hallen?"

Être dans l'ignorance de ce qui allait arriver était probablement bien pire que d'y faire face. Comprenez, Nelkitana en avait marre.
Rien n'était simple. Pourquoi cette école devait-elle absolument devenir aussi désastreuse que l'autre. Dire que Nelkitana avait cru qu'elle pourrait terminer ces études en paix. Elle ne voulait pas vraiment de la réponse du directeur, savoir que les choses empireraient la dévasterait. Mais elle espérait qu'il y avait une infime chance que tout s'arrange. Elle était forte, maligne. Dans une situation qu'elle connaissait et avec une baguette à la main, elle pouvait être dangereuse. Mais là, elle n'en pouvait plus.

Elle se força à contenir de nouvelles larmes en prenant de grandes respirations. Ce qui fonctionna plutôt bien. La verte et argent s'en félicita intérieurement. Elle fixa le directeur longuement avant de se lever et d'aller le serrer dans ses bras. Où plutôt, elle s'accrocha au vêtement du directeur, refermant ses doigts sur le doux tissu et posa sa tête sur l'épaule du directeur. Shandy était partie et elle, elle avait besoin de se sentir moins seul. Dans cette école, elle n'avait pas vraiment d'ami. Ou plutôt, pas d'ami présent pour elle. Excepter peut-être Yann. Kitana n'aimait pas être seule. Elle était fille unique, elle vivait parmi des moldu qui la trouvait bizarre, personne ne voulait d'elle.

Alors, désoler directeur, vous en payer le prix !
Revenir en haut Aller en bas
Cain Van-Hallen
Directeur/Auror
avatar

Masculin

Messages : 28
Age : 25
Localisation : Dans mon bureau à Poudlard

MessageSujet: Re: Le bureau, consultation avec le directeur[FINNITE]   Sam 23 Juil - 23:05

    Cain en avait plus qu’assez. Il ne voulait plus qu’une chose ! Que cette affreuse journée s’achève. Non pas qu’il n’aimait pas ces élèves, ni cette fille en particulier…Il était seulement épuisé, avait passé une journée mémorable, pleine de nostalgie, une journée terrible! Rien que la venue de la verte et argent lui avait paru éprouvante, mais lorsque Shandy était entrée dans son bureau cela l’avait anéanti. Bon bien sur il était fier et humble, il ne montrait pas ses émotions aux gens. C’est bien pour cela qu’il fait peur quelques fois et qu’il à était appelé pour être sous directeur. C’est pour son self control étonnant.

    Il n’était plus amoureux de Shandy, sa c’est sur ! Mais il avait au fond de lui un sentiment étrange, un goût amer dans la bouche lorsqu’il pensait à elle, comme si il avait failli à une mission. Il restait sur un fait inacompli. Il ne c’était jamais expliquée avec Shandy et restait donc coupable aux yeux de cette femme …Bon le fait qu’il lui ai fait subir de tout après leurs ruptures n’arrangeait rien… Mais elle aussi c’était défoulée !

    Il repensa à sa défunte femme, Gwen. Il l’avait rencontrée après sa rupture douloureuse avec Shandy. Elle l’avait cnsolé, puis ils avaient fait plus ample connaissance. Coup du sort ? Elle était la meilleure amie de Shandy et elle aussi était à Gryffondor. Bon je vous laisse donc imaginer les dernières années de Shandy à Poudlard…8D Mouvementé ? Non Cain aurait même dit Chaotique. Il n’était pas très fier du démon qu’il était à l’époque, mais bon …Il ne faut pas oublier qu’il était à Serpentard ! Et qu’on ne s’en prend pas à un vert et argent impunément ! AHAH !

    Même si sa femme est morte désormais, il ne lui viendrait même pas à l’esprit de se remettre avec Shandy, même si il l’a vraiment aimée, c’était quand même son premier amour voyons! Puis bon, Cain en a marre des relations humaines normales, il a depuis quelque temps envie de tenter d’autres choses pour se changer les idées, qui sait, peut être voudrait-il tenter les hommes ? o/
    Cela dit Cain n’a jamais su si Shandy était au courant que son ex meilleure amie, Gwen était décédée =o.

    La salle semblait découragante pour le jeune sous directeur. Il leva la tête au ciel d’un air anéanti. Il était resté assis à coté de Nelkitana durant toute l’untervention de la directrice et il n’avait plus la force de se relever pour aller s’installer derrière son bureau. Il observa son élève, la phrase qu’il lui avait dit par rapport à Shandy et lui la faisait cogiter dur !


    -Oui, j’étais invivable étant plus jeune avec elle !!!

    Un large sourire nostalgique étira son visage et Cain replongea dans ses pensées. C’est qu’il s’endormirait presque sur place cuila !!!

    "Vous n'auriez pas des aspirines?"

    Il sursauta, des aspirines? Qu’est ce que c’est que sa? Sa faisait longtemps qu’il n’avait pas côtoyé des moldus…il ne se souvenait pas d’avoir un jour entendu ce nom de médicament… bon il avait un très bon esprit de déduction donc il pensa de suite qu’elle avait très mal à la tête. Il fit apparaître deux verres des cuisines et une petite fiole contenant assez de jus pour deux personnes. La fiole se versa tout seule dans un verre, puis dans l’autre, bon bien sur aidée par la baguette de notre cher sous directeur. Il attrapa ensuite les verres et en donna un à la jeune fille.
    -L’infirmière m’a donné sa un jour, sa guérit tout les maux de tête et fait partir toutes les pensées obscures…Sa fonctionne très bien je t’assure !!! Et ce qui est amusant c’est que la fiole se remplie toute seule à chaque fois !
    Il bu d’une traite son verre qui disparu avec la fiole dés qu’il eu finit. Cain se leva enfin et se dirigea vers son bureau. En fait le médicament lui avait fait du bien, il avait dessaoulé et se sentait super bien !


    "Ques-ce qui va se passer maintenant directeur Van-Hallen?"

    Oui , qu’allait il se passer? Il était venu dans cette école pour remettre de l’ordre mais cette idiote d’ex Gryffondarde l’empêchait de faire son travail, clamant qu’elle n’avait pas besoin d’aide. Il ne pourrait rien faire. Seulement attendre. Puis l’école fermerait ses portes et se serait de sa faute…Non il n’attendra pas ! Il se battra jusqu’au bout même si Shandy ne veux pas et il protégera corps et âme, cette école où lui aussi avait passé sa jeunesse! Cette enfant lui avait redonné la hargne, la force qu’il avait perdu, il voulait travailler, il se souvint pourquoi il avait choisi d’être Auror et se renfrogna d’avoir oublié la raison!

    Il allait parler lorsque la jeune fille se jeta sur lui, Il ne s’y attendait pas mais la laissa faire, il entoura la jeune fille de ses bras pour lui faire comprendre qu’elle n’était pas seule

    -Si tu veux une image paternelle sur qui compter dans l’établissement, pense à moi! Ou bien une oreille bienveillante. Je ne peux rien te proposer d’autre, à pas peut être mon soutiens.

    Il y eu un long silence où tout les deux appréciaient le moment, cela faisait longtemps que le sous directeur n’avait pas serré de femmes dans ses bras…, Une épaule réconfortante n’était jamais de refus. Le seul problème était qu’elle était une élève et lui un professeur et qu’ils ne pouvaient pas se permettre ce genre de choses. Et dans son éthique, il ne pouvait pas consentir de parler de lui à ses élèves, cela voudrait dire qu’il montre ses faiblesses, et le sous directeur sous sa carapace, ne voulait pas que quelqu’un, et encore moins une élève sache ses problèmes.
    Il n’avait pas beaucoup d’amis, se sentait seul, son meilleur ami vivait en France, sa femme était morte, et ses frère et sœurs ne connaissaient même pas son existence…

    -Je pense que la meilleure des choses à faire pour le moment est de…

    Il leva la tête et remarqua l’heure affichée sur sa pendule

    -D’aller dans ton dortoir dormir!

    Il se décolla douloureusement d’elle, se sentant bien collé à la jeune fille. Elle lui apportait le réconfort que personne d’autre n’aurait pu lui donner.

    Il fit apparaître une fiole qu’il donna à la jeune fille

    -Prend cette potion, elle fait vraiment des miracles ! Ne la montre pas ! Ne t’inquiète pas j’en ai une deuxième !
    Il lui fit un petit sourire

    -Disons que sa sera notre petit secret n’est ce pas?
    Il l’accompagna devant la porte qu’il entrouvrit à moitié et s’exclama
    -Si tu as ne serait ce qu’un petit problème n’hésite pas à m’envoyer un hibou, ou même venir me rejoindre dans mon bureau! Je serais toujours là pour te remonter le moral. Mais n’abuse pas trop de ce privilège !

    Il la laissa sortir, attendit qu’elle s’en aille vraiment et puis il jeta un sort au lit d’infirmerie qui se transforma en grand lit deux places, puis épuisé il s’y affala et rêvassa un long moment avant de s’endormir comme un loir.

    Le self-control n'avait pas était son fort aujourd'hui...!


[HJ][Jt'avais dit que sa serait pitoyable o/ xD]
Revenir en haut Aller en bas
Nelkitana Corriveau
4ème année
avatar

Féminin

Messages : 68
Age : 26
Localisation : Salle sur demande

MessageSujet: Re: Le bureau, consultation avec le directeur[FINNITE]   Sam 3 Sep - 22:53

L'impression de reprendre le contrôle d'elle-même et de retrouver son calme était vraiment rassurante. Le directeur excepter qu'il était l'un des plus bels hommes qu'elle ait rencontré, ne lui inspirait plus aucune crainte. À croire qu'il faut connaitre un tant sois peu les gens avant de juger. Il se montrait rassurant, la réconfortait comme un frère qu'elle n'avait jamais eu. C'était bien le sentiment de ne plus être seule même si ce n'était que pour un cour moment.

Elle prit le verre qui flottait devant elle et le cala sans trop écouter ce que Cain disait. Quelle importance, il n'essayait que de l'aider de tous les moyens dont il disposait et Nelkitana ne fut pas déçu. Sa migraine aussi tenace qu'elle avait été était partie sans laisser la moindre trace. Ce fut comme si d'un coup, on avait cessé de marteler le derrière de son crane a grand coup de marteau en métal plein. Elle pouvait penser beaucoup plus clairement et comme le sous-directeur l'avait dit, elle ne pensait plus a rien de mauvais. Tuer Aidou lui était sorti de la tête... Pour l'instant.. Plus tard elle aurait le loisir de repenser à tout ça.

Serrant le directeur contre elle, sur le coup, elle pensa se reculer et s'excuser, mais elle se sentit entouré. Une chaleureuse étreinte. Elle était déjà dans son bureau depuis un bon moment mais Cain faisait preuve d'une patiente a toute épreuve. Elle s'obligea à le libéré, après avoir bien pris le temps de marquer ce moment dans sa mémoire. Une pensée chaleureuse dans les journées où on est au plus bas est toujours la bienvenu. De plus, elle n'avait pas à se sentir coupable, d'accords, elle allait pleurer chez le directeur.... On a tous des faiblesses de temps à autre. Mais il était de serpentard, à croire que sa bonne étoile l'avait menné à lui.


"Bonne nuit directeur Van-Hallen."


Dit-elle en le suivant docilement vers la porte. La serpentarde était pleinement consciente d'avoir déjà trop abusé du temps de son enseignant. Elle fit ce qui dû ressembler à un faible sourire et finalement elle sortit. Mais Nel n'était pas vraiment fatiguée et un vieil ami à elle l'attendait au septième étage, elle se devait d'y aller.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le bureau, consultation avec le directeur[FINNITE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le bureau, consultation avec le directeur[FINNITE]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum Poudlard,Durmstrang et Beauxbâton :: Phase 1-
Sauter vers: